Christopher Cormier: De l’asphalte à la terre !

Crédit photo : Daniel Mailhot

Christopher Cormier

Le monde des courses sur terre battue est tissé serré ce qui me permet de faire plusieurs entrevues auprès de jeunes pilotes d’une même gang! C’est ce que j’aime de ce monde-là!

Cette semaine, j’ai eu le bonheur de m’entretenir avec un jeune pilote évoluant dans la classe Sportsman depuis 2019. Il s’agit de Christopher Cormier, pilote du 95C ! 

De l’asphalte à la terre

La passion de Christopher pour les courses a débuté grâce à son père qui a piloté de nombreuses années sur l’asphalte. Il le suivait un peu partout développant ainsi son amour pour le sport motorisé. Son père et lui allaient régulièrement aux autodromes du Québec pour voir Sébastien Gougeon, ami de la famille Cormier et pilote reconnu dans la classe Modifiés.

À son tour! 

Christopher a débuté sa carrière dans la classe Slingshot Junior à l’âge de 13 ans grâce à son père qui lui a acheté le bolide d’Antoine Parent lorsque ce dernier a fait le saut en STR. 

Il a œuvré une année dans la classe Junior où il a obtenu le titre de Recrue.

L’année suivante, en 2016, il est monté dans la classe Senior où il a également obtenu le titre de Recrue à sa première saison. 

En 2017, Cormier a été proclamé Champion de la série Revstar Slingshot.

Durant ses saisons en Slingshot, Christopher a fait plusieurs courses sur asphalte à St-Eustache, Vallée Jonction et une fois à Plattsburgh. 

À Vallée Jonction, il a remporté 3 courses en quatre participations! 

Sportsman

En 2018, Cormier a fait l’acquisition d’un bolide Sportsman avec lequel il a participé à 3 ou 4 courses pour se familiariser avec cette nouvelle conduite.

La saison 2019 fut sa première à temps plein où il a été régulier du côté de Drummondville et de Saint-Marcel. 

Il qualifie cette saison de plutôt difficile au niveau des apprentissages. Il a été impliqué dans un accrochage dès sa première course et cela lui a causé quelques petits problèmes tout au long de la saison. Les « bobos » ressortaient après coup! 

Vers la fin de la saison, il a été en mesure de régler toutes les problématiques sur la voiture et il a retrouvé un véhicule compétitif. Malheureusement, pour terminer la saison, il a subi un important accident faisant de son bolide une perte totale. 

Soulignons que, malgré les pépins auxquels Cormier a fait face, il a terminé en 12ème position pour sa première saison en carrière du côté de l’Autodrome Drummond et du RPM Speedway. Ce n’est pas rien avec tout le peloton expérimenté de pilotes que nous retrouvons dans cette classe! 

2020, version COVID! 

Christopher a participé à presque toutes les courses qui se sont déroulées sur les pistes québécoises avec une toute nouvelle voiture Teo 2020! À Granby, il a terminé 15e au classement, s’absentant lors de la dernière course et ne terminant pas l’une des finales, un résultat dont il est satisfait sachant que ce circuit était nouveau pour lui. Il n’y était donc pas familier.

Somme toute, il qualifierait cette courte saison de suite à son apprentissage et il se sent fin prêt pour la saison 2021.

Il est également allé faire son tour à Cornwall, mais cette fois-ci, en tant que coéquipier pour Michael Benoit et Karl Letendre, pilotes en Lightning Sprint. 

Les plans pour 2021

Cormier confirme qu’il sera régulier du côté de l’Autodrome Drummond et du RPM Speedway. Il pourrait également faire quelques sorties du côté de Granby, qui sait ?

Son souhait pour 2021 est de terminer dans le Top 10 au championnat des deux pistes respectives et, bien sûr, de monter sur l’une des trois marches du podium! Souhaitons-lui la plus haute pour cette troisième saison en carrière!

Passion familiale

Lorsque j’ai demandé à Christopher qui il voulait remercier, il m’a répondu sans hésiter : «Ma famille! » D’abord son père pour tout le support et l’aide financière depuis le tout début de sa carrière. Puis sa mère qui est présente à toutes les courses pour le soutenir et l’encourager! 

Il voudrait aussi remercier ses grands-parents maternels et paternels qui sont présents également à toutes les courses mais qui viennent aussi donner de leur temps et de leur aide dans le garage le dimanche matin! 

Pour Christopher, les jours de courses sont une réunion familiale et c’est ce qu’il aime! Le monde des courses sur terre battue lui a également permis de rencontrer de bons amis (clin d’œil aux «bouquets racing» !).

Bonne saison 2021 à toi Christopher. Beaucoup de succès! Je te souhaite d’atteindre tes objectifs et plus encore!

4.5 2 votes
Article Rating
Mary Pier René
Chroniqueuse
À propos de l'auteur
 
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x