Entre les averses, une journée animée au GP3R !

ENTRE LES AVERSES, UNE JOURNÉE ANIMÉE AU GP3R !

10 août 2019- La deuxième journée du GP3R a été lancée sur le coup de 09h00 et c’est la série Super Production Challenge (SPC) qui ouvrait le bal avec un nombre impressionnant de 27 voitures au départ. Pour ce championnat il s’agissait d’un retour à Trois-Rivières après plusieurs années d’absence, un retour survenu après le retrait à l’événement de la série Porsche Canada.

Une course de 40 minutes ponctuées de quelques incidents et sorties de route et finalement remporté par le vétéran Jacques Gravel. La direction de la série ont d’ailleurs envisagées de sévir puisque certains pilotes ont fait preuve d’un peu trop d’agressivité en piste, une initiative qui semblait faire l’unanimité, sauf pour les pilotes impliqués bien entendu.

En début de course Kuno Wittmer est rapidement passé en tête, mais il a été rapidement devancé par Yves Bédard qui, à son tour a dû céder la première position à l’éventuel vainqueur. Gravel remporte ainsi sa toute première victoire en carrière au GP3R après de multiples 2e et 3e positions. Sa victoire est inscrite dans la classe Super Production (300 HP & plus). Pour la catégorie Production (220 à 299 HP) c’est Steve Laporte qui l’emporte et Mathieu Legris dans la classe Compact (100 à 199 HP) l’a imité.

VANIER SURCLASSE BÉDARD EN F-1600

Si les deux premières courses, disputées vendredi avaient littéralement « volées » le spectacle, la troisième et dernière course du week end a été tout aussi spectaculaire. Didier Schraenen, pour sa 30e participation partait de la pôle, mais rapidement il été rejoint par Olivier Bédard qui a dominé une bonne partie de l’épreuve jusqu’à ce qu’il soit devancé à son tour par Zachary Vanier.

La lutte a été intense et relevée tout au long de la course et impliquait également Bertrand Godin (2 podiums la vielle) et aussi avec Guillaume Archambault. Même Dany Lacroix (classe Pro-Am) se rapprochait du peloton jusqu’à ce qu’il perde le contrôle de sa voiture et percute le muret protecteur au 17e tour. L’incident a mené à un drapeau jaune généralisé et les intervenants ont mis de longues minutes pour dégager la voiture. Le tout a conduit à une relance de l’épreuve avec un seul tour à faire et, même si Vanier a trouvé la situation plutôt énervante il a su garder la position de tête et compléter à la première place.

Serge Bourdeau et Martin Brousseau en classe Pro-Am ont été les deux seuls pilotes dans cette division à compléter l’épreuve

L’édition 2019, pour la F-1600 se termine avant même l’heure du lunch du samedi et, de façon unanime pour tous les médias présents, tous trouve déplorable de ne pas avoir une épreuve de ce championnat plus tard en journée et même le dimanche en prélude à la course Nascar. Une décision qui émane, semble-t-il de la direction de la série elle-même plutôt que celle de l’organisation du GP3R.

NICOLAS BARRETTE PREMIER…MAIS TERMINE 4e…!

La coupe Nissan Micra a elle aussi été présentée sous une chaussée détrempée et a connue nombre de rebondissement. Le pilote Festidrag Nicolas Barrette, il avait surpris tout le monde avec une impressionnante troisième position aux qualifications. Rapidement, il est passé en deuxième place devant Valérie Limoges et derrière Kevin King en début de course. Malheureusement pour Barrette le meneur de l’épreuve a semblé ralentir prématurément à l’entrée du virage 1 et Barette n’a pu éviter l’impact envoyant le meneur en perdition, le reléguant à la 5e place.

Nicolas Barrette à compléter l’épreuve en première place et la déception se voyait sur son visage à sa sortie de voiture et en commentaires d’après-course. La série est intransigeante dans ce genre de situation et il a finalement été relégué à la 4e position, cédant ainsi la troisième position à ce même King. Seul ombre au tableau, il a fallu attendre plus de deux heures avant que la décision, pourtant évident pour tout le monde, soit rendue.

