Avec ou sans gants ?

Crédit photo : digitaltrends.com

Je dois l’admettre, c’est assez spécial comme titre de chronique « Avec ou sans gants ». Non, je ne suis pas en panne d’inspiration, mais je préfère laisser les articles plus techniques à mon collègue Daniel Demers un vrai pro de iRacing. J’aime mieux m’attarder aux choses de base comme par exemple, est-ce que c’est préférable de piloter ou non à mains nues lorsque je suis en pleine séance de simulation de courses automobiles?

Pour ceux qui seraient inquiets de ma santé mentale, ne stressez pas, je n’écrirai pas une chronique qui va s’intituler « Avec ou sans casque ». Cependant je ne serais pas surpris en faisant des recherches sur « Youtube » de trouver un énergumène équipé d’un « full face » assis devant son écran d’ordinateur. Remarquez que cela permet sûrement d’augmenter le sentiment d’immersion. À ceux qui le font vraiment, regardez dans les options, certains jeux possèdent la fameuse vue « Intérieur de casque » qui compensera largement. C’est beaucoup plus judicieux que de risquer un coup de chaleur et de se ramasser à l’hôpital (Je l’admets, je mets ça au pire).

Je dois en plus vous avouez, chers lecteurs, qu’après la nouvelle de cette semaine concernant le Grand Prix de Trois-Rivières, j’avais besoin d’écrire sur un sujet beaucoup plus léger pour repousser dans mon plus profond toute cette colère engendrée par cette décision du conseil de ville de Trois-Rivières concernant le refus d’une subvention de 100 000 $. Décision justifiée par une urgence climatique qui planerait au-dessus de la capitale mauricienne. Non, Frank non, ne repars surtout pas sur le sujet, n’oublie pas que le titre de cette chronique est « Avec ou sans gants ».

Avec ou sans gants telle est la question …

Pour tout amateur de la vie et aussi de simulation de courses automobiles, « Youtube » peut s’avérer une base de connaissances des plus extraordinaires. C’est toujours impressionnant de voir les configurations que les amateurs utilisent pour leurs jeux de courses favoris. Cela peut aller d’un simple bureau d’ordi avec un contrôleur agrippé dessus ou un méga cockpit en fibre de verre équipé de suspension et de « butt kick ». Mais, il y a un accessoire de base qui est peu onéreux et qui peut faire une bonne différence entre échapper la bagnole dans le clos ou prendre un virage comme un pro. Pour ceux qui ne l’auraient pas encore deviné (ça arrive à moi aussi quelquefois de ne pas être vite vite), ça s’appelle une paire de gants!!!!

Certains maniaques utilisent des paires de gants professionnels de style que l’on voit à la télé quand on regarde le Nascar. Bon, il ne faudrait pas non plus capoter, une simple paire de gants d’entraînement rembourrés avec du gel peuvent très bien faire l’affaire. L’important est que le volant reste bien sec pour éviter qu’il glisse entre vos doigts.

Habituellement après plusieurs minutes de jeux les paumes de vos mains devraient commencer à devenir humides. Cette humidité ira se déposer sur le revêtement de votre volant, ce qui entraînera un inconfort certain. Quand on joue en ligne, on ne peut pas appuyer sur « pause » pour aller ramasser une serviette au lavage dans le but d’essorer le volant. En plus, vous ne savez même pas qui s’est servi de la serviette avant vous. Pensez-y, ce que vous pourriez retrouver sur le volant par la suite, pourrait être pire que votre sueur. Yark, j’en ai mal au cœur juste à y penser. Avec des gants, vous n’aurez plus jamais à vous soucier de ce détail oh combien important.

D’autres fanatiques ont même des vrais souliers de pilotes de courses qui coûtent un bras. Ça ajoute sûrement au réalisme et au plaisir. Pour ma part, une bonne paire de pantoufles en « Phentex » tricotées par ma tante Denise est amplement suffisantes et surtout très confortables. Bien beau vouloir se coller à la réalité mais il reste que j’aime avoir un certain confort.

Conclusion …

Je m’adresse ici à ceux qui ont l’imagination fertile ou qui fantasmeraient de me voir jouer à iRacing équipé d’un « full face », torse nu, de pantalons d’éducation physique gris, des gants décrits précédemment ainsi que de pantoufles en « Phentex ». Cela n’arrivera jamais!!!!

Que les dieux bénissent les rois de la course!!!!!

Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: