Deuxième chance pour Labbé

Crédit photo : DGM Racing

Si vous êtes un admirateur de NASCAR et qu’un jour vous pensez inscrire une course à votre «Bucket list», je vous conseille fortement de considérer  Dover. Pour les médias, j’avoue que ce n’est pas l’endroit qui m’a fait le plus «tripper». Par contre, pour les spectateurs, c’est complètement autre chose. À elle seule, la «Fan Zone» surplombée par la statue de «Miles the Monster » vaut le déplacement. Le but de cet article n’est pas de vous vanter le circuit de Dover au Delaware, mais bien de revenir sur la deuxième course du «Programme double» de cette fin de semaine en Xfinity.

Place à la course

Le vainqueur de la course de samedi, Justin Allgaier (Camaro no 7), s’élançait de la 15e position tandis qu’Alex Labbé devait partir derrière suite à un changement de transmission. À la fin du premier segment, Labbé (Camaro no 90) était toujours dans le coup puisqu’il occupait le 17e rang tout juste derrière Jeremy Clements (Camaro no 51) et Brandon Jones (Camry no 19). Lors de la neutralisation technique, Harrison Burton (Supra no 20 ) a touché au triangle qui permet de choisir la ligne de course lors des relances. Il a donc été pénalisé et forcé de repartir derrière le peloton (ridicule ce triangle). Ross Chastain (Camaro no 10) a mis dans sa poche le premier drapeau à damier vert de la course mais aussi son premier segment de la saison. Il a été suivi par Justin Allgaier qui effectué une belle remontée.

Au 64e tour, la voiture no 0 pilotée par Jeffrey Earnhardt a frappé le mur après un contact avec celle de Riley Herbst (Camry no 18). Autrement, la seconde partie de l’épreuve fut ponctuée de quelques belles batailles, mais sans plus. Chase Briscoe (Mustang no 98) a remporté le second drapeau à damier vert de la journée suivi de Justin Allgaier et de Ross Chastain. Labbé occupait alors le 18e rang.

Le dernier segment d’une longueur de 110 tours nous a donné quelques moments pénibles. À vrai dire ce n’était pas vraiment 110 véritables tours puisque ceux parcourus sous le drapeau jaune de la fin du second segment étaient comptabilisés. Au 142e tour, Labbé était 17e avec un retard d’un tour sur le meneur.  Chase Briscoe n’a jamais quitté la position de tête depuis la relance du dernier segment. Avec 47 tours à compléter, il n’y avait plus que 12 bagnoles sur le même tour, donc beaucoup de circulation pour les meneurs.

Au 162e tour, Harrison Burton a été pénalisé lors de son entrée aux puits pour avoir dépassé la ligne d’entrée. Il faut dire qu’il arrivait peut-être un peu trop vite. Décidément, l’ami Burton a eu de la difficulté avec la signalisation aujourd’hui.

Le peu de drapeaux jaunes nous a rendu la course un peu difficile à suivre. Par contre, cela fait place à différentes stratégies d’arrêt aux puits de la part des équipes. Avec 11 tours à faire, Labbé occupait le 15e rang à deux tours des meneurs. La dernière partie de la course s’est déroulée sans neutralisation permettant ainsi à Briscoe de décrocher sa sixième victoire cette année.  Alex Labbé y a malheureusement perdu deux positions pour rallier l’arrivée 17e.

Les Mustang de Briscoe et de Cindric se partagent 11 victoires sur les 21 épreuves disputées jusqu’à maintenant cette saison en Xfinity. Que dire de plus ?

Top 5 série Xfinity Dover (Course 2 de 2)

1- Chase Briscoe (Mustang no 98)
2- Ross Chastain (Camaro no 10)
3- Austin Cindric (Mustang no 22)
4- Brandon Jones (Camry no 19)
5- Daniel Hemric (Camaro no 8)

En conclusion

Je dois avouer que je commence à faire une indigestion de course cette fin de semaine. Dire que NASCAR avait déclaré qu’il revenait à un calendrier plus normal pour le reste de 2020.

Cindric et Briscoe sont dominants depuis le début de l’année. Malheureusement pour eux, il y a peu de places de disponibles en Cup. Cependant, il ne faudrait pas être étonné de voir un Matt Dibenedetto se faire pousser de la voiture no 21 des Wood Brothers pour faire une place à un des deux jeunes loups.

Je vous partage, en terminant, une petite rumeur intéressante. Toyota serait à la recherche d’une équipe pour remplacer la voiture 95 de la «Leavine Family» de la Coupe NASCAR, cette dernière ayant changé de mains dans les dernières semaines. Il semblerait que des négociations soient en cours entre RPM (Richard Petty Motorsports) et Toyota. Il se pourrait fort bien que la voiture no 43 soit une Camry en 2021. Sacrilège, diront certains amateurs du sud des États-Unis? Nous verrons bien comment évoluera la situation dans les prochains jours.

Je terminerai cet article par ma phrase fétiche : que les dieux bénissent les rois de la course !!!!

0 0 vote
Article Rating
Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x