Des pilotes de qualité à Cornwall !

Crédit photo : Daniel Mailhot

En ce début de saison 2019, les gagnants de plusieurs classes sont venus courir au Cornwall Motor Speedway. Ce sont les amateurs qui en ressortent gagnants. Bien malin celui qui pourrait prédire le gagnant lors des finales.

À titre d’exemple, dans la classe 358 Modifié, seulement deux finales ont eu lieu regroupant plusieurs pilotes qui ont déjà remporté une victoire en 2019.

  • Brian McDonald (Cornwall)
  • Steve Bernier (Plattsburgh, Granby)
  • Yan Bussière (Cornwall)
  • Mario Clair (Drummond)
  • David Hébert (Granby)
  • Luke Whitteker (Plattsburgh)
  • Chris Raabe (Mohawk)

La compétition est féroce et plusieurs pilotes ne se sont pas manifestés encore. Je pense au champion 2018 Carey Terrance, Corey Wheeler, Kayle Robidoux, Kyle Dingwall, Lee Ladouceur, Louie Jackson Jr, Joey Ladouceur et Kevin Hamel.

Le pilote étoile David Hébert qui fait la pluie et le beau temps sur les pistes du Québec ne semble pas connaître autant de succès à l’extérieur. Pourtant Hébert est de plus en plus présent à Cornwall les dimanches, mais le quadrillé n’est pas au rendez-vous. La compétition serait-elle plus forte en Ontario? Connaissant Hébert, ce dernier sera piqué au vif avec de tels commentaires et trouvera le moyen de remporter une séquence de victoires qui assureraient la notoriété méritée.

En Pro-Stock, les pilotes réguliers de la piste de Cornwall connaissent également leur lot de succès.

  • CD Beauchamp (Plattsburgh)
  • Marc Lalonde (Plattsburgh)
  • Stéphane Lebrun (Cornwall) (2)

Un départ canon pour le vétéran de Gatineau Stéphane Lebrun avec ses deux victoires au complexe motorisé de la famille Lavergne.

Le pilote Dave Séguin qui a monté sur le podium à chacune de ses sorties démontre qu’il sera à considérer dans la course au championnat. Le 11A ne se retrouve plus dans le rétroviseur de ses adversaires, mais bien en avant-scène.

En Sportsman, Shane Pecore qui a remporté dimanche dernier la finale de 25 tours à Cornwall a démontré encore une fois qu’il est dans une classe à part. Ce dernier s’est vu confier la seconde voiture de l’équipe Gauvreau (Cédric) vendredi soir au Mohawk International Raceway afin d’apporter les réglages à cette voiture. Pecore a non seulement rempli le mandat qu’on lui a confié, il s’est même permis de remporter la finale. Pecore m’a confié qu’il a aimé le comportement du Troyer alors qu’il possède un Bicknell. De plus, Pecore se dit prêt à essayer un 358 Modifié si une équipe est intéressée.

À ne pas manquer dimanche prochain avec la visite des Empire Super Sprint au Cornwall Motor Speedway alors que les Pro-Stock prendront congé.

Steve Brillant
Chroniqueur / Photographe
À propos de l'auteur
Archives de Steve Brillant

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: