Et puis, après?

Bon, nous en sommes rendus à plus d’un mois en confinement. La dernière voiture de presse que j’ai eue fut une Hyundai Venue et je l’ai rapportée le 23 mars. À ce moment-là, je devais ramasser une Genesis G90 mais vu que le confinement allait limiter nos déplacements, je l’ai tout simplement laissée là d’où elle venait. Déjà, quelques constructeurs avaient décidé de ne plus prêter de véhicules d’évaluation. Le lendemain, le couperet tombait et tous les constructeurs, à un ou deux participants près, demandaient de retourner leurs véhicules.

Il est évident qu’après plus de 35 ans à se fier à ces véhicules pour mes déplacements et surtout mon travail, j’allais devoir trouver une autre solution pour demeurer actif dans le domaine. Loin de moi l’idée de brandir ma carte de membre de l’AJAC pour passer outre les barrages policiers comme l’un de mes jeunes confrères se vante d’avoir fait, j’ai préféré demeurer à la maison et essayer d’utiliser toutes les ressources à ma disposition pour continuer d’informer et divertir mes amis amateurs de voitures de tout genre et gabarit. En même temps, je trouvais plus approprié de participer à l’effort collectif en plus de me protéger, même si je me considère en bonne santé.

Évidemment, j’ai toute une panoplie de livres à lire, de films et documents à regarder (deux sujets que je pourrais exploiter dans un avenir plus ou moins rapproché), de modèles réduits à construire (un autre sujet?), de bricolage à faire…Avec le confinement, je ne crois pas avoir couvert plus de 40 kilomètres avec ma propre Jeep et je me demande si j’en aurais fait plus avec des autos de presse. Et puis, pour aller en quelque part, on ne peut se rendre bien loin avec les barrages…

Un autre problème pointe à l’horizon. Comment se comportera l’industrie automobile après le confinement? Au moment d’écrire ces lignes, la vente des autos ont chuté de plus de 25 à 30 % dans le monde (et plus encore à certains endroits). Ensuite, la plupart des constructeurs ont fermé leurs usines ou sont aux prises avec des fournisseurs dont les usines sont fermées (incluant les manufacturiers de pneus!).

Supposons que le confinement se termine dans deux ou trois semaines, combien de temps faudra-t-il avant que le marché de la vente automobile reprenne de la vitesse. Il y aura toujours une certaine crainte des consommateurs de visiter les salles d’exposition et de devoir faire affaire avec un être humaine de près. Puis, comment seront les finances des consommateurs? Les constructeurs qui, en Amérique du Nord, ont connu des records de vente année après année (plus de 17 millions l’année dernière aux États-Unis et pas loin de deux millions au Canada) ne revivront certes plus cela avant un bon bout de temps. Ils devront réduire leur production et éliminer les modèles les moins populaires (lire les moins vendus) comme Nissan s’apprêtait à le faire (le constructeur japonais commençait à vivre des difficultés financières avant le confinement et son nouveau président avait soumis cette hypothèse en début d’année). Personnellement, je m’attends à ce que les constructeurs poussent plus les véhicules déjà en demande comme les camionnettes et les plus petits VUS en laissant de côté des grandes nouveautés dont on ne connaît pas le potentiel.

Tout dernièrement, je vous parlais du Ford Bronco à venir et du plus petit Bronco Sport. Ford estime vouloir les dévoiler et les mettre sur le marché dans un délai plutôt court, ce qui est tout à l’honneur du constructeur. Toutefois, je ne m’attends pas à conduire ce véhicule avant plusieurs mois. Ford va plutôt chercher à convaincre des journalistes de publication de très grande diffusion à mettre la main sur ces véhicules le plus rapidement possible afin de diffuser la nouvelle au plus vite en masse. Mais si le confinement se prolonge, combien en restera-t-il au poste, de ces journalistes, si l’organisation pour laquelle ils travaillent n’aura pas déclaré forfait?

Le plus ironique, c’est que Ford est demeuré très actif au niveau des informations. Mais outre le Bronco, il n’y a pas d’autres grandes nouvelles à l’horizon. Curieusement, alors que le constructeur a annoncé qu’il ne voulait plus construire d’autos conventionnelles, les ventes de la grande berline Fusion se placent en huitième position au Canada durant les trois premiers mois de l’année battant même celles de la Toyota Camry (2376 ventes contre 2307 selon Automotive News Canada)! Les seules autres nouvelles nous viennent du segment des camionnettes! 

Du côté de chez GM, tout récemment, les nouvelles étaient concentrées autour de la marque Cadillac surtout avec des versions de performance (sport) des plus petites berlines CT4 et CT5 récemment lancées. Présentement, il est aussi question de la Cadillac électrique à venir (la Lyriq)…Ah oui, il y a également la Corvette mais cette superbe auto fait partie d’un créneau tellement limité que ce ne seront certes pas les Corvette qui sauveront la compagnie. Il en va un peu de même chez FCA qui devrait célébrer sa nouvelle alliance avec PSA (Peugeot) mais qui se contente de nous lancer des versions améliorées (ou réchauffées) de Jeep Wrangler (on attend toujours une Grand Cherokee redessinée) et de Ram, ses deux véritables «vaches à lait»). Chez nos amis européens, sauf pour les plus petites Volkswagen (dont une version électrique), on est plus timide. Audi nous proposera peut-être un plus grand VUS tout comme BMW mais encore une fois, on est prudent. On marche sur des œufs en attendant la fin du confinement…ou une deuxième vague du virus (la plus grande crainte actuelle). Même son de cloche chez les constructeurs asiatiques sauf pour Hyundai qui aura une version N à boîte manuelle à huit rapports de sa sportive Veloster (pas de nouvelles de son pick-up) et Lexus qui lance un coupé de luxe qui tombe, lui aussi, dans un créneau très restreint. Quant au nouveau Kia Seltos, il ne faut pas se leurrer : il ne s’agit que d’un Hyundai Venue avec un plus long empattement! Mais, admettons-le, au prix suggéré, ce pourrait être un succès.

Cadillac nous prépare une voiture électrique, la Lyriq. (Photo GM)

Le Kia Seltos modifié par Kia même en voiture d’excursion hors-route tel que vu au Salon de l’Auto de Montréal en janvier dernier. (Photo Éric Descarries)

Certains me feront remarquer qu’il y a beaucoup d’autres nouvelles mais j’ai bien vu dans mes informations régulières, qu’il n’y a pas beaucoup de véritables grandes nouveautés à l’horizon. Qui plus est, ce sont toujours les camionnettes qui dominent notre marché, même au Canada. D’ailleurs, les chiffres publiés dans Automotive News Canada le confirment pour le premier trimestre de l’année. Voyez ce que ça donne :

  1. Ford F, 28 515 unités
  2. Ram, 19 179
  3. GMC Sierra, 11 814
  4. Chevrolet Silverado, 11 171
  5. Toyota RAV4, 10 819
  6. Honda CRV, 9182
  7. Honda Civic, 9016
  8. Dodge Grand Caravan, 8488
  9. Toyota Corolla, 7818
  10. Nissan Rogue, 5578

(à titre indicatif, Ford Escape 5351 et Mazda CX5, 4526)

Si on ne s’arrête qu’aux autos :

  1. Honda Civic, 9016
  2. Toyota Corolla, 7818
  3. Hyundai Elantra, 4401
  4. VW Golf/GTI, 3260
  5. Kia Forte, 2851
  6. Mazda 3, 2686
  7. VW Jetta, 2628
  8. Ford Fusion 2376
  9. Toyota Camry, 2307
  10. Kia Soul 2079

(Photo Arctic Trucks)

Comme on le voit, les camionnettes pick-up ont encore le haut du pavé. Qui plus est, avec la chute des prix du pétrole, ce n’est pas le spectre de la consommation qui va diminuer l’intérêt des consommateurs pour ces «gros» véhicules. Ce qui pourrait retarder l’arrivée de nouvelles autos électriques…

On ne peut prédire quand ce confinement se terminera ni comment les gens y réagiront. L’économie reviendra-t-elle comme avant? Permettez-moi d’en douter! Il nous faudra des mois, voire des années avant que la situation se règle si elle règle comme on le croit.

J’espère que le tout se replacera rapidement. J’aime trop rouler pour m’en priver et, de plus, j’adore écrire des commentaires sur les nouvelles autos…si de nouvelles autos nous arrivent au cours des prochains mois…(soupir).

Enfin, il y a la question des courses d’automobiles dont je suis un fan irréductible. Il y a trop de nouvelles de pistes qui ferment pour y ajouter la possibilité que la saison 2020 soit complètement annulée à cause de ce satané virus…Et que dire des expositions de voitures anciennes ou des rencontres de hot-rod…Misère…

Des idées pour le Ram

Il y a eu, aux États-Unis, un concours lancé par FCA invitant les amateurs de voitures à «créer» une nouvelle version futuriste des camionnettes. Le magazine hebdomadaire Automotive News en a publié deux «gagnants», l’un choisi par notre designer préféré, le directeur de FCA à ce niveau, Ralph Gilles, ce charmant Haïtien d’origine ayant vécu sa jeunesse à Montréal et l’autre par un de ses confrères Mark Trostle, chef du design chez Dodge et SRT. Le premier est une vision futuriste d’un Ram électrique alors que le deuxième est un Ram conçu autour du thème de la Dodge Challenger…

(Photos via FCA)

D’autres difficultés…

En plus de la baisse des ventes dues à la pandémie, plusieurs constructeurs doivent maintenant affronter une pénurie possible de boîtiers de transfert. En effet, le fournisseur qui les produit, Borg-Warner, a vu son usine principale de production de boîtiers de Seneca en Caroline du Sud fortement endommagée par une tornade. Et ces boîtiers étaient destinés à Toyota (Tundra), Ford (F-150, Super Duty, Expedition, Explorer, Transit, Lincoln Navigator et Aviator) et FCA (Ram)… 

0 0 vote
Article Rating
Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x