Les Super Bagnoles… Et Gilles Villeneuve

Pour les mordus de l’auto: comment survivre la période de confinement

Le 7 mai 2020 – Il n’est pas surprenant de voir tant de gens s’ennuyer durant cette période de confinement. Et je crains bien qu’elle doive se poursuivre encore plusieurs semaines, surtout pour les gens de la région métropolitaine de Montréal.

Pour les amateurs de musique, il y a toujours des «shows» de grandes vedettes à la télé. Pour les amateurs de politique, ce ne sont pas les «analyses» qui manquent. Pour les mordus d’actualité…pas besoin de vous faire un dessin, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les allégeances. Pour les amateurs de cinéma, pas de problème…il y a même Netflix! Mais pour les amateurs de voitures…pas fort! À moins que vous aimiez les reprises de reprises à la télé et … En fait, il n’y a pas grand-chose…

Si vous êtes un amateur de courses automobile, peut-être vous contenterez-vous de reprises de courses de F1 à un grand réseau de sports ou à d’anciennes courses de NASCAR à des postes spécialisés comme Fox Racing. Ce même poste vous fera revoir (et revoir) des courses d’accélération alors qu’au poste américain MAVTV, il y aura de vieilles courses sur terre battue ou sur circuit routier…plus ou moins intéressantes vu qu’il n’y a pas grand monde que l’on y connaisse.

Mais en ce qui a trait aux véritables nouveautés de l’industrie automobile, y a-t-il vraiment plusieurs lecteurs de l’actualité automobile qui sont vraiment intéressés à savoir que l’industrie a dû fermer plusieurs usines et que les ventes ont chuté de plus de 70 % en avril? Malheureusement, malgré le nombre impressionnant de sources qui sont mises à notre disposition pour souligner toutes les nouveautés qui apparaissent dans cette industrie…il n’y a pas grand-chose qui nous captive. Peut-être que la dernière nouvelle le moindrement importante fut celle du dévoilement de la Mustang Cobra Jet électrique d’il y a quelques semaines? Oh! Il y a bien quelques rares photos qui nous parviennent de site super-spécialisés illustrant une super bagnole bien camouflée devant être commercialisée d’ici quelques mois en Europe ou une des centaines de «photos-espion» des prochaines Ford Bronco et Bronco Sport (ou Maverick, maintenant) qui devraient nous arriver en été. Mais rien de plus! Pas facile pour les chroniqueurs d’autos de trouver des sujets intéressants ou percutants!  

Même les pneus!

Normalement, en ce temps-ci de l’année, il devrait être question de pneus toutes saisons pour l’été. Mais, même ce sujet semble passer sous les radars, plusieurs automobilistes considérant conserver leurs pneus d’hiver tout l’été vu que, si la tendance se maintient, ils n’iront pas bien loin durant la belle saison (et ce, malgré le prix plus abordable de l’essence). Juste au cas où cela vous intéresserait, sachez que j’ai produit deux dossiers sur les nouveaux pneus pour autos et camionnettes sur le site Auto123.com…

  • Le confinement, c’est le temps de revenir à la lecture. Oui, les livres, ça existe toujours! Peut-être y verrons-nous un regain de popularité. Parce que, lire sur un écran n’est pas toujours des plus reposants. Je suis de la vieille école ce qui explique ma collection de quelques centaines de livres sur l’automobile. Mon livre le plus précieux, c’est celui-ci, ce reportage photographique des trois Grand Prix qui ont eu lieu à La Havane soit de 1957, 1958 et 1960 (oui, le troisième s’est déroulé sous le règne de Fidel!). Malgré que les photos soient en noir et blanc, on y voit d’uniques images de La Havane, une de mes villes préférées. Incidemment, ce livre n’est disponible qu’en anglais et il coûte très cher (plus de 200 $ il y a déjà plus dix ans). Vous comprendrez pourquoi je ne le prête pas!

Dans mon cas…

En ce qui me concerne, je continue d’essayer de me documenter sur ce qui peut se passer en arrière-scène. Pendant que l’on attend de nouvelles voitures et camionnettes, certains constructeurs d’outre-mer sont à étudier la possibilité de fabriquer des pièces majeures en Amérique alors que d’autres soient à réviser leur plan d’attaque. Saviez-vous que Honda s’associe encore une fois avec GM (ces deux comparses ont souvent créé des véhicules ensemble), cette fois pour la création de véhicules électriques? Saviez-vous que Ford et Volkswagen continuent leurs recherches dans la même veine? Et que FCA travaille avec Alfa Romeo pour d’autres contributions…C’est loin d’être fini…à moins que vous soyez excités à l’idée d’apprendre que Land Rover pourrait injecter un V8 fait par Ford ou un moteur semblable fait par BMW sous le capot des tout nouveaux Defender…à production très limitée…ou encore que FCA ait fait enregistrer de nouveau le nom de Dakota soit pour raviver ce pick-up intermédiaire en Amérique ou pour remplacer son Fiat Fullback (né Mitsubishi) dans d’autres continents…

  • Ce livre tout en français a été écrit il y a déjà quelques années. Je l’ai découvert grâce à un article dans Road and Track qui y soulignait les dessins uniques. Les chapitres sont tous consacrés à des voitures qui n’ont pas nécessairement été commercialisées chez nous alors que l’auteur y raconte ses aventures (et surtout mésaventures). Je me suis procuré ce livre l’année dernière via Amazon.fr et ce, à un prix raisonnable. Recommandé aux mordus de voitures classiques surtout européennes.

Durant cette période de confinement, j’en profite pour reprendre un peu de temps perdu dans mes lectures. Malheureusement, pour mes amis de langue française, il n’y a pas tant de livres sur le sujet que je pourrais vous suggérer sauf, bien entendu, les fameux «guides» québécois. Mais pour ceux qui se «tannent» vite des traditionnels «essais routiers» (dans lesquels on sent un peu de favoritisme) si on veut lire sur de l’histoire et du spectaculaire, il faut savoir maîtriser l’anglais. Oh! Il existe de «beaux» livres en français. Mais, la plupart sont orientés que sur le marché européen avec des évènements et des véhicules qui sont inconnus ou presque chez nous. Il en va de même pour certains magazines en langue française. Ils ne parlent que de voitures qui ne sont pas disponibles en Amérique! Et ils deviennent de plus en plus coûteux et surtout plus difficiles à trouver. Il en va de même pour plusieurs magazines américains bien connus. Avec la fermeture de tant de petits commerces ou d’établissements «non essentiels», ils ne sont plus disponibles à moins que vous fassiez comme moi et que vous vous abonniez aux versions numériques de ces publications (qui commencent aussi à manquer de sujets…lisez l’éditorial de Car and Driver paru cette semaine).

  • Le livre le plus sympathique de ma collection (et peut-être un des plus originaux) est certainement celui-ci, Flywheel. Il a été écrit par des soldats britanniques prisonniers dans un camp allemand. Pendant leur détention, ces mordus de l’auto ont eu l’idée géniale de se créer un «magazine» sur l’auto tout écrit à la main et illustré par des dessins originaux. Heureusement, quelqu’un a eu la brillante idée de le conserver et il fut repris et publié longtemps après la guerre. Intéressant à lire pour celui (qui sait lire l’anglais et…) qui aime les sportives d’avant-guerre surtout britanniques. Il devrait être disponible en quelque part sur Amazon…

Sinon, je me replonge dans certains de mes «vieux livres» (et des tout neufs) qui, pour la majorité des cas, sont axés vers l’histoire de l’automobile et des courses, des sujets intarissables qui pourraient détrôner, du moins pour un certain moment, l’actualité automobile. J’en possède plusieurs, des centaines…Et je les aime tous. Mais encore une fois, pour la très grande majorité, ils sont en anglais. Se pourrait-il que l’intérêt pour l’automobile soit condamné au Québec?

