Chase Elliott se venge de Kyle Busch

Crédit photo : Gerry Broome, AP

Chase Elliott se venge de Kyle Busch en camionnettes, Lessard y termine 15e.

Les camionnettes de la série Gander de NASCAR étaient, enfin, de retour en piste pour une troisième fois cette saison. Elles ont participé au North Carolina Education Lottery 200 au Charlotte Motor Speedway mais, cette fois, comme c’en est devenu l’habitude maintenant, sans spectateurs. Toutefois, qu’importe puisque les téléspectateurs étaient au rendez-vous!

La course a débuté très lentement alors que des pilotes très connus comme Kyle Busch et notre Raphael Lessard ont connu un départ plutôt problématique vu qu’au tirage au sort, ils partaient respectivement 16e et 20e.

Évidemment, comme l’on pouvait s’y attendre, ce fut une succession de tentatives de remontées et de stratégies d’arrêts au puits qui se sont succédées pour retrouver notre Raphael «national» (Tundra no 4) le premier des pilotes de Toyota Tundra avec 26 tours à faire en dixième position. Son «patron», Kyle Busch (Tundra no 51) a quand même réussi à grimper de le 23e à la 5e position avec 10 tours à faire.

Toutefois, Busch devait composer avec l’exceptionnelle présence en piste de Chase Elliott (Chevrolet Silverado no 24) qui avait pris les commandes. Souvenez-vous que lors d’une récente course de la Coupe à Darlington, Busch avait «accidentellement » frappé la voiture d’Elliott (Camaro no 9) l’envoyant dans le mur. Elliott se dirigeait alors vers la victoire!

Malgré tous ses efforts, Busch n’a pas réussi à rejoindre Elliott et ce dernier a traversé la ligne d’arrivée le premier ce qui n’a pas plu à «sieur Busch» (on a assisté à une de ses réactions typiques quand il ne gagne pas!). Incidemment, cette victoire de Chase Elliott sur Busch lui a valu un boni de 100 000 $ dont la moitié parvenait de l’équipe de Kevin Harvick et l’autre du commanditaire Ganders, cet argent devant servir à un œuvre de charité du choix du vainqueur! Ah oui! Notre compatriote Lessard, lui, a mené une course des plus sages ce qui lui a permis d’accéder à la quinzième position (sur un peloton exceptionnel de 40 partants) ! Lentement, le métier rentre!

0 0 vote
Article Rating
Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x