Un début en force pour Steve Bernier !

Crédit photo : Don Simpson

The english version here :
https://360nitro.tv/articles/2019/04/28/bernier-races-his-way-to-victory-lane

Steve Bernier, le champion Egglefield Brother’s Ford 358 Modified, s’est frayé un chemin jusqu’à la victoire.

La finale de 50 tours a été menée par Lance Willix, qui a rapidement pris la tête du peloton des 21 voitures.

Au fur et à mesure que la course se déroulait, Bernier se frayait un chemin dans le peloton et au 20e tour il se trouvait tout juste à l’arrière de Willix. Les deux pilotes ont continué à se frayer un chemin dans les retardataires, ce qui a ralenti leurs temps, permettant à Michael Parent de rejoindre les leaders de la course à la mi-course.

Au 37e tour, Bernier tente le tout pour le tout et il roule côte à côte avec Willix et se cogne légèrement alors que chacun tente de prendre la tête. Bernier a ensuite heurté le mur à la sortie du virage 4, ralentissant ainsi le pilote de St-Hyacinthe, permettant à Willix de s’éloigner et à Parent de défier Steve pour la deuxième place.

Cependant, Bernier est de nouveau aux côtés de la voiture 31 de Willix en seulement 5 tours. Les deux se sont défiés jusqu’au 41e tour, au moment où Bernier a changé de ligne dans la ligne droite en prenant la tête lors du premier virage.

Bernier conserve la position de tête jusqu’au drapeau à damier pour aller chercher sa première victoire de la saison 2019. Willix viendrait en deuxième place suivie de près par Michael Parent.

La finale True Value Sportsman de 30 tours a vu le champion 2017, Connor Cleveland, prendre une avance considérable sur les 31 concurrents dès le départ.

Cleveland, qui ne s’en laisserait pas imposer, a mené une course en douceur sans incident. Ses deux principaux défis, le champion défendant Nick Heywood et Adam Pierson, se sont toutefois battus bec et ongles pour garder la deuxième place. La bataille pour la deuxième place se poursuivra tout au long de la course avec
Bucko Branham et les pilotes québécois Patrick Picotin et Keven Poliquin.

En fin de compte, c’est Cleveland qui va prendre le drapeau à damier suivi de Heywood et Adam Pierson.

Dans la division Pro Stock, CD Beauchamp d’Ormstown Québec a pris une avance considérable depuis le début de la finale Hartson Total Pro Stock de 20 tours. Mais au fur et à mesure que la course se déroulait, Jocelyn Roy, de Sainte-Hélène-Québec, progressait sans cesse dans le peloton. Au 17e tour, Roy était maintenant au côté de Beauchamp en quête de la position de tête. Les deux se sont affrontés jusqu’à la fin, mais c’est finalement Beauchamp qui remporte la victoire, suivi de Roy en deuxième position et de Stéphane Lebrun en troisième position.

Dans la finale Chris Frennier Motorsports Strictly Stocks, Matt Lenard revient à la maison avec la victoire.

En Novice Sportsman, Lee Barcomb de North Bangor a mené de bout en bout la finale.

Finalement, Jim Mckiernan, de la division Super Stocks, mènera également de bout en bout, remportant ainsi sa première victoire de la saison.

La soirée d’ouverture à Plattsburgh a sans aucun doute eu des défis avec Dame Nature, mais pour Robby Knowles, le promoteur d’Airborne, ce fut un succès global et il est impatient de vivre une saison passionnante.

0 0 vote
Article Rating
Don Simpson
Chroniqueur / Photographe
À propos de l'auteur
Archives de Don Simpson
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x