C’est donc Valérie Limoge qui a été couronné pour cette première épreuve du week end et devient ainsi la deuxième femme seulement a remporté une épreuve au GP3R. Il faut remonter en 2009 pour retrouver la première lauréate, Simona de Sylvestre en Formule Atlantique. Elle avait d’ailleurs célébrer sa victoire en dégustant…une queue de Castor à son arrivée à la salle de presse.

SÉRIE VICTORIEUSE AUGMENTÉE POUR LA FAMILLE WITTMER !

La deuxième épreuve du championnat SPC s’est (enfin!) déroulée sous un pavé asséché, contrairement à l’épreuve présentée en ouverture de journée, course qu’avait remportée Jacques Gravel. Ce dernier, par le règlement de la série devait toutefois partir de la 6e position, derrière Yves Bédard, Kurt Wittmer, Éric Laporte Marc Héroux et Éric Hochgeschurz.

Une course âprement disputé pour plusieurs positions dont la lutte entre Bédard et Hochgeschurz. Ce dernier a tout donné, mais Bédard a réussi à le contenir, un peu le même scénario qui a empêché Gravel de monter de nouveau sur le podium devant se contenter de la 4e place.

La victoire de Wittmer a été chaudement accueillit et populaire pour les gens présents sur place. Statistique intéressante il s’agissait de la 13e victoire d’un membre de la famille Wittmer au GP3R et un 20e podium en…45 ans de participation. Seul un membre de la famille, René Wittmer a été blanchit (0/2) à cet événement.

La famille Wittmer fût au début des années 70 les tous premiers administrateurs d’une concession Honda au Canada, Honda de Sigi et ont été aussi les pionniers de la toute première série Honda, crée en 1976. La première concession a été vendue depuis plusieurs années et c’est maintenant sous la bannière Honda Ste-Rose que la famille poursuit sa représentation du fabricant Nippon, mais 360 Nitro appris qu’une entente est intervenue pour la vente de l’entreprise au Groupe Hamel Honda. Espérons seulement que la famille Wittmer poursuivra « son œuvre » en sport automobile !

BRILLANTE VICTOIRE DE MARTIN HARVEY EN CTCC

Martin Harvey, pilote de la voiture Porsche (GT Cup) Mc Donald (Berthierville) a remporté une victoire pleinement méritée, même si pour plusieurs ça semblé facile. Parker Thompson (GT Sport) était pourtant partit pour la gloire au volant de sa Audi R-8, mais un dépassement, de main de maître au virage un a permis à Harvey de filer vers la victoire. Harvey revenait de loin puisque la vielle, victime d’un accident des réparations majeures ont dû être apporté à la voiture. Elle surchauffait en début de course, mais j’ai volontairement réduit la cadence, puis donner le maximum ensuite et réussir le dépassement sur Thompson. La course c’est terminé sous le drapeau jaune, c’est malheureux pour les spectateurs, mais ça fait partit des courses et nous acceptons cette victoire pleinement méritée, puisque l’équipe a travaillé extrêmement fort pour me donner une voiture performante furent les premiers commentaires du vainqueur principal de cette série. Jean-François Hevey (TCR) a complété en troisième position au général. Vainqueur la veille, Julien Pilon (GT Cup) a dû se contenter de la 6e place au cumulatif, mais deuxième dans sa division.

La séance de pratique officielle de la série Nascar Pinty’s annulée plus tôt en après-midi à cause de la pluie a finalement été reportée en fin de journée puis annulée à cause d’abondantes averses. Selon les plus vieux habitués au GP3R autant de pluie serait une première en près de 40 ans !

Notre collègue François Richard vous présente dans sa chronique tous les échos de la série Nascar dans laquelle seules quelques pilotes ont effectués quelques tours dans la journée. À surveiller également au cours des prochaines heures les albums photos de nos collègues présents sur place !

Denis Lecours
Animateur / Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Denis Lecours

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: