Victoire pour Raphaël Lessard à Talladega

Crédit photo : Facebook Lessard

Plus que mérité

Une première victoire qui vient tout changer pour Raphaël Lessard (Toyota Tundra no 4 aux couleurs de Canac). Ce premier gain en carrière vient possiblement d’aligner beaucoup de choses pour la suite de la carrière de Lessard.

Je ne sais pas si comme moi vous étiez debout devant votre écran, j’en avais des frissons. Lors de la dernière relance Lessard était 4e, qu’elle bataille, il a du se démener pour garder son bolide en piste tout en étant bousculé par ses poursuivants Ben Rhodes (Ford no 99) et Trevor Bayne (Chevrolet no 45). Imaginez nous avions deux pilotes canadiens devant, Stewart Friesen(Toyota no 52) se battait avec Lessard pour la victoire dans le dernier tour.  

Je voudrais aussi en profiter pour saluer tous ceux qui ont cru en lui pour l’amener là où il est rendu. Pour eux, cette victoire est en soi l’aboutissement de tout le temps et l’argent investi. Je pense à ses parents François et Chantal ainsi que ses sœurs qui l’ont toujours appuyé.  Gros clin d’œil à Carol Lagacé.

La cerise sur le sundae, la camionnette de Lessard étaient aux couleurs de Canac, entreprise québécoise dont le siège social est situé dans la région de Québec. Les astres ne pouvaient pas être plus alignés. Wow !

Place à la course

Lessard s’élançait de la 15e position, deux places derrière l’autre pilote canadien Stewart Friesen. Le secret sur un super speedway, comme Talladega, est de rester dans le tour des meneurs dans les deux premiers segments et le tout en se tenant loin des collisions. C’est ce que Lessard a fait lors des deux premières parties de la course en prenant respectivement la 14e et la douzième place de celles-ci.

Stewart Friesen a été parmi les pilotes impliqué dans l’accident au dernier tour du  « Vert-blanc-damier » et a dû se contenter de la 17e position. Une troisième pilote représentait la feuille d’érable, Jason White (Chevrolet no 00) qui s’élançait de la 30e position à rallye le fil d’arrivée 25e.

L’épreuve était plus qu’importante pour plusieurs pilotes puisqu’elle marquait la coupure vers la seconde étape du championnat. Entre autres, le jeune Todd Gilliland qui jouait le tout le pour le tout, n’a pu malheureusement continuer sa marche vers le championnat étant victime d’un problème mécanique. Le coéquipier de Lessard,  Christian Eckes(Toyota no 18) est aussi exclu du groupe des huit qui passe à la seconde tranche des séries. Il reste trois courses (Kansas, Texas et Martinsville) avant la dernière de Phoenix qui déterminera le grand champion de 2020.

Top 5 Talladega

  1. Raphael Lessard (Toyota no 4)
  2. Trevor Bayne (Chevrolet no 45)
  3. Chandler Smith (Toyota no 51)
  4. Ben Rhodes (Toyota no 99)
  5. Codie Rohrbaugh (Chevrolet no 9)

En conclusion

Une tonne de pression vient de disparaître de sur les épaules du jeune Lessard. Il vient de prouver qu’il peut gagner dans la cour des grands. Si vous n’avez pas regardé la course, je vous invite à être très attentif en regardant les trois derniers tours. Sa maîtrise de sa camionnette Toyota était tout simplement magistrale. Une victoire qui arrive à point dans une saison qui pour plusieurs ne répondait pas les attentes.

BRAVO RAPHAËL !!!

Cette fois-ci les dieux de la course étaient là !

5 1 vote
Article Rating
Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x