  • Ceux qui me connaissent savent que j’ai une passion pour tout ce qui est Cobra et Carroll Shelby (que j’ai déjà rencontré quelques fois dans ma vie…). Vous ne serez donc pas surpris que je possède un bon nombre de livres sur le sujet tant en français qu’en anglais dont ce tout récent volume qui nous explique comment un ancien haut-placé de Ford, Chris Théodore, a réussi à retrouver l’étude de style Cobra de Ford du début des années 2000 alors qu’il soit à le retaper pour qu’il soit fonctionnel (malgré qu’il ne pourra jamais le «plaquer»). C’est fort possiblement la dernière Cobra que Shelby a pu conduire dans sa vie. On l’a même vu à la télé. J’ai lu ce livre de Cobra à moteur V10 en deux (longues) soirées. Pas un chef d’œuvre de littérature mais très intéressant. Je l’ai trouvé à la librairie Chapter’s à Dorval et il y est toujours disponible ne serait-ce qu’en le commandant par la poste via le site de Chapter’s.

Si l’on se tourne vers les sujets automobile à la télé, sauf pour les courses du passé et deux ou trois productions québécoises (qui seront rapidement dépassées par l’Internet), il n’y a que quelques émissions véritablement intéressantes sur «le câble» qui, malheureusement, deviendront rapidement désuètes et qui repasseront en boucle «ad nauseam» comme «FantomWorks», les innombrables épisodes de remorquage et j’en passe. J’aime toujours «Chasing Classic Cars» et «Cars That Rock»…mais que ces émissions sont reprises si souvent!  

  • Si vous êtes mordus des courses d’endurance et surtout du légendaire circuit du Mans, voici une collection de six livres sur l’évènement annuel des 24 Heures du Mans avec des détails incroyables mais à un prix assez élevé (autour des 80 $ chacun et disponible par Internet chez Chapter’s ou Amazon).

Toutefois, je ne lâche pas prise. J’espère visiter éventuellement quelques ateliers québécois qui réparent, préparent ou restaurent toutes sortes de véhicules afin de vous en faire part. Puis, il y a toutes ces autos de collection extraordinaires qui tardent à se montrer le bout du nez parce que leurs propriétaires n’osent pas les sortir (mais encore, pour aller où ?). La «vie automobile» existe encore chez nous. Elle n’est que léthargique pour le moment. Et avec quelque quarante ans de reportages de tout genre «derrière la cravate», j’ose espérer que je trouverai, pour les amateurs de voitures, de camionnettes et d’autres sujets automobile, des sujets intéressants à lire et à visionner. On ne lâche pas!….

  • Voici un livre assez inusité. C’est un volume en français sur un pilote de stock-car en France! Je l’ai trouvé sur Internet et je l’ai reçu très rapidement. Au début, on se croirait en Amérique avec des stock-car des années cinquante, soit des coupés Ford à moteur V8 Flathead. Mais plus tard dans sa carrière, notre héro s’est retrouvé avec un coupé Jaguar XK150, celui que l’on voit en page couverture.

Enfin, je me suis donné la liberté de vous montrer un de mes premiers livres qui m’a fortement incité à débuter une collection. Ce livre sur les camions Ford de tous gabarits fait partie de l’ancienne collection Crestline dont les livres sont remplis à craquer de photos en noir et blanc (quelque 3000 à 4000 par livre) et qui sont encore très recherchés. Allez fouiller sur Internet et vous verrez.

Vous souvenez-vous de Gilles?

Il y a déjà 38 ans que le héros de bien des Québécois se tuait au Circuit de Zolder en Belgique. On était le 8 mai 1982 et vous aurez deviné que je parle de Gilles Villeneuve. Il aurait tellement pu être notre premier champion mondial en Formule Un. Heureusement, Gilles nous a légué son fils, Jacques, qui, lui, a réussi à la faire et, en même temps, nous remémorer Gilles. Mais le temps passe et Jacques fait maintenant partie de la grande famille NASCAR (Euro). Espérons que ses exploits continueront de nous rappeler son père, un des pilotes les plus spectaculaires de l’histoire de la Formule Un.

Wikipédia

Salut Gilles!

0 0 vote
Article Rating
Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x