La gloire et l’argent pour Williamson

Crédit photo : Facebook Mat Williamson

USA en vrac

Le promoteur Brett Deyo avait concocté un gros « happening » de trois jours, comme il en a le secret. Le tout se déroulait sur le circuit ultra-rapide de Port Royal, dans le petit village du même nom en Pennsylvanie. Le clou du spectacle, le Speed Showcase 200, un 200 tours avec une bourse de $53 000 au vainqueur lors de la grande finale du samedi.

En préliminaire, jeudi soir, il y avait une course de la Short Track Super Series South. Lors de cette finale de 40 tours, ce fut une domination de Matt Sheppard qui a mis la main sur le chèque de $5 000, ainsi qu’une position garantie pour le samedi. D’ailleurs les 4 premiers du jeudi, Sheppard, Pauch jr, Mahaney et Williamson héritaient, au pire, des positions 13 à 17 pour la grande finale de 200 tours.

Lors des qualifications du vendredi, la soixantaine de pilotes étaient répartis en 5 qualifications de 20 tours. Les vainqueurs de ces qualifications furent Danny Bouc, Mike Gular, Billy Pauch jr, Erick Rudolph et finalement Max McLaughlin. Ces gagnants ont reçu $750 pour leur performance.

Les deux consolations se déroulaient, le samedi, avant la grande finale et les gagnants furent Billy Decker et Brandon Grosso. Suite à diverses malchances, des gars comme Friesen et Ryan Watt ont du utiliser un ‘provisional’ pour Friesen et une « position garantie » pour Watt, c’est tout dire sur le calibre qu’on retrouvait pour cette épreuve.

Suite à la pige, c’est le très jeune Alex Yankowski, avec Danny Bouc à ses côtés qui se partageaient la première ligne au départ. Yankowski prend les devants mais déjà un jaune pour VanPelt. On reprend avec Yankowski premier et au 12e passage, il est dans la circulation, ce qui permet à Williamson de se rapprocher. Au 16e tour, Williamson prend les devants en faisant l’intérieur à Yankowski. Sheppard devance Bouc au 24e tour, puis il fait de même avec Yankowski quelques tours plus tard. Jaune au 29e tour pour Jimmy Horton qui est au ralenti.

Drapeau rouge, au 42e tour alors que Billy Pauch jr frappe violemment le mur mais heureusement plus de peur que de mal, malgré la sévérité du contact.  Un délai de près d’une heure fut nécessaire pour réparer la clôture de la courbe #3, suite à cet incident. On repart au 44e tour, toujours Williamson devant Sheppard. Au 60e tour, Friesen est maintenant en 6e place après être parti de la 39e position. Au 67e passage, Perrego passe devant Sheppard pour la 2e place, puis jaune au 69e tour pour Tyler Dippel.

Au 86e tour, c’est au tour de Williamson de céder devant Perrego, puis Decker amène tout le monde sur la jaune. La valse des arrêts aux puits est commencée et cette fois c’est Friesen et plusieurs autres qui entrent pour un ravitaillement. À la mi-course, le classement est Perrego, Williamson, Sheppard, McLaughlin et Britten. C’est la pause de 10 minutes pour ceux qui voudraient visiter les puits, reste à savoir si ceux qui se sont arrêtés avant le 100e tour, auront fait le meilleur choix de stratégie.

Après tous les arrêts, le classement lors de la relance sera Bachetti, Laubach, Friesen, Watt et Dippel. Bachetti prend les devants, au 102e tour Friesen passe en 2e place et il se lance à la poursuite de Bachetti, qu’il passe au 106e tour. Jaune au 117e passage pour Rick Laubach, on repart et Perrego est sur une remontée alors qu’il passe Watt et quelques tours plus tard Bachetti. Avec 50 tours à faire, l’ordre est Friesen, Perrego, Bachetti, Williamson et McLaughlin.

Deux jaunes successifs pour DeLorenzo et Heffner mais le classement est toujours le même. Au 168e tour, une crevaison pour Sheppard, ce qui nous amène au jaune. Avec 25 tours à faire, c’est toujours Friesen, Perrego, Williamson, McLaughlin et Bachetti. Au tour suivant, Williamson prend la 2e place sur Perrego, ensuite jaune pour Billy Dunn, tandis que Bachetti rentre aux puits pour une crevaison.

À la relance, c’est toujours Friesen mais Williamson le passe dans la courbe #4. Au 188e tour, Sheppard est de retour parmi les 5 premiers. Un autre jaune avec seulement 6 tours à faire, toujours Williamson devant Friesen. À la relance. c’est toujours le duel des canadiens pour la première place. « Money » Mat Williamson remporte une autre course lucrative alors qu’il devance Friesen, Sheppard, Perrego et Wight.

SPEED SHOWCASE 200

1-Mat Williamson ($53 000), 2-Stewart Friesen, 3-Matt Sheppard, 4-Anthony Perrego, 5-Larry Wight, 6-Max McLaughlin, 7-Ryan Godown, 8-Andy Bachetti, 9-Alex Yankowski, 10-Billy Decker, 11-Erick Rudolph, 12-Mike Mahaney, 13-Ronnie Johnson, 14-Tim Fuller, 15-Mike Gular, 16-Ryan Susice, 17-Josh Hohenforst, 18-Ryan Watt, 19-Tyler Dippel, 20-Billy Dunn, 21-Jimmy Horton, 22-Brandon Grosso, 23-Brett Haas, 24-Jordan Watson, 25-Ryan Riddle, 26-Billy VanPelt, 27-Peter Britten, 28-Alan Johnson, 29-JR Heffner, 30-Rick Laubach, 31-Matt DeLorenzo, 32-Danny Bouc, 33-Mike Maresca, 34-Danny Johnson, 35-Jeff Strunk, 36-Tyler Siri, 37-Rocky Warner, 38-Billy Pauch jr, 39-Demetrios Drellos, 40-Neal Williams, 41-Richie Pratt jr, 42-Brett Tonkin.

5 1 vote
Article Rating
Richard Lampron
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Richard Lampron
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x