Les prétendants sont nombreux !

Crédit photo : Daniel Mailhot

Qui remportera le Salute the Troops 150? Les prétendants sont nombreux!

Nous sommes à moins d’une semaine du début de la 48e édition du Super DIRT Week. Ceci sera la première de 4 chroniques sur les pilotes à surveiller dans les différentes divisions. Débutons avec la classe Modifié 358 qui devrait susciter beaucoup d’intérêt de la part des Québécois. Voici donc les favoris pour remporter les honneurs du Salute the Troops 150.

Matt Sheppard : Même si ce dernier n’a pas couru beaucoup en 358 en 2019, il demeure à surveiller dans n’importe quelle voiture ou épreuve auxquelles il prenda part. Il avait terminé 3e l’an dernier.

Mat Williamson : Il a connu toute une saison avec 13 victoires en 358, surpassant son total de 2018, il avait été un des plus rapides en temps chronométrés avant d’abandonner au 108e tour de l’épreuve.

Pete Britten : Je dois inclure le vainqueur de l’an dernier parmi les favoris, il avait terminé avec une avance de plus de 2 secondes sur Stewart Friesen. ‘’Batman’’ semble avoir beaucoup de succès à Oswego, s’étant fait voler la victoire en Gros-Blocs par Sheppard il y a 2 ans.

Tim Fuller : Il a connu une saison correcte comparativement à 2018 au terme de victoires, il sera au volant de la voiture 3RS de la famille Slack, Fuller avait été le plus rapide récoltant la pole en 2018, il avait cependant terminé au 17e rang. Il voudra certainement terminer sur une bonne note.

Steve Bernier : Encore une grosse saison pour le champion de Granby et Airborne. Il a terminé 20e l’an dernier mais un top 10 est envisageable pour le pilote de la voiture #25.

Larry Wight : Le plus récent vainqueur du Billy Whittaker Cars 200 en 2018, Wight a définitivement le talent et les ressources pour remporter la victoire. Il avait pris le 12e rang l’an passé.

Erick Rudolph : Il est le meneur dans le championnat de la série DIRTcar 358, il fait partie de l’élite dans les 2 divisions modifiés, il compte 24 victoires en 2019, soit 12 en 358 et 12 en Gros-Blocs. Il avait terminé au 5e rang l’an dernier, une place sur le podium est possible.

Billy Dunn : Toujours rapide au Super DIRT Week, il est un des vainqueurs de la grosse épreuve, il avait pris le 7e rang l’an dernier, il peut certainement améliorer son sort cette saison.

Michael Parent : Il avait été le meilleur Québécois avec une 18e position, le pilote de la voiture 25P a connu quelques bonnes sorties en sol américain cette saison, voyons s’il peut garder son statut de meilleur pilote du Québec.

Brett Hearn : Il ne faut pas sous-estimer le vétéran pilote alors qu’il a terminé dans le top 5 au cours des 2 dernières saisons, il est parmi les pilotes qui a remporté le plus grand nombre de victoires au Super DIRT Week.

Parmi les autres pilotes que nous pourrions voir, il y a Pat Ward, Billy Decker, Jordan McCreadie, Corey Wheeler et Ronnie Davies. Du côté des Québécois, David Hebert, Mario Clair, Yan Bussière, Sebastien Gougeon et le clan Therrien pourraient certainement mêler les cartes.

Martin Bélanger
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Martin Bélanger

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: