1

Le défi Urbain, là pour rester?

Crédit photo : Christian Gingras

Je dois dire que l’action est garantie, il y a de la vitesse, de la drift, des dépassements et beaucoup d’action partout sur le circuit! La chicane est une bonne idée afin de les ralentir, pas que la vitesse soit excessive mais plus pour les ralentir afin de ménager les freins car on sait que le coin Du carmel et De Calonne est très difficile sur la mécanique lorsqu’on arrive à pleine vitesse.

Pour avoir assister au premier tour de piste du Défi Urbain, je dois dire que les amateurs présents ont été très impressionnés par ce genre de bolide! Quelques-uns, que l’on croise souvent aux courses dans la bouette, me mentionnaient qu’il faut arrêter de dire que ce sont des modifiés car ce sont plus des sportsmans, avec quelques pilotes modifiés et je suis d’accord…mais bon, ce n’est pas la fin du monde!

On doit ajuster l’horaire!

La prochaine étape de la direction, autant du GP3R que du Défi Urbain, est d’ajuster l’horaire afin que la course principale soit le dimanche afin de supporter la série Nascar Pinty’s qui, souvent, est la seule intéressante le dimanche!

Un Super DIRT Week Trifluvien!

Depuis des années les amateurs de course du Québec aimeraient bien avoir leur Super Dirt Week dans le coin, alors pourquoi ne pas innover et faire un Super week-end Défi Urbain du côté du GP3R! Je crois que maintenant que les gens concernés savent que le produit est intéressant, on devrait déjà commencer à travailler sur l’an 2 de ce projet et, si on peut trouver un terrain d’entente avec les pistes de l’Ontario, on pourrait avoir plusieurs pilotes de l’extérieur et franchir facilement la barre des 40 voitures.

Je vais même vous prédire que d’ici 5 ans, ce sera LE show par excellence du côté du GP3R. Alors, reste seulement à souhaiter que plusieurs autres personnes mettent l’épaule à la roue afin que ce spectacle soit un succès et qu’on arrête d’avoir peur qu’une piste de course fasse des courses le soir, car je ne crois en rien au fait que ça leur enlève des voitures. Même, pour avoir jaser avec quelques membres des équipes à Trois-Rivières, ils m’ont dit que si la course avait été demain matin, ils seraient allés  courir ce soir avec leurs voitures! Bref, on a l’opportunité de faire notre propre SDW, pourquoi pas en profiter! Après tout, il y a des voitures qui ne font que les shows satellites en Octobre et d’autres seulement Syracuse et maintenant Oswego et tous semblent heureux et viables!

Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Steve Bertrand

One comment on “Le défi Urbain, là pour rester?

  1. Steve Potvin dit :

    Je suis en accord avec votre chronique….Je n’ai pas pu voir la course LIVE mais je vais le faire via Youtube!

    J’ajouterai…et c’est peut-être un peu fou….que l’on pourrait faire une un week-end ou les voitures serait sur asphalte comme cette année et un week-end ou les voiture serait sur asphalte et terre battue comme au rallycross mais sans les sauts!

    Braf…je crois que ce fut une bonne visibilité pour le Dirt Racing!

Laisser un commentaire

Scroll to top