Patrick Verner l’emporte et devient champion

Série Vintage : Patrick Verner l’emporte et devient champion

C’est dans une soirée fraîche au cours d’une course des plus rocambolesque que se concluait la saison 2019 de la série NASCAR Vintage, une 12e pour l’association de stock-car Vintage Québec (ASCVQ). Les 21 pilotes présents étaient prêt à en mettre plein la vue aux spectateurs présents et à la fin de la soirée c’est Patrick Verner qui fût couronné comme grand champion local de la Division III de NASCAR de l’autodrome Chaudière.

Le pilote de Trois-Rivières à choisi le bon moment pour remporter sa première course de la saison lui qui au cours des 4 courses présentés sur ce circuits avait terminer, dans le désordre, 2e, 3e, 4e et 5e !!! Le regretté pilote et animateur télé de NASCAR Benny Parsons racontait que pour remporter des championnats il fallait 3 choses : De la constance, de la constance et de la constance !

Qualifications

La journée s’annonçait plutôt mouvementé avec deux séances de qualifs de 10 tours chacune. La première voyait 4 meneurs différents soit Guy Vallières, Alexandre Béland, Claude Goupil et Christian Charbonneau. Ce dernier à eu le dernier mot au volant de la Firebird 68 #00. Derrière lui, Claude Goupil 2e et Josca Lévesque, parti 8e, ont offert de belles performance. Dans la seconde Claude Jean, Andy Gilbert et Patrick Verner, qui annonçait ses couleurs, se sont échangés la tête du peloton.

La fébrilité à atteint son paroxysme lors de la grande finale de la saison avec cette fois les 21 bolides en piste. Si la première moitié de l’épreuve de 30 tours à été l’affaire de Andy Gilbert, qui partait de la pôle position, et de Jimmy Gagné qui partait quant à lui 8e, la seconde à été beaucoup plus mouvementé avec 5 neutralisations sur un total de 7. Sylvain Massicotte qui était 2e ex-equo avec Verner au championnat à été impliqué dans quelques incidents minant ainsi ses chances de remporter le titre. Le meneur aux points avant la course, Marco Gilbert de son côté à joué de malchance et malgré une belle remontée pour terminé en 4e position ce fût tout de même insuffisant.

Après l’arrêt de la mi-course (competition yellow) c’est Jimmy Gagné qui partait en tête avec Patrick Verner à ses côtés , lui qui lentement mais surement remontait son chemin jusqu’en 2e place après s’être élancé de la 9e position. À chaque relance Gagné optait pour la ligne extérieur avec comme même résultat de prendre le dessus sur Verner qui en a pourtant vu d’autres ! Il s’est d’ailleurs vu remettre le titre de pilote du tonnerre par l’autodrome Chaudière.

Jimmy semblait destiné à savouré son 2 triomphe de la saison mais contre toute attente c’est un bris mécanique à moins de 2 tours de la fin qui mit fin à ses espoirs. Un incident autant spectaculaire que brutal, l’essieu se détachant de la voiture lui infligeant de blessures mineurs. Il n’en fallu pas plus à Patrick Verner pour prendre les commandes de l’épreuve et devenir le 4e gagnant en 5 courses sur le circuit beauceron en 2019. Il termine devant le résilient Claude Jean au volant de la réplique de Ralph Nason et Christian Charbonneau qui à offert sa meilleure prestation de la saison pour prendre place sur le podium. Marco Gilbert tel que mentionné plus haut termine avec une belle 4e place et que dire de Joel Delisle qui termine sa carrière en stock-car avec un top 5 au volant de sa Cougar 70.

Au plaisir de revoir tout se beau monde dès le printemps prochain

Source :
Donald Gilbert
collaborateur ASCVQ

Pos(Départ) – Pilotes
1 (9) – B45 Patrick Verner – Chevelle 64
2 (7) – 10 Claude Jean – Valiant 72
3 (3) – 00 Christian Charbonneau – Firebird 68
4 (4) – 44 Marco Gilbert – Camaro 71
5 (16) – 91 Joel Delisle – Cougar 70
6 (17) – 92 Claude Ouellet – Mustang 69
7 (19) – 35 Langis Caron – Nova 70
8 (5) – 08 Josca Lévesque – Camaro 72
9 (2) – 71 Claude Goupil Camaro 67
10 (1) – 44B Andy Gilbert – Trans Am 70
11 (18) – 83 Martin Veilleux – Camaro 72
12 (8 ) – 4 Jimmy Gagné – Camaro  70
13 (11) – 27 Louis Denicourt – Camaro 69
14 (15) – 74 Patrick Gendron – Chevelle 72
15 (14) – 3 Steven Grondin – LeMans 70
16 (6) – 21 Guy Vallières – Beaumont 69
17 (20) – 50 Jacques Petitclerc – Trans Am 70
18 (21) – 23 Mario Vallières – Chevelle 66
19 (12) – 65 Sylvain Massicote – Corvair 66
20 (13) – 16 Daniel Grenier – Camaro 70
21 (10) – 49 Alexandre Beland – Barracuda 67

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: