0

Mario Blain de retour sur le circuit HRL avec le GP-757 Canada Boy

Après 5 ans d’absence, Mario Blain a annoncé qu’il ferait son retour sur le circuit de la Ligue de Régates d’Hydroplanes (HRL) dès 2022 à bord du GP-757 Canada Boy. Il a fait l’acquisition du GP-444 auprès de Frank Richardson et de deux moteurs de Paul Hewitt et conduira donc un bateau canadien tout neuf cette saison.

Accompagné de sa fidèle équipe composée de Robin Demers, Claude Auclair, Denys Charette et Serge Blanchette, Mario entrevoit 2022 comme une saison d’apprentissage. Le travail sur le bateau, effectué par Bert Henderson et Jamie Auld, ne fait que commencer et la pénurie de pièces fait en sorte que l’écurie ne prévoit pas participer aux courses à Cambridge, mais vise plutôt un premier départ lors des Régates de Beauharnois les 4 et 5 juin.

Un retour anticipé

Le départ de Mario Blain en 2017 n’était pas motivé par une baisse de passion envers le sport, mais bien par un manque de temps et de financement. « Mon équipe et moi avons les courses dans le sang, explique-t-il. Ça fait depuis le mois de septembre que je voulais faire un grand retour, mais jusqu’à aujourd’hui, Robin, le co-pilote et chef d’équipe, manquait de temps, mais la situation s’est améliorée. »

Robin Demers est une partie intégrante de ce retour, non seulement à titre de chef d’équipe, mais plus précisément en tant que co-pilote. Maintenant âgé de 61 ans, Mario Blain souhaite piloter, mais est très heureux d’annoncer que Robin effectuera plus de 75 % des courses.

Entre les courses qu’il pilotera, Mario se trouvera dans les puits auprès de sa fille Stéphanie. Il consacrera donc une bonne partie de son temps au succès du Canada Girl, une embarcation en 2,5 litres.

Une classe compétitive

La classe Grand Prix pour la saison 2022 compte douze inscrits et promet d’être très compétitive. Le GP-757 remplacera donc le GP-444 qui devait être conduit par Kent Henderson.

En effet, Mario a voulu dissiper toute rumeur prétendant que son équipe reprenne le numéro 444 et le nom GP Valleyfield. « Jamais je n’oserais poser un tel geste! Le GP Valleyfield est une légende de notre sport et son histoire doit demeurer avec la famille Théorêt, » a spécifié le pilote. Le Canada Boy arborera également pour l’occasion un tout nouveau design. L’équipe souhaite finalement remercier la HRL, Frank Richardson, qui leur donne la chance de continuer le projet, Bert Henderson et Jamie Auld, les constructeurs de l’embarcation, et Paul Hewitt pour les moteurs. Une pensée est également allée à Nicolas Rousse, Nicolas Martel et Jeff Richard pour leur implication dans le projet initial du retour du 444.

Laisser un commentaire

Scroll to top