Ça sent les courses !

Crédit photo : Daniel Mailhot

Malgré un beau cocktail météo qui a frappé le Québec plus tôt cette semaine, ça sent les courses près de chez nous! Le Can-Am Speedway ouvre ses portes ce samedi avec possiblement son plus gros évènement de la saison avec le retour de la série Super DIRTcar après une absence de près de 10 ans.

Le promoteur Tyler Bartlett a pris un pari qui pourrait s’avérer payant ce samedi si la température demeure la même. Aux dernières nouvelles, on y annonce une belle journée de printemps samedi avec des températures près de la quinzaine de degrés dans le jour. On annonce de la pluie demain, mais pas une quantité astronomique qui va contrecarrer les plans.

Il y a beaucoup d’intérêts dans le nord pour cette course, autant les pilotes que les amateurs sont anxieux d’avoir la chance de voir des courses aussi tôt dans la saison et aussi haut dans le nord, c’est assez rare.

Le peloton de Modifié sera très bien garni alors que la plupart des membres réguliers de la série Super DIRTcar y seront. Plusieurs pilotes locaux tels que Billy Dunn, Gary Tomkins, Jordan McCreadie, en plus de plusieurs pilotes de l’extérieur viendront s’y greffer. Selon l’état-major de la série, on y attend près de 50 voitures pour la manche initiale comptant pour les points. Il ne faut pas oublier que le montant à gagner sera de 10 000 $. Du côté québécois, Paul St-Sauveur et Mikael Labrèche, comme membres platine et Yan Bussière y seront. Verrons-nous d’autres pilotes être tentés de se dégourdir un peu avant le début de la saison régulière?

En Sportsman, une finale de 25 tours prévue avec une somme de 1 000 $ au vainqueur, cela va faire possiblement déplacer beaucoup de pilotes canadiens. Les pilotes québécois, Cedric Gauvreau et Kaven Poliquin ont déjà manifesté leur présence. Étant reconnus pour avoir un excellent peloton de réguliers, ils seront possiblement près de 40 voitures présentes pour tenter de se qualifier.

La catégorie de soutien 4 cylindres viendra agrémenter le spectacle également, une somme intéressante de 1 000 $ est à l’enjeu ce qui pourrait attirer un bon peloton de voitures. Bref, les puits seront à capacité pour l’ouverture de la saison locale.

Je m’attends à entendre parler français beaucoup dans les estrades ce samedi, n’oubliez pas que Can-Am accepte l’argent canadien à la même valeur pour l’admission générale, ce qui est un gros plus pour nous!

J’y serai… Et vous?

Martin Bélanger
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Martin Bélanger

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: