Un salon électrisant !

Crédit photo : Cédrick Thivierge

Pour ceux qui auraient des doutes quant à l’électrification de l’automobile, je vous invite fortement au salon de l’auto de Québec 2020 et votre incrédulité sera parfaitement rassurée. Cette nouvelle édition du salon a lieu du 3 au 8 mars au centre de foire d’Expocité à Québec.

📷 Cédrick Thivierge

Les amateurs de voitures plus traditionnelles en auront aussi pour leur argent, de grosses montures sont sur place avec en tête d’affiche Lamborghini et McLaren. D’ailleurs la nouvelle McLaren GT avec un prix de départ abordable (selon la grosseur du porte-monnaie) oscille aux alentours de 250 000 bidoux.

📷 Cédrick Thivierge

Je dois avouer que j’ai eu quelques coups de foudre et à ma grande surprise le premier fût la nouvelle voiture électrique de Ford, la Mustang E-Mach. Une bagnole qui se démarque de la masse par rapport à ses concurrentes muent par batterie. La voiture offre un look incroyable accompagnée d’un 0 -100 km avoisinant les 4 secondes. Avec une autonomie variant de 325 à 475 km selon l’option de batterie choisie, elle sera séduire une clientèle fort diversifiée. Selon les accessoires choisies, son prix variera entre 50 000 et 82 000 dollars excluant les subventions offertes après les taxes.

📷 Cédrick Thivierge

Mon second coup de foudre va pour la Porsche Taycan, la nouvelle auto électrique de la légendaire compagnie allemande. Elle se démarque avant tout par son look distinctif, mais surtout pas son prix qui avoisinera les 175 000 $ pour le modèle de base. Son autonomie variera entre 350 et 400 km avec une accélération 0-100 de 2,8 secondes pour le moteur le plus puissant. Dès la semaine prochaine, si ce n’est déjà pas le cas, certains concessionnaires en auront de disponibles à l’essai.

📷 Cédrick Thivierge

J’ai un peu difficulté à comprendre pourquoi Chevrolet n’a pas mis plus en évidence la présence de la nouvelle Corvette 2020 à moteur central. Selon moi, la plus belle bagnole de tout le salon de l’auto de Québec et ce, toutes catégories confondues. Honnêtement, j’ai peu de détails à vous transmettre sur ce bolide, la seule chose que je peux vous dire, c’est que son prix est très attrayant et que ce dernier pourrait amener une nouvelle clientèle chez les concessionnaires Chevrolet qui jusque-là ignorait complètement la Corvette.

Toyota en mode hydrogène

📷 Cédrick Thivierge

En grande primeur Toyota Canada à dévoilé la nouvelle Mirai munie d’une pile à combustible à l’hydrogène. Une auto de seconde génération complètement différente de la première. Beaucoup plus spacieuse que sa devancière, mais surtout avec une autonomie passant de 500 à 650 km. Plusieurs se questionnent à savoir pourquoi la seule voiture offerte 100% électrique par Toyota fonctionne à l’hydrogène.

Quelques chiffres intéressants de la dernière année concernant Toyota au Québec. Dans la belle province, le fabricant nippon a vendu plus de 52 800 véhicules en faisant de lui le premier constructeur. De ce nombre, 20% était des autos hybrides. L’objectif est d’atteindre les 40% de véhicules hybrides vendus d’ici 2025 en offrant plus de choix aux consommateurs. Toyota vise en 2050 de réduire de 90% les émissions polluantes de ses voitures par rapport aux modèles offerts en 2010. Dernier point intéressant, le Highlander Hybride 2020 a une consommation (6,7 litres au 100km) de carburant inférieure à une Yaris Hatchback 2019 (7,2 litres au 100 km). Assez surprenant si on considère la grosseur et le nombre de passagers que peut accueillir un Highlander comparativement à une Yaris. Par contre, une fois chargée à pleine capacité avec ses 8 passagers, pas certain que la consommation de la Highlander sera inférieure à la Yaris. De plus, comparer une technologie de 2020 par rapport à un moteur développé il y a presque 10 ans me semble à première vue assez boiteux !

Trop peu trop tard pour Mini

📷 Cédrick Thivierge

Mini présente une nouvelle mouture de la Mini Cooper 100% électrique avec un prix aux alentours de 40 000 $ sans les fameuses subventions. Petit problème, elle arrive avec une autonomie d’à peine 177km. Une autonomie que proposaient les voitures électriques d’il y a 4 ans. Aujourd’hui les nouvelles bagnoles électrifiées mises sur le marché ont presque toutes une capacité de distance approchant les 400 km. Le représentant de Mini justifiait que la distance était suffisante pour remplir les besoins du consommateur, ce qui à mon avis n’est peut-être plus tout à fait vrai aujourd’hui.

L’exotisme au rendez-vous

Une collection impressionnante de voitures exotiques est présente au pavillon de la Jeunesse. Une superbe Bugatti Veyron Grand Sport dont 1 des trois seuls exemples existants sur la planète est présente au salon. Vous aurez la chance d’admirer une superbe Ferrari F40 ou encore la Ferrari 250 GT Lusso ayant appartenue à l’ancien joueur de baseball Reggie Jackson . Une voiture produite à seulement 250 exemplaires.

En conclusion

Sincèrement certaines éditions du salon de l’auto m’ont déçu par le passé. Mais pour 2020, le salon de l’auto de Québec remplit parfaitement son travail et offrira aux amateurs de tout acabit de quoi se mettre sous la dent.

Le salon de l’auto de Québec se déroule du 3 au 8 mars 2020 au centre de foire d’Expocité tout juste à côté du centre Vidéotron.

Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: