Quand la pluie s’en mêle

Crédit photo : BMW Blog

Après une première moitié de saison relevée, la course de Rome a été plutôt en demi-teinte. Le retour en France s’annonçait donc meilleur. La piste autour du Parc des Invalides est d’une longueur de 1.9 km et possède 14 virages. Après les séances libres, Mitch Evans semblait parti pour réitérer son exploit de Rome en ayant fait le tour le plus rapide du weekend. Malheureusement, il n’a pu concrétiser en qualifications, ayant tapé le mur sur son tour à 250 kW.

En Superpole, Pascal Wehrlein termine en première place, mais il est destitué, tout comme son coéquipier Jérôme d’Ambrosio. Leurs pressions de pneus ont été relevées trop basses, ils ont donc été disqualifiés et doivent partir en dernière ligne. Les Nissan e.dams partiront donc en première rangée, Oliver Rowland devant Sébastien Buemi.

La zone d’activation du mode Attaque est située à la sortie du virage 4, le point le plus lent du circuit. La ligne à prendre est complètement à l’intérieur de la trajectoire normale. Selon les observations, le temps perdu pour l’activation sera minime. Le ciel est couvert pour le départ, mais des nuages lourds menacent la piste.

C’est parti… derrière la voiture de tête !?

En raison de conditions d’adhérence inégales entre la file de gauche et celle de droite, le départ est donné derrière la voiture de sécurité, en file indienne. Le drapeau vert est agité après un tour et tous les pilotes conservent leurs positions, personne n’ose trop en faire, notamment en raison de la nature serrée et sinueuse du tracé. Il suffit d’attendre une petite minute avant que le meneur Rowland fasse une erreur et bloque une roue après la deuxième ligne droite, finissant dans les barrières TecPro. Il peut repartir, mais en dernière position.

Tout le plateau monte donc d’un rang, mais les positions sont stables. Alors que les nuages s’approchent dangereusement vite de la piste, André Lotterer reste à distance minime de son compatriote Max Günther et finit par le passer après quelques tours. Pendant ce temps, Robin Frijns prend son mode Attaque et rattrape rapidement Buemi, qui bloque une roue juste avant le virage 4. Il décide alors de se mettre en mode Attaque lui aussi et réussit à se défendre.

Quelques tours plus tard, Lotterer prend le dessus de Felipe Massa dans un duel côte-à-côte dans les virages 1 et 2, alors que Frijns passe en tête devant Buemi. Ce dernier connaît malheureusement des ennuis et doit retraiter aux puits. Massa continue à perdre des places lorsque la pluie commence à s’abattre. Le vent se met également de la partie et la pluie devient de plus en plus forte, suffisamment forte pour nécessiter un jaune généralisé pendant deux tours.

Sur le vert, Jean-Éric Vergne poursuit sa remontée. Parti de la 12e place, il vient de passer Oliver Turvey pour s’installer en 8e. Au même moment, le Français Tom Dillman doit entrer aux puits après un contact avec le mur et doit abandonner. Evans l’accompagne dans les puits, lui qui doit changer son aileron avant.

Un carambolage en deux temps survient alors au premier virage. Dans l’ordre, Sam Bird rate son freinage après la ligne de départ et glisse hors trajectoire. En reprenant sa ligne, d’Ambrosio le heurte, l’envoyant droit dans la barrière. Au même instant, Rowland harponne son compatriote Alex Sims en ratant un dépassement sur Stoffel Vandoorne, lui-même forcé à filer dans l’échappatoire. Sims est catapulté dans les TecPro, alors que Wehrlein tire tout droit à son tour. Un autre jaune généralisé est alors sorti et il perdure pendant plus de deux tours.

Les conditions de pistes sont toujours difficiles. Après la relance, Massa part en tête à queue au dernier virage et perd 4 positions, tandis que son coéquipier Edoardo Mortara prend la nouvelle trajectoire ‘’régulière’’ au virage 1 et se retrouve dans les barrières de sécurité. Rowland continue ensuite sa course de misère et se retrouve au même endroit lui aussi.

Au tour suivant, Mortara tente sa chance sur Alex Lynn à l’entrée du virage 11, mais il percute la Jaguar au point de corde ; les deux pilotes sont contraints à l’abandon. L’autre Venturi, celle de Massa, est ensuite harponnée par Turvey après la grille de départ. Le drapeau jaune généralisé se transforme ensuite en une sortie de la voiture de sécurité.

Celle-ci retourne aux puits avec une poignée de tours à faire. Après quelques virages sous le vert, d’Ambrosio met sa Mahindra dans la barrière populaire du virage 1, et il est suivi de José Maria Lopez qui termine dans l’arrière du Belge. Un jaune local est déployé, mais il est vite transformé en ralentissement généralisé. Au début du dernier tour, c’est un retour au vert, mais personne ne tente quoi que ce soit.

Robin Frijns a donc gardé sa voiture hors de danger, malgré un aileron avant qui ballotait en fin de course, et signe sa première victoire en Formule E, une deuxième cette saison pour Envision Virgin après celle de Bird à Santiago. Jamais réellement détaché de Frijns, Lotterer obtient une seconde deuxième place de suite, suivi de Daniel Abt, qui signe son deuxième podium de la saison. Son coéquipier di Grassi a bien complété sa course plutôt anonymement, passant de la 8e à la 4e place.

L’objectif du 8e vainqueur en 8 courses a été atteint. Virgin devient aussi la première équipe a remporter deux épreuves en 2018-19. Au vu de la performance des Nissan e.dams, tout est encore permis à Monaco, une piste radicalement différente de ce qu’on a connu jusqu’à maintenant. Soyez au rendez-vous le 11 mai pour une autre course enlevante !

Résultats officiels :

  1. Robin Frijns (Envision Virgin)
  2. André Lotterer (DS Techeetah)
  3. Daniel Abt (Audi Sport Abt Schaeffler)
  4. Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler)
  5. Max Günther (Geox Dragon)
  6. Jean-Éric Vergne (DS Techeetah)
  7. António Félix da Costa (BMW i Andretti)
  8. Gary Paffett (HWA Racelab)
  9. Felipe Massa (Venturi)
  10. Pascal Wehrlein (Mahindra)
0 0 vote
Article Rating
Mathieu Brière
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Mathieu Brière
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x