Y a-t-il du nouveau à l’horizon?

Crédit photo : Claude Rodrigue

Bon! Nous voici à, quoi?, la onzième semaine de confinement? Avec l’arrivée du beau temps, on sent toute une fébrilité chez les Québécois. Beaucoup de gens s’attendent à ce que la situation post COVID-19 soit le retour à ce que nous avons connu l’été dernier.

Je ne suis pas un devin mais je ne suis pas sûr qu’il y ait une amélioration avant septembre prochain (selon le Daily Mail, l’Angleterre serait alors revenu à la normalité). Et même là, la COVID-19 effectuera-t-elle un spectaculaire retour comme tant d’experts nous le prédisent? Je n’aime autant pas y penser !

D’autre part, je n’en reviens pas encore des réactions que j’ai vues suite à la publication de mes derniers blogues (ce qui est ironique, c’est que la plupart, voire même presque tous, me sont parvenus via Facebook ou encore mon adresse personnelle). Je crois avoir touché une corde sensible chez plusieurs lecteurs qui avaient déjà adopté certains hobbys (ou qui y sont revenus) et passe-temps reliés à l’automobile.

Merci à tous ceux qui m’ont transmis leur opinion ou leur goût concernant les films reliés à l’auto. Mais, curieusement, c’est surtout le dernier blogue, celui sur les miniatures, qui a connu une grande popularité. Parmi les multiples correspondances que j’ai reçues, j’aimerais souligner celle d’Yves Perreault, collectionneur de Laval qui m’a remercié de lui remonter le moral. Il était surtout inspiré par la photo du petit Midget (en miniature) qui lui rappelait un véhicule identique mais en grandeur réelle! Voilà un véhicule que j’aurais aimé conduire, ne serait-ce que quelques tours, sur une piste ovale courte. Non pas à haute vitesse mais suffisamment pour me donner le véritable «feeling» des autos de cette époque (1950 à 1960).

Autre collaboration à souligner, celle de Claude Rodrique  qui possède un petit musée personnel (que l’on peut visiter suivant une réservation et qui a pris le temps de nous envoyer des photos d’une pelle mécanique qu’il est à reproduire en bois à l’échelle 1/25e!

Parmi nos lecteurs, il y a eu Claude Rodrigue, un passionné de mécanique à la retraite qui est un collectionneur averti de pièces mécaniques de construction et même de miniatures. Il nous a transmis cette photo d’une des excavatrices de son musée qu’il est à reproduire en bois à l’échelle 1/25e! Mais où diable trouve-t-il le temps de tout faire, lui qui est aussi très actif dans la société participant dans des œuvres de charité ?

(Photo Claude Rodrigue)

Enfin, parmi tant d’autres, il y a eu les bons mots de Daniel Lynch du plus important groupe de maquettistes du Québec qui a bien aimé, lui aussi, le Midget. On s’aperçoit donc que le monde de l’auto s’ennuie des activités gravitant autour de ce sujet incluant des autos miniatures jusqu’aux véritables bolides de grandeur nature.

D’autre part, en voulez-vous un autre coup dur? Les organisateurs du Salon de l’auto de New York ont déclaré forfait pour 2020 et annulent maintenant leur date du mois d’août. Cet important salon aurait-dû avoir eu lieu quelques jours avant Pâques mais il a dû être déplacé à cause de la pandémie. On en avait annoncé une reprise au mois d’août…mais celle-ci vient d’être annulée vu que l’édifice qui lui servait de salle d’exposition, le Jacob Javits Convention Center, est devenu un hôpital et tout indique qu’il ne sera pas libéré à cette date.

Ce qui a été retardé…

Cette dernière annonce fait suite à celle de l’annonce de l’annulation du Super show extérieur qui aurait dû avoir lieu en juin à Detroit! En fait, nous avons été chanceux à Montréal d’avoir eu «notre» salon international avec ses nombreuses grands nouveautés. Même les Salons de Chicago et Toronto n’ont pas été à sa hauteur. Et depuis ce temps, plus de salons !  Selon mes calculs, on ne reverra pas de beaux salons de l’auto avant novembre prochain (ah oui! J’oubliais! Même le salon de Paris du mois  de septembre est annulé!) à Los Angeles…Si salon il y a !

En feuilletant certaines publications spécialisées qui me parviennent (dont Automotive News), j’ai «rassemblé» les nouveaux véhicules qui auraient dû être dévoilés à ces évènements (excluant les Toyota Venza et Sienna qui ont été dévoilés par internet la semaine dernière et qui étaient mises en vedette dans ce blogue).

Évidemment, je dois encore une fois répéter le dévoilement repoussé du VUS Ford Bronco (et de son petit frère, le Bonco Sport) en plus de la possibilité du lancement du petit pick-up présumément appelé Maverick (ce qui relancerait la possibilité du retour du petit pick-up Chevrolet Montana commercialisé en Afrique du Sud jusqu’à tout récemment ou même le retour de la marque Dakota chez FCA (RAM)).

Mais il y aurait dû aussi y avoir une annonce du VUM Tucson complètement redessiné (et l’on anticipe une version Kia Sportage) qui aurait dû être vu au Salon de Detroit version juin 2020. Certains journalistes américains auraient aussi vu une version N-Line de la nouvelle Sonata (que l’on verra probablement sur le marché en automne). Ah oui! Il y aurait eu la nouvelle Elantra redessinée ressemblant à la Sonata et la possibilité du pick-up Santa Cruz de la marque…

On attend toujours le dévoilement du pick-up Santa Cruz de Hyundai qui, selon toutes probabilités, aurait un châssis rigide en échelle…

(Photo du prototype Hyundai)

Pour en revenir à Ford, les recherchistes d’Automotive News n’ont pu tirer les vers du nez des représentants de Ford mais ils supposent qu’il y aurait eu quelques voitures électriques ou autonomes à démontrer en prototype. Incidemment, des Lincoln sur base de Rivian électriques sont, pour le moment, mis sur la glace.

La plus grande déception pourrait nous venir de General Motors qui a déjà annoncé une vingtaine de véhicules électriques pour 2023. Certains ont été dévoilés en privé à des medias en mars dernier mais, depuis ce temps, c’est «silence radio».  On se doute qu’il y aurait eu quelques Cadillac au travers tout cela.

Cadillac aurait dû dévoiler son VUM électrique Lyriq en avril dernier…fort possiblement au Salon de New York.

(Photo GM)

«L’autre» grand de Detroit, FCA, attendait le salon de Detroit en juin pour nous dévoiler, on s’en doute, de nouvelles Jeep dont la Grand Cherokee redessinée (dont il a déjà été question dans ce blogue), la supposée Wagoneer, la Grand Wagoneer et une autre Jeep à trois rangées de sièges. Évidemment, il y aurait eu des versions personnalisées des pick-up Ram dont la TRX qui serait la concurrence du Ford Raptor et la possibilité d’un pick-up intermédiaire Dakota tel que mentionné plus haut.

Le Ram TRX s’en vient-il ?

(photo FCA)

Une autre grande présentation aurait été le dévoilement de la onzième génération de Honda Civic sous ses diverses formes. Mais, comme on connait ce constructeur japonais, rien n’a coulé à cet effet et il faudra attendre un évènement quelconque pour voir ces nouvelles Civic tout comme un tout nouveau Acura MDX qui est grandement dû pour un redesign d’importance et ce, malgré sa grande popularité.

Verrons-nous une version de production de ce prototype d’Acura ?

(Photo Honda)

Il ne faut surtout pas ignorer Nissan qui est à se réorganiser en Amérique du Nord. Et le géant japonais devra d’abord le faire en nous présentant la nouvelle version de son très populaire VUM Rogue et celle du pick-up intermédiaire Frontier. D’autres importantes nouvelles devraient nous parvenir de Nissan au cours des prochains mois.

L’étude de style Sentinel serait-elle une prévision du nouveau Frontier à venir?

(Photo Nissan)

Et si les Chinois nous envahissaient avec des pick-up?

On entend plus ou moins parler de l’industrie automobile chinoise sauf pour ses acquisitions qu’elle fait dans d’autres pays. On a bien vu de petites autos et des VUS intermédiaires à certains Salons (comme celui de Detroit l’année dernière) et certains camions commerciaux, surtout les autobus électriques BYD (Build Your Dream). Mais, jusqu’ici, les constructeurs chinois n’avaient pas encore montré beaucoup d’intérêt pour les pick-up très luxueux comme ceux que nous avons en Amérique. Sauf…

Sauf qu’en octobre dernier, le grand constructeur Great Wall (Great Wall , Grande Muraille pour vous, est un nom très populaire pour une foule de produits en Chine…j’y ai même bu du vin Great Wall à Shanghai,un «cabernetsauvignon»… écrit en un seul mot) a dévoilé au salon de Shanghai un grand pick-up élégant que l’on connaît sous le nom de P. (Pao en Chine) disponible en trois variantes, utilitaire, véhicule hors-route et…voiture de luxe.

Le Great Wall P. pourrait-il réussir sur le marché nord-américain?

(Photo Great Wall)

Affichant une ligne qui nous semble familière (je vous laisse deviner), le P. serait plutôt de dimensions intermédiaires, comme le nouveau Ford Ranger ou le Chevrolet Colorado. Mais ce qui est plus fascinant, c’est que son constructeur croit que son usine où est assemblée la camionnette est capable de répondre à une commercialisation «mondiale» de ce produit livrable avec diverses configurations mécaniques incluant un moteur à quatre cylindres turbocompressé et une boîte de vitesses automatique à huit rapports et même la possibilité d’un moteur électrique.

Déjà vendu en Chine où il connaît une grande popularité, croyez-vous qu’il attirerait votre attention au point où vous en achèteriez un? (En passant, Ford vend des F-150 Raptor et Chevrolet des Silverado et Colorado en Chine mais, ces véhicules y sont considérés des objets de luxe donc sujets à de fortes taxes).

Donc, tout est à revoir en cette période de «déconfinement» plus ou moins organisée. Bonne nouvelle, cependant, les constructeurs ayant pignon sur rue au Canada ont commencé à remettre leurs «voitures de presse» sur route ce qui veut dire qu’éventuellement, je reviendrai à la formule habituelle de mon blogue avec des impressions de conduite. Mais cela ne se fera pas avant deux semaines, sinon plus. On recommencera alors à parler de bagnoles! Ouf! 

0 0 vote
Article Rating
Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x