Les Véhicules de l’année, version mondiale

Crédit photo : archive

Les Véhicules de l’année, version mondiale et autres nouvelles

Une autre semaine vient de passer en confinement presque mondial et, parmi les victimes de Covid-19, il y aura eu le Salon de l’auto de New York, comme je l’écrivais la semaine dernière.  Malheureusement, certains véhicules qui devaient y être dévoilés ne le seront pas, du moins, pas avant un certain moment.

Le Salon de l’auto de New York en 1900 au Madison Square Garden.

Toutefois, il y a un évènement du Salon qui s’est déroulé en ligne et c’est le World Cars Award qui est, ni plus ni moins que la finale mondiale de tous ces programmes de voiture de l’année. Le World Cars Award  (WCA) pourrait donc se traduire par Les Véhicules de l’année du monde.

Créé il y a déjà 16 ans par les anciens administrateurs de l’Association des Journalistes Automobile du Canada (AJAC) Gerry Malloy et Beth Rindt, le WCA, l’organisme se fie à plus de 85 journalistes du monde entier pour en arriver à ses résultats.

Normalement, le WCA aurait dû présenter ses lauréats au Salon de New York mais on en connaît l’histoire, le Jacob Javits Convention Center où devait se tenir le Salon ayant été transformé en un hôpital temporaire. Heureusement, WCA a décidé de profiter des communications modernes pour nous faire connaître ses gagnants.

Ce qui est étonnant, c’est que l’on ne retrouve pas ou très peu de voitures exotiques dans les résultats de 2020. Ce qui est un peu triste, c’est aussi de constater qu’il n’y a pas de véhicules américains non plus dans cette liste finale. Désolé, la Chevrolet Corvette ne s’y retrouve pas!

Il y avait donc 15 véhicules dans la finale pour que cinq trophées :

Mazda3

(Photo Mazda)

Dans la catégorie Design, la surprise fut des plus étonnantes. Ici, et spécialement ici, on se serait attendu à une auto exotique. Bien non, ce fut la modeste Mazda 3  battant même des concurrentes d’importance comme la Porsche Taycan et même l’Alpine 110S.

Porsche Taycan

(Photo Porsche)

Dans la catégorie des autos de performance, autre surprise alors que pour une fois, les journalistes du jury ont opté pour une auto entièrement électrique, la Porsche Taycan. Elle a battu non seulement deux autres Porsche mais aussi plusieurs voitures allemandes de performance en plus de l’Alpine 110S française et la Toyota Supra.

Kia Soul EV

(Photo Kia)

Dans la catégorie des autos urbaines, on voici une autre que l’on n’attendait pas nécessairement : la Kia Soul EV. Et oui, une autre auto électrique. Elle s’est même moquée de la Mini Electric et de la nouvelle Volkswagen T-Cross !

Porsche Taycan

(Photo Porsche)

Dans la catégorie des autos de luxe? La Porsche Taycan pour une deuxième reconnaissance (Performance). Elle a eu le dessus sur plusieurs véhicules allemands et de belles Américaines comme les Cadillac CT5 et XT6 !

Kia Telluride

2020 Telluride

Et pour la grande finale du Véhicule de l’année, toutes catégories confondues? Croyez-le ou non, il s’agit d’un VUS, le grand Kia Telluride ! Celui-ci a su distancer des concurrents sérieux comme les Mazda3 et CX-30 (les deux autres finalistes), les Mercedes-Benz CLA et GLB, Cadillac CT4, Ford Escape et Explorer et j’en passe.

Surpris? À la fois oui et non. Oui, parce qu’il est rassurant de constater que les journalistes automobile modernes ne craquent pas que pour les voitures exotiques ou extra coûteuses. Et non parce que tous ceux qui ont essayé le Kia Telluride (incluant l’auteur de ces lignes) ont été renversés par la qualité de la production de ce véhicule d’origine sud-coréenne qui, avouons-le, est surtout destiné au marché nord-américain. Espérons maintenant que les résultats ne se feront pas attendre chez les concessionnaires de la marque (une fois le confinement terminé) et que les ventes aillent bon train. De plus, il est à espérer que finalement, les gens de l’industrie et de la presse reconnaissent la qualité du travail fait par les ingénieurs de la marque!

Carlos Tavares

Petite note finale, le WCA a demandé à ses membres votants de choisir une personne qui pourrait le mieux représenter l’industrie automobile de 2020. Ceux-ci ont donc choisi M. Carlos Tavares autrefois de Nissan qui a pris les rênes de PSA (Peugeot) il y a quelques années afin de relever cette marque française légendaire. Cet ancien compagnon d’arme de Carlos Ghosn quand il était chez Nissan a réussi à inclure la marque allemande Opel à PSA en plus d’en venir à une entente avec FCA (Fiat Chrysler Automobiles) afin de combiner leurs efforts!

D’autre part…

D’autre part, malgré les affres de la pandémie mondiale, il y a de véritables nouveautés qui s’annoncent, en espérant pouvoir les présenter avant l’été qui vient. Parmi celles-ci, mentionnons le superbe VUM intermédiaire GV80 du constructeur sud-coréen de voitures de luxe Genesis, un superbe véhicule qui devrait être capable de se mesurer aux BMW X5 et Mercedes-Benz GLE de ce monde. Il sera disponible avec un moteur à quatre cylindres turbocompressé ou un plus puissant V6. Genesis Canada l’annonce déjà à un prix de base de 42 150 $.

Le VUM  GV80 devrait débuter à 42 150 $ au Canada.

(Photo Genesis)

Autre véhicule attendu, le Volkswagen ID.4 est aussi un VUM mais beaucoup plus petit que le GV80. Ah! J’oubliais. Il est uniquement électrique. C’est un modèle 2021 qui devrait nous arriver d’abord en version à propulsion puis en traction intégrale.  

Le petit VW ID.4 tout électrique est destiné aussi au marché canadien.

(Photo VW)

On ne peut non plus passer sous silence la présentation de l’étude de style (ou prototype, si vous aimez mieux)  Polestar Precept. Polestar est cette marque issue de l’union du suédois Volvo avec le chinois Geely et ses produits sont des autos électriques ou hybrides. Cette superbe voiture sera uniquement électrique mais il devrait aussi s’agir d’un véhicule de grand luxe.

Attendez-vous à voir apparaître la luxueuse Polestar Precept dans les mois qui suivent.

(Photo Polestar)

Enfin, suite à la présentation d’une photo-espion du Ford Bronco à venir, certains lecteurs m’ont demandé s’il s’agissait d’un petit véhicule. Non, ce Bronco devrait faire concurrence au Jeep Wrangler Unlimited. Mais il y a également un plus petit Bronco que l’on devrait voir d’ici quelques semaines. On soupçonne dans le milieu que ce plus petit Bronco que l’on a surnommé Bronco Sport soit basé sur une plateforme de Ford Escape mais avec des capacités hors-route plus élaborées. Ce sera à surveiller, la belle bataille Jeep Wrangler vs Ford Bronco !

Autre photo espion, cette image nous montre bien qu’il y aura un Bronco plus petit chez les concessionnaires Ford, fort probablement cet été.

(Photo BroncoSportForum.com)

Une «belle» Aztek ?

(Photo Abimelec design)

Parfois, dans mes recherches, je tombe sur des sujets ou des photos que je trouve des plus intéressants. C’est le cas de l’étude de style qui suit. L’auto n’existe qu’en images mais le résultat est tout simplement étonnant.

Alors que la plupart des journalistes automobile aient, dans le passé, fustigé la Pontiac Aztek pour son design (alors qu’ils l’avaient encensé lorsque le prototype leur fut présenté au Salon de l’auto de Detroit en 1999), plusieurs anciens propriétaires semblent s’en ennuyer. Quelques-uns ont demandé à la petite maison de design du nom de Abimelec Design d’y voir et en voici le résultat. Surprenant, n’est-ce pas? 

Enfin, et c’est plutôt ironique, quelqu’un a trouvé quelques photos officielles dans les archives de Ford et elles illustrent une étude de style de Mustang à moteur central mais cela, bien avant que la Mustang soit officiellement dévoilée et vendue en 1964. Ironique? Oui. Parce que Ford demande à quiconque aurait été impliqué dans ce projet d’en informer les gens de la compagnie parce que…les archives n’ont aucune note concernant ces photos. Drôle n’est-ce pas? Alors si vous avez travaillé sur ce projet, vous savez ce que vous avez à faire. Quant à moi…c’est bien la première fois que j’apprends quelque chose à ce sujet!

(Photo Ford)

DERNIÈRE HEURE. Semble-t-il que Ford a finalement trouvé un archiviste qui a pu identifier cette ébauche de ce qui allait devenir la Mach 2, une étude de style du grand constructeur qui a été largement publicisé durant les années soixante.

(Photo Ford)
0 0 vote
Article Rating
Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x