1

Le salon de l’auto de Québec prend son envol

Crédit photo : Francois Richard

La 38e édition du Salon International de l’auto de Québec vient de prendre son envol au grand plaisir des amateurs et futurs acheteurs de voitures. Un salon qui d’année en année gagne en crédibilité et en maturité.

Ce qui démarque l’évènement de Québec est principalement son côté axé vers le consommateur qui planifie faire l’acquisition d’un nouveau véhicule au cours des prochains mois. Les marques et les modèles les plus importants y sont regroupés sous un même toit, il est donc facile d’y faire son magasinage printanier.

Pour la population de Québec, il annonce l’arrivée du printemps. Note : À voir les bancs de neige un peu partout dans la ville, le printemps semble loin, très loin !

Présentation de la nouvelle Toyota Supra

Vous n’aurez pas à chercher très longtemps à savoir quelle sera la voiture la plus populaire du salon. La nouvelle Toyota Supra part grande favorite. Les photos présentes un peu partout dans les médias ne rendent pas justice à la voiture dont le design devrait vous jeter par terre lorsque vous la verrez de vos propres yeux. C’est à se demander pourquoi cette voiture ne possède pas le logo « Lexus ». Ce nouveau bolide sera disponible dès cet été au coût de 64 990 $ et ce, tout équipé. Avec son moteur trois litres turbo de six cylindres équipé d’une transmission 8 rapports, elle atteindra le 0-100 en 4,3 secondes. Cette voiture à propulsion ne sera pas disponible en version intégrale. Le prix est quand même étonnant, cette Supra devrait attirer beaucoup de gens chez les concessionnaires Toyota au cours des prochains mois et s’avère une excellente alternative aux voitures sports allemandes nettement plus dispendieuses.

La Corolla fera peau neuve pour l’année modèle 2020. À la gamme viendra s’ajouter une version hybride, qui selon le fabricant, offrira une consommation de moins de 5 litres au 100km. Bizarre quand même, car la consommation de carburant de cette dernière se rapprochera dangereusement de celle de la Prius. Il se pourrait bien que la principale concurrente de la Prius provienne directement de Toyota avec cette nouvelle version de la Corolla. Reste à voir qu’elle sera la différence de prix entre les deux véhicules.

Petite mention honorable à Acura qui selon moi possède le plus beau kiosque de tout le salon avec un écran géant à jeter par terre. Faites-y un petit détour pour aller admirer la rutilante NSX Orange présente sur place.

Amateur de voitures exotiques ?

Les amateurs de voitures exotiques ne seront pas déçus avec la présence de McLaren et de Lamborghini situés dans le Pavillon SilverWax ainsi que d’une superbe collection de Ferrari dont un modèle Dino et d’une 308 GT. Pour les nostalgiques et les plus vieux comme moi, c’était la voiture utilisée dans la série Magnum P.I. diffusée dans les années 80 mettant en vedette Tom Selleck et son incroyable « Pornstach ».

L’électrification bien présente

Même si on ne la sent pas présente sur nos routes, contrairement à ce que l’on entend partout, il faut l’avouer, la volonté d’aller vers des voitures électriques est bien présente chez l’ensemble des fabricants automobiles. D’ailleurs, cette 38e édition du Salon International de l’auto de Québec n’y échappe pas avec la présence de plus en plus importante de véhicules électriques sur le plancher. Malgré cela, la voiture électrique, bien que plus verte que la voiture à combustion (ça reste à prouver selon moi) semble vouloir de plus en plus se démocratiser. Dans un avenir rapproché, celle-ci deviendra plus abordable et aura une autonomie de plus en plus acceptable qui répondra au besoin d’une plus grande partie de la population.

La voiture électrique est là pour rester, reste à voir dans quelle direction iront les fabricants quant à la source d’alimentation de ce fameux moteur électrique. L’hydrogène se pointe dans le décor et représente une avenue intéressante pour les pétrolières qui pourraient convertir leurs stations-service pour y incorporer des pompes à l’hydrogène. Une technologie qui sera à suivre de près dans les prochaines années.

En résumé …

Que vous soyez acheteur d’un véhicule neuf au cours des prochains mois ou que vous aimez suivre de près ce qui se passe dans le merveilleux monde de l’automobile, vous ne serez certainement pas déçu de cette 38e mouture du Salon International de l’auto de Québec.

Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Claude Prud'Homme Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Claude Prud'Homme
Invité

Beau reportage François !

Scroll to top
error: