Antoine Parent : Passion de père en fils

Crédit photo : Antoine Parent

Dernièrement, j’ai eu la chance de m’entretenir avec un jeune pilote sorelois œuvrant dans la classe Sportsman depuis 3 ans, Antoine Parent. Je trouve toujours intéressant de savoir d’où est née une telle passion, comment tout a commencé!

Passion de père en fils

Lorsqu’Antoine était plus jeune, il aimait aller aux courses avec son père à Saint-Marcel, tout près de son domicile, à Drummondville et à Granby.  À quelques reprises, il louait des karts avec son père et il adorait les piloter. Son père lui a un jour demandé s’il voulait courir!  Antoine en avait envie mais, ce qu’il envisageait, le karting sur asphalte, était extrêmement dispendieux!

Début de carrière!

En 2012, Antoine a eu la chance de faire un essai en Slingshot pour sa fête, cadeau de son paternel! Il a adoré son expérience. Quelques semaines plus tard, quelle ne fût pas sa surprise lorsque son père lui a présenté son nouveau bolide, un Slingshot qui avait appartenu à Alex Vigneault! Antoine a commencé son expérience en Slingshot à l’âge de 12 ans. C’est ce qui lui a permis de connaître la base des courses sur terre battue. Il était le plus jeune pilote avec Kevin Hébert dans ses débuts. 

Parler de ses débuts avec Antoine m’a permis de réaliser qu’il y a de plus en plus de pilotes qui sont actuellement en classe Sportsman qui ont fait leur début en Slingshot, une classe de renom pour débuter une carrière prometteuse!

Dans le monde des grands

En 2015, Antoine a fait le saut dans la classe STR! Il a évolué dans cette classe durant deux années complètes. Ce qu’il en a retenu de cette expérience, c’est l’aspect technique de la conduite et il a appris à rouler vite!

Lors de sa première année en STR, il a obtenu le titre de Recrue de l’année. À sa troisième année en STR, Antoine a été victime d’un accident important, transformant la voiture en une perte totale ce qui exigea plusieurs semaines d’arrêts pour le pilote.

Suite à cela, ils ont vendu les pièces restantes et fonctionnelles du STR et ils ont fait l’acquisition d’un bolide Sportsman.

Lors de cette même saison, il a été en mesure de faire deux ou trois courses en fin d’année afin d’apprendre les rudiments de cette classe sans faire partie des points au championnat de Recrue de l’année.

De STR à Sportsman, qu’en est-il?

 Ce sont deux mondes différents! Antoine souligne être content d’avoir conduit en Slingshot et en STR avant de faire le saut en Sportsman. Cela lui a permis d’en apprendre énormément avant de faire le saut dans une classe avec autant de pilotes expérimentés. Antoine trouve que la conduite d’un Sportsman est plutôt facile s’il la compare avec la conduite d’un STR qu’il qualifiait alors de très technique. Par contre, la compétition est forte, et c’est ce qu’il adore. Son souhait, c’est d’être compétitif tous les soirs!

Sa première année en Sportsman a bien été! Il a été dans le Top 10 à Saint-Marcel et à Drummond. Il a également obtenu le titre de Recrue de l’année du côté de sa «Home Track», le RPM Speedway ! Lors de cette même saison, il a participé à la course Sportsman 75 tours dans laquelle les pilotes modifiés pouvaient s’inscrire! Eh bien, il a terminé en 3e position tout juste derrière Mario Clair qui pilotait le véhicule de son père! Tout un exploit pour Parent!

L’année 2019 était la seconde pour Antoine en Sportsman. Il a savouré sa première victoire du côté de l’Autodrome Drummond, son circuit coup de cœur! Autrement, durant cette saison, il a fait trois ou quatre podiums et il a terminé dans le Top 5 aux championnats.

Pour cette saison 2020-Covid, Antoine n’a pas participé à toutes les courses qui se sont présentées à lui. Il n’en a fait que six. Mais il a participé à toutes les courses du côté de Drummondville et il en a fait une à Granby. Lors du premier évènement à Drummond, Antoine a été impliqué dans un accrochage. Il s’est retrouvé sur le capot! Heureusement, le jeune pilote s’en est sorti indemne alors qu’il n’y a eu que peu de dommages sur le bolide, principalement que de la tôle froissée.

Sa seule sortie à Granby était lors du 100 tours. En général tout allait bien. Mais, il est sorti au 85e tour.

Lors des deux dernières épreuves auxquelles Antoine a participé, il a terminé 8e et 6e.

Pour Antoine, cette très courte saison lui a permis de faire des essais au niveau des réglages dans le but d’être fin prêt pour reprendre la compétition en 2021 et il en est satisfait!  La compétition était présente mais, Parent se sentait moins compétitif. C’était une saison de tests pour lui en raison d’un gros changement à l’hiver 2020, au niveau de la suspension.

2021

Parent nous explique que tout est prêt pour la saison 2021, un simple entretien du véhicule sera suffisant. L’an prochain, Antoine prévoit faire toutes les courses du championnat à Drummond et à St-Marcel. Il aimerait faire partie du Top 5 aux championnats de ces deux pistes, soit les mêmes plans qu’il s’était imaginés pour 2020. Il souhaite également faire quelques sorties à Granby et à Cornwall.

Une histoire père & fils depuis le début

Pour conclure, Antoine souhaiterait dire un énorme merci à son père pour tout le temps, l’énergie et l’aide financière qu’il lui a apportées pour lui permettre de vivre cette passion qu’est la course sur terre battue!

C’est grâce à lui qu’il peut être aussi compétitif à tous les soirs. C’est une belle histoire familiale, une passion depuis le début qui se poursuit de saison en saison!

De plus, Antoine souhaite remercier sa famille et ses amis qui le suivent depuis le tout début, qui l’encouragent sans limite. Un merci spécial à tous ses commanditaires qui le supportent depuis le tout début de sa carrière sur terre battue!

5 2 votes
Article Rating
Mary Pier René
Chroniqueuse
À propos de l'auteur
 
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x