Des camions monstres spectaculaires !

Crédit photo : Claude Prud'Homme

Des dizaines de milliers de spectateurs étaient présents samedi dernier au Stade olympique pour assister au Monster Spectacular. 14 camions étaient inscrits dont les réputés Avenger, Brutus et Black Stallion. Quelques véhicules côte-à-côte et des motocross étaient également de la partie, à des fins de démonstration de leur série respective. Après le traditionnel ‘’Gentlemen, start your engine’’, les camions ont fait le tour de l’arène à la queue leu leu avant de s’aligner au fond d’où se trouvait jadis le champ centre.

Concours sur deux roues

Les juges étaient fins prêts pour les premiers tours de roues. Les compétiteurs, tirés au hasard, devaient effectuer des manœuvres sur 2 roues, pour un maximum de 2 sauts, et le meilleur score allait l’emporter. Le premier à s’élancer était Wadded Up, piloté par Ed Sanderson, et il a réussi à tenir une belle verticale dès son premier saut. Deuxième camion de la même équipe, Bucking Bronco a réussi la même chose sur son deuxième saut. Des performances correctes de Muddy Girl, Axe, Anger Management et Backdraft s’ensuivent.

Dans Black Stallion, Mike Vaters est le premier à tenter de se tenir en équilibre sur ses roues avant. Il effectue un saut à partir du côté carré d’une des petites bosses, atterrit sur les roues avant et réussit son atterrissage à la verticale. La foule en était devenue hystérique. Le suivant est Loud & Dirty. Ryan Como saute par devant, et se tient à la verticale presque parfaite dans les airs avant d’atterrir sur une seule de ses roues arrière mais il garde le contrôle et fait un léger wheelie.

Brutus, avec Brad Allen à son bord, tente deux sauts différents, un avant et un arrière. Il réussit son saut arrière et sur son saut avant, il réussit même à toucher le sol avec le bout du nez de son camion. La barre était très haute pour les cinq derniers. Mike Moon Jr. au volant de Rat Nasty a performé de façon correcte, tout comme War Wizard et RJ Turner qui lui a sauté très haut sur son deuxième.

Rage, une des têtes d’affiche de la soirée, tente le saut sur les roues avant, mais il dépasse la verticale et termine sa tentative sur le toit ! Le tracteur arrive rapidement sur les lieux et il est remis sur les roues. Cory Rummell est sain et sauf. Overkill Evolution est maintenant dans l’arène. Mike Vaters Jr. épate la galerie en maintenant la verticale sir ses roues avant pendant plusieurs secondes lors de ses deux sauts. Il vient de prendre une sérieuse option sur la victoire.

Tout est entre les mains de Jim Koehler. Avenger se positionne près du conteneur rempli de terre, mais il avorte la manœuvre, avant de faire un saut correct, sans plus, à son deuxième saut. Les juges ont alors annoncé le grand vainqueur du concours sur deux roues. Sans surprise, Overkill Evolution l’emporte !

Duels côte-à-côte – Ronde préliminaire

Un nouveau tirage au sort décide des affrontements de la première ronde éliminatoire. Les deux protagonistes évolueront en parallèle sur un parcours miroir, formé de deux sauts, un virage en épingle serré où il est facile de passer tout droit et un grand saut final. D’abord, Anger Management l’emporte sur Wadded Up sans grande difficulté. Rage est de retour en piste après son accident lors du premier segment, mais sans sa carrosserie avant, nous laissant entrevoir les tubes du châssis. Il l’emporte avec facilité sur War Wizard. Muddy Girl se fait dominer ensuite par Avenger. Le duel suivant met aux prises Rat Nasty et Backdraft. Ils ne se laissent pas un seul pouce, jusqu’au virage serré après le 2e saut. Backdraft l’emporte puisque Rat Nasty a raté son virage. Ensuite, un départ raté d’Axe donne la victoire à Buking Bronco sans encombre. Le duel entre Loud & Dirty et Black Stallion ne laisse présager rien d’autre qu’un gain aisé. Pour terminer la première ronde, Brutus rate complètement son départ et donne la première place d’office à Overkill Revolution.

Quarts de finale

4 nouveaux duels ont lieu pour les quarts de finale. En raison du nombre impair de vainqueurs, un perdant a été repêché, soit War Wizard. Le premier affrontement met aux prises Rage et Anger Management. Toujours en dépit d’une carrosserie endommagée/manquante, Rage l’emporte facilement. Par la suite, malgré des premiers mètres très serrés, une erreur d’Avenger à l’épingle donne la victoire à Backdraft. Bucking Bronco n’a ensuite eu aucune chance contre Black Stallion dans le duel suivant. En conclusion, Overkill Evolution a profité d’une erreur de War Wizard, à l’épingle encore une fois, pour se tailler une place en demi-finale.

Demi-finale

Les deux affrontements s’annoncent serrés et excitants au possible. Backdraft et Anger Management se tiennent au coude-à-coude du début à la fin. Mais c’est Backdraft qui s’empare de la victoire. Un duel père-fils clôt la demi-finale. Black Stallion et Overkill Evolution s’en donnent à cœur joie. Vaters Senior a malheureusement passé tout droit à l’épingle, laissant son fils terminer devant.

