Ça y est! On repart!

La grande crainte de la COVID-19 n’est pas terminée, loin de là! Mais, malgré toutes les recommandations des autorités, on dirait que les Québécois sont prêts à reprendre là où ils avaient tout laissé lors de l’ordre de confinement il y a un peu plus de deux mois.

En ce qui me concerne, je ne crois pas que nous sommes sortis du bois. Cependant, peut-être avec l’aide financière gouvernementale, on dirait que mes compatriotes ont un immense besoin de «dépenser». Et ils ne sont pas les seuls. Selon les premiers rapports qui nous parviennent via des médias spécialisés comme Automotive News, les ventes d’automobiles reprennent de la vigueur alors que déjà, certains constructeurs croient qu’ils vivront une pénurie de pièces pour répondre à la demande des consommateurs. General Motors, par exemple, a peur de ne pas suffire à la demande pour de nouvelles camionnettes pick-up!

Depuis les quelques dernières années, l’industrie automobile nord-américaine tente de dépasser, année après année, les records de vente ou de production établis l’année précédente. On parle ici de 16 à 17 millions de véhicules (légers) neufs par année ! Selon les diverses statistiques, on construirait de 65 à 70 millions de véhicules neufs par année dans le monde PLUS (!) quelque 25% de plus sous forme de véhicules commerciaux, professionnels ou spécialisés. Placés l’un derrière l’autre, cela veut dire presque 8 fois le tour de la terre…Mais où allons-nous tout mettre cela? Et il y aurait déjà plus de 1,2 milliards de véhicules (enregistrés) déjà existants sur notre planète alors que les savants estiment que ce chiffre pourra grimper à plus de 2 milliards en 2035 !

Et dire que les constructeurs espèrent accélérer le rythme actuel de la construction automobile (quitte à ne pas donner de vacances estivales à leurs employés!) pour, au moins, en arriver à une production totale de 2020 semblable à celle des années précédentes!

Chez nous, quelques constructeurs ont recommencé à fournir des «voitures de presse» aux journalistes dûment accrédités ce qui fait que je me retrouve avec un Dodge Durango SRT cette semaine, un VUS dont il sera question dans ce blogue la semaine prochaine.

Comme plusieurs d’entre vous, j’aurais bien aimé «recommencer» avec une voiture exotique ou extraordinaire. Mais, curieusement, les analyses prouvent que les lecteurs préfèrent que l’on parle de voitures conventionnelles et abordables. De plus, les constructeurs sont bien contents que l’on parle de leurs véhicules les plus courants…ce sont eux qui se vendent le plus!

Déjà, cette semaine, on voit plus de véhicules sur nos routes et avec l’essence actuellement à un prix relativement abordable, on peut s’attendre à en voir plus au cours des prochaines semaines. Évidemment, les voitures de performance ont «la cote» en ce temps-ci de l’année maintenant que les routes sont plus sèches.

Quoique je sois un amateur de voitures de course et de belles autos de performance, c’est surtout la conduite qui me passionne. C’est pourquoi vous allez lire le plus souvent dans ce blogue des impressions de conduite suivant un «road trip» de courte ou moyenne distance. Et, pour cela, pas nécessairement besoin de 450 chevaux ou plus. L’année dernière, j’ai acheté un livre (en anglais) intitulé «Never Stop Driving» (Ne jamais arrêter de conduire) écrit en collaboration par plusieurs auteurs intéressants. Dans un des chapitres, un des auteurs nous raconte comment, quand il était plus jeune, il a hérité d’un MG Midget 1979 qui avait besoin de réparations et «d’amour». Puis, une fois qu’il l’eut retapée, il s’est mis à faire de petits voyages locaux…juste pour conduire!

Ce livre est plus dédié à l’automobile en général et au plaisir de la conduite qu’aux textes spécialisés sur des véhicules uniques.

Conduire une Midget 1979, c’est conduire une petite auto, un roadster cabriolet d’environ 1660 livres, plus ou moins confortable au chauffage pas toujours adéquat avec une boîte mécanique pas toujours précise et surtout un très petit moteur à quatre cylindres d’environ 1500 cc (1,5 litre) sans turbocompresseur qui peinait à faire 50 chevaux! Pas d’aide à la conduite, pas de servodirection ou de servofreins, à peine capable de traîner son ombrage, la MG Midget a quand même fait le bonheur des pilotes au caractère sportif de l’époque. Pas question d’aller aux «drags» avec la Midget, elle n’aurait rien gagné. Pourtant, on en a vu beaucoup sur les pistes de course!

Comme l’indique l’auteur dans ces pages, la Midget était une voiture que l’on devait «conduire» (un mot qui risque de disparaître dans le vocabulaire automobile de demain). Faire de petits voyages dans les Laurentides était un des plaisirs de la fin de semaine avec cette petite auto…avec les chances d’avoir un peu de problèmes. Mais c’était un plaisir, de l’aventure!

Justement, en parlant de «road trips», il existe aujourd’hui plusieurs livres à prix abordable qui pourraient vous aider (voire même vous inciter) à planifier de petits voyages de conduite…pas à 160 kmh, à basse vitesse sur de petites routes sinueuses. J’ai récemment découvert une petite brique (en anglais) qui nous suggère des routes amusantes un peu partout incluant au Québec (une bonne idée si les frontières ne s’ouvrent pas en temps pour les vacances d’été ou si votre budget est limité). National Geographic a déjà publié un tel livre dont le titre vous incitera à consulter 500 suggestions de voyages au Canada, aux États-Unis et dans le reste du monde (si vous êtes aventuriers). J’ai vu le livre à rabais autour des 20 ou 25 dollars. Pas nécessairement besoin d’une Mazda MX-5 (le véhicule «sport» moderne idéal) pour ce faire ni d’une «classique» reconstruite. Une bonne petite voiture ou camionnette avec toit ouvrant et une bonne petite planification devrait faire l’affaire.

Plusieurs livres (surtout en anglais) peuvent vous guider dans le choix de petits «Road Trips».

Pendant le confinement, j’ai essayé de vous trouver des sujets intéressants reliés à l’automobile. Je suis content de constater qu’il y en a qui vous ont plu, surtout celui sur les miniatures qui a récemment connu une plus grande réponse qu’espérée. Cette fois, si vous êtes encore un peu dans une situation de confinement, puis-je vous proposer d’essayer d’établir un ou deux petits «road trips», même locaux, ne serait-ce que pour vous faire connaître la joie de conduire sur nos routes de campagnes, arrêter aux petits casse-croûtes (ils disparaissent à vue d’œil) ou aux petites boutiques d’artisanat?

500 Drives of a Lifetime de National Geographic est un must à un prix raisonnable (et je l’ai déjà vu en français! )

À surveiller

Encore une fois, voici quelques véhicules qui devraient nous arriver sous peu sur le marché dont une nouvelle Buick Envision redessinée. Lancée il y a quelques années, j’avais utilisé la première génération d’Envision (construite en Chine) pour un petit «road trip» à New York. Je ne comprends pas pourquoi ce VUM n’ait pas connu le succès escompté. J’ose espérer que cette fois, la version redessinée (et plus moderne) réussisse.

(Photo GM)

Le VUM Buick Envision a été redessiné. Espérons qu’il connaîtra un plus grand succès.

Mustang Mach 1

Ça y est, Ford nous a enfin avoué avoir une version Mach 1 de sa Mustang en préparation. Elle devrait remplacer la populaire Bullitt, une version limitée qui a connu ses heures de gloire il y a deux ans. Malheureusement, nous n’avons pas de données techniques sur sa puissance maison nous promet tout un véhicule. Après tout, au départ, il s’agit d’un Mustang V8 et cela, ce n’est pas négligeable!

Incidemment, il y a une Mustang à prix plus abordable qui connaît tout un succès sur le marché. C’est la version au 1/24e de la Mustang V8 de compétition de la division GT4 commercialisée par le manufacturier japonais Tamiya. Disons que le modèle à assembler est un peu coûteux (autour des 60 $ canadiens) mais il est tellement précis et si facile à construire malgré sa complexité qu’il disparaît rapidement des «hobby shops». J’ai trouvé le mien chez Jachobby à Laval où l’on en a déjà écoulé une dizaine!

(Photo Tamiya)

En attendant la Mustang Mach 1, je me suis rabattu sur la version 1/24e de sa version de course GT4 de Tamiya.

BMW de Série 4

(Photo BMW)

La nouvelle Série 4.

Entretemps, le constructeur allemand BMW nous a montré des photos de sa Série 4 à venir. Première constatation, la calandre a été redessinée et elle est…disons différente. Est-ce que l’on s’y habituera? Je crois que oui. Parce que ce n’est pas la première fois que BMW nous propose des autos au dessin osé!  

Infiniti

Dernièrement, les nouvelles nous parvenant de Nissan n’étaient pas toutes joyeuses, surtout celles concernant les «aventures» de son ancien président, Carlos Ghosn. Il y a aussi eu des reportages de pertes de ventes de Nissan et surtout d’Infiniti. Dans le cas de ces dernières, le choc fut un peu plus brutal ce qui a incité Nissan à prendre des mesures importantes.

Les dernières nouvelles qui me sont parvenues proviennent d’une entrevue du directeur général Ashwani Gupta dans une entrevue avec Automotive News. Celui-ci veut «raviver» la marque tout d’abord en remplaçant la plateforme de base à propulsion par une plateforme de Nissan, probablement dérivée de l’Altima ou de la Maxima et ce, dès 2023.

Nissan concentrera les ventes de la marque aux États-Unis (fort possiblement incluant le Canada) et en Chine. En ce qui a trait aux versions hybrides, elles devraient gagner en puissance alors que le moteur à essence ne servirait qu’à faire de l’électricité pour les moteurs électriques. Tout semble indiquer que la version toute électrique prévue pour 2022 devrait survivre alors que toute la lignée Infiniti sera hybride ou toute électrique d’ici 2025. La prochaine nouveauté d’Infiniti sera le multisegment coupé QX55 à venir. Nissan estime quand même lancer une douzaine de nouveaux modèles au cours des 18 prochains mois incluant un nouveau coupé sport Z, toujours selon Automotive News.

Pas de Hershey cette année

Une autre victime de la COVID-19, la réunion annuelle pour amateurs de voitures anciennes qui se tient depuis des années à Hershey en Pennsylvanie au début de l’automne a été annulée parce que l’État n’a pas encore modifié sa loi interdisant des assemblées de plus de 25 personnes…

Lettre d’un lecteur

Je reçois régulièrement du courrier d’un peu partout concernant ce blogue. Malheureusement, je ne peux répondre à la plupart de ces courriers tout simplement parce qu’il n’y a pas de signatures ou d’adresse de retour. Je ne sais pas à qui je m’adresse!

J’inclue donc une de ces lettres. Vous noterez qu’elle est signée d’un de mes cousins mais lequel (j’ai deviné que le nom était François) parce que j’ai plusieurs cousins et cousines (mes parents étaient de familles d’une douzaine de chaque côté ce qui s’est traduit par plus de 48 cousins et cousines sans parler des petits-cousins, des enfants et j’en passe…

«Bonjour Eric. Ma conjointe MIchelle regarde pour une voiture hybride. Elle est tenté par une Prius C ,57,000 Km $17,000. Balance de guaranties jusqu à September 2021 groupe propulseur Elle fera 20,000 Km par année urbain + autoroute. Serait ce un Bon achat. Ou as tu une suggestion de bonne voiture dans cette braquette de prix. Merci. Cousin François»

Je lui réponds donc par ce blogue mais j’aimerais passer le message d’être très précis dans vos envois afin que je puisse mieux vous répondre…

En ce qui a trait à «François», cette Prius C semble un très bon choix. Il n’y a pas beaucoup de voitures de cette catégorie avec la motorisation hybride sur le marché. J’opterais pour cette Prius parce que la marque a une belle réputation de fiabilité et un bon réseau de concessionnaires. Toutefois, il faut garder en mémoire que la revente ne sera pas facile car la Prius C n’est pas en demande. Elle n’a pas connu de succès sur le marché ce qui a forcé Toyota à la retirer. En fait, la plupart des petites autos de cette dimension n’ont pas été populaires en Amérique ce qui explique leur disparition partielle…

Dernière heure…

(Photo Hyundai)

Le nouveau Santa Fe

Juste avant de publier, je venais de recevoir ces premières images du VUM Hyundai Santa Fe redessiné pour 2021. Malgré une ligne encore plus élaborée, la mécanique devrait demeurer la même. Ironiquement, les phares avant (en forme de lettre T) semblent reproduire l’emblème de Tesla !

0 0 vote
Article Rating
Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x