Raphael Kiopini signe sa première victoire en monoplace

Crédit photo : Raphael Kiopini

Alors qu’il revient tout juste d’un long périple dans l’ouest canadien afin de préparer sa saison 2021, Raphael Kiopini n’a pas passé inaperçu lors de son dernier week-end en Formule 1200. Lui, qui a su amener le Groupe BMR à la victoire.

C’est au volant de la machine #45 préparée par l’équipe Torontoise, Vallis Motor Sport que le jeune Kiopini a su démontrer son pur talent en piste lors de son dernier périple de sa campagne 2020 au Canadien Tire Motorsport Park. «  J’avais une voiture très bien préparée, c’est un travail d’équipe sur la piste mais également hors piste, c’est également une victoire pour tous ceux qui m’appuient depuis mes débuts » Lance-t-il d’entrée de jeu

Alors qu’il représentait Le Groupe BMR, Raphael n’a pas pris de temps à saisir cette opportunité. Celui-ci, qui en plus de sa victoire, bonifie sa fiche 2020 avec 2 podiums sur la troisième marche du tableau. À ce sujet, il complète sa présente saison avec une 4ème position, une victoire ainsi que 5 podiums en autant de départs. « Ma saison m’a fait réaliser beaucoup de choses et en quoi je peux m’épanouir dans ce domaine, j’adore la game » mentionne Kiopini

Il faut croire que ses performances et sa personnalité cette saison n’ont pas passé sous les radars. Raphael a d’ailleurs rencontré vendredi dernier, deux équipes professionnelles du coté de Vancouver afin d’accéder à un championnat dans l’ouest américain pour la saison 2021. Un voyage par la voie terrestre financé par ses dernières économies étudiantes. « Quand j’ai reçu l’appel à Toronto après ma victoire le samedi, je me suis dit, c’est un signe. Alors, je me suis  présenté et j’ai écouté ce qu’il avait à m’offrir pour la prochaine saison » dit-il

Par clause de confidentialité, Kiopini n’a pu mentionner les noms des équipes ainsi que le championnat professionnel qui en serait question. Cependant, le jeune espoir se dit très positif en vertu de sa prochaine campagne. « Présentement, je suis à l’écoute à savoir qui m’offre le meilleur contrat pour mon cheminement en 2021, le téléphone sonne et je ne fais qu’améliorer mon anglais, j’ai très hâte de voir ce que 2021 me réserve. Conclut Raphael Kiopini

Source : Raphael Kiopini Racing

0 0 vote
Article Rating
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x