Finale

Pour en finir avec les duels, c’est l’affrontement le plus serré de la soirée. Les deux bolides sont à égalité du départ jusqu’au saut final, mais c’est Overkill Evolution qui devance Backdraft par une roue. Quelle soirée jusqu’à maintenant pour Mike Vaters Jr, dont la femme et le jeune fils étaient dans les estrades près de l’équipe de 360Nitro.

Parcours libre

La dernière partie de la soirée permet aux concurrents de faire à peu près tout ce qu’ils désirent pendant 90 secondes. Wadded Up a parti le bal avec de beaux sauts et une verticale bien atteinte lors d’un de ceux-ci. Lors de son dernier atterrissage, cependant, il perd sa roue arrière gauche et se fait remorquer.

Maddie Breaud a amené Muddy Girl dans les airs presque à la verticale à quelques reprises et elle a fait des beignes d’une bonne durée sur la terre. Au tour de Bucking Bronco. Il effectue une série de beignes lui aussi, et termine son parcours de façon correcte, sans fioritures. Mais après le temps imparti, il effectue quelques manœuvres supplémentaires. Il rate un atterrissage après une belle verticale et termine sa course sur le côté.

Axe prend la piste et commence en force avec un saut atterri sur les roues avant, position qu’il garde quelques secondes. Il poursuit avec une série de beignes sur le béton, avant de finir sur le côté comme son prédécesseur après les 90 secondes réglementaires. Anger Management se fait discret, il est très conservateur. Mais une fois le temps écoulé il se laisse aller et réussit plusieurs verticales ainsi qu’un saut arrière. Backdraft est tout aussi conservateur lors de son tour. Il ne rejoint pas la verticale, mais ses sauts en longueur sont plutôt spectaculaires.

Black Stallion commence en force et enjambe un camion de laitier, mais le dessous du camion tombe durement sur le dessus de l’obstacle et il s’arrête. Un bris du différentiel semble le plus possible. Loud & Dirty poursuit la lignée de parcours conservateurs, mais termine en lion avec des sauts presque à la verticale et des atterrissages réussis sur deux roues.

Brutus est le premier à monter la barre et à faire lever la foule. Il fait des sauts très hauts et très longs dès le début, pour ensuite effectuer une manœuvre risquée, soit un saut en angle qui se solde par un atterrissage sur les roues de droite après lequel il semble feindre un tonneau, mais il garde le contrôle et se remet sur ses quatre roues. La foule en était devenue hystérique. Il termine avec des verticales et des beignes rapides sur le béton.

Rat Nasty maintenant. Après quelques sauts en longueur il se permet un atterrissage sur le train avant. Un autre sur les roues gauches plus tard, il écoule son temps. En ‘’prolongation’’ il fait des wheelies, dégage de la fumée par-dessous le châssis et passe proche de rejoindre Bucking Bronco et Axe sur le côté. War Wizard a été plutôt simple dans ses actions, mais ses rebonds bien horizontaux sur les quatre roues étaient particuliers. Rage est le suivant et il copie Black Stallion en détruisant l’autre camion laitier. Mais son parcours est coupé court en raison d’un bris et il retourne à sa position avec les autres camions.

Au tour de la sensation de la soirée jusqu’à maintenant, Overkill Evolution. Fidèle à son parcours sur 2 roues, il nous sert un atterrissage sur le train avant dès le départ. Mais de retour au sol, il semble en panne. Mais Mike Vaters Jr., qui a parlé d’un ennui de barre stabilisatrice après son parcours, réussit à relancer la bête, pour notre plus grand bonheur. Il refait son spectacle sur les roues avant, allant même jusqu’à rouler sur celles-ci sur plus de 100 pieds ! Il termine avec une manœuvre complexe liant un saut en longueur, un atterrissage sur les roues arrière, un virage serré où il part presque sur le côté et un retour sur les 4 roues.

Dernier à faire sa prestation, Avenger prend les sauts directement sur les voitures installées un peu partout, sans utiliser les rampes de terre. Sur son dernier saut, il revient au sol sur les roues droites, une belle manœuvre ! Mais il casse sa roue arrière droite et il rentre au bercail en crabe.

Lors que la foule commençait à quitter, l’animateur Marc Aeschimann, qui a été exceptionnel toute la soirée à nous transmettre son surplus d’adrénaline, demande à tout le monde de rester pour un petit extra. Une performance inattendue de Brutus, qui vient tenter un ultime saut périlleux arrière. Brad Allen positionne son camion devant le conteneur, se donne la distance suffisante et prend son élan. Il arrive devant son objectif et il réussit à faire faire un 360 degré dans les airs ! La foule était ahurie et les applaudissements pleuvaient. Une magnifique conclusion à une soirée très mouvementée.

Voir les albums photos ici :

Mathieu Brière
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Mathieu Brière

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: