Le nom « Clair » est là pour longtemps !

Crédit photo : Don Simpson

The english version is available here: https://360nitro.tv/articles/2019/07/31/the-clair-name-will-continue-for-many-years-to-come

Le nom Mario Clair est synonyme de courses et il se fait connaître depuis 28 ans dans ce domaine, contribuant ainsi à consolider l’histoire du sport motorisé au Québec.

Cette histoire a commencé avec le fait que Mario a grandi au sein d’une famille impliquée dans la course sur terre battue, lorsque son père René Clair a compétitionné dans ce sport pendant plus de 60 ans et continue encore aujourd’hui.

Mario et son frère Gino ont participé aux préparatifs nécessaires pour les courses de leur père pendant de nombreuses années, alors qu’ils grandissaient. C’était une passion familiale: travailler dur pendant la semaine, puis emmener la famille sur la piste le week-end. C’est ainsi que se passaient les jeunes années de Mario.

En 1992, Mario, âgé de 20 ans, souhaitait se lancer dans l’aventure, son père et son frère aîné coursaient déjà. Il a commencé à courir dans la classe Street Stock, ce qui a rapidement amené Mario à s’intéresser de près à la classe Sportsman.

Le frère de Mario, Gino, qui a débuté dans la classe Gros Bloc en 1985, a encouragé Mario à le suivre. Les deux frères Clair compétitionnaient ensemble au cours des premières années.

La saison 1993 voit encore Mario courser en Street Stock, mais plus tard dans la saison, Clair se mêle aux rangs de la classe Sportsman.

La saison 1994 serait une année de transition car il courait à plein temps en Sportsman. Mario remportait sa première course ainsi que le titre de recrue de l’année à l’Autodrome Granby. Il a terminé également 6e au championnat de la piste.

La saison suivante était pratiquement une copie de la saison précédente, Mario finissant 5e au classement.

Cependant la saison 1996 a été une année déterminante pour le jeune pilote québécois. Mario a dominé la saison à Granby, remportant neuf victoires et le championnat.

Durant les années qui ont suivi, Mario a poursuivi dans la classe Sportsman, totalisant 19 victoires et 46 tops 5. Après plusieurs années dans les rangs des Sportsman, il était temps de passer à autre chose alors qu’il cherchait à développer ses compétences.

En 1999, Mario, qui pratique ce sport depuis 12 ans, a rejoint la classe Modifié Gros Bloc sur les pistes de Granby et Drummond où il a finalement trouvé son talent. Il a remporté sa première victoire dans cette classe en 2001. Pour Mario, il s’agit du sommet de sa carrière de pilote.

Les courses en Gros Bloc à temps plein ont malheureusement été de courte durée.

L’existence de la classe locale Modifié Gros Bloc au Québec allait bientôt prendre fin, le coût hebdomadaire étant tout simplement trop élevé. Ainsi, Granby et Drummond ont tous deux abandonné la classe en mettant l’accent sur les Modifiés 358, qui étaient tout aussi excitants mais beaucoup moins coûteux.

En 2005, Mario a commencé à courir à temps plein dans la division 358 et ce fut le début de quelque chose de spécial, dans la mesure où Mario excellerait dans la classe.

La saison 2007 a été exceptionnelle, Mario remportant le titre Mr. DIRTcar. Les résultats ont clairement montré que Mario a finalement trouvé sa voie au volant de son Modifié 358. Il est devenu le premier pilote francophone des 32 années d’histoire de DIRTcar à remporter le prestigieux championnat Mr. DIRTcar.

En 2009, Mario serait couronné champion de piste à l’autodrome Drummond. Une année charnière prouvant qu’il peut courir avec les meilleurs à Drummond.

En 2012, Mario a terminé deuxième au championnat à Drummond ainsi que dans la série Mr DIRTcar.

L’année suivante, Mario Clair a quitté le Cornwall Motor Speedway avec le championnat de piste mais également le championnat Doiron Engineering Cup Heat. Il terminerait également à la seconde place au championnat de la piste de Drummond, à seulement cinq points de David Hébert dans la voiture ONE.

La saison 2014 a été lente à produire des points, même après avoir visité cinq fois le cercle des vainqueurs sur différentes pistes. Mais les choses tourneraient à 180 degrés l’année suivante, ne remportant qu’une victoire. Cependant, la constance a porté ses fruits. Mario a terminé sept fois dans le top cinq du RPM Speedway en 2015, offrant ainsi à son pilote respecté son troisième titre de champion.

En 2016, Mario finirait deuxième au classement derrière Chris Raabe au Cornwall Motor Speedway et une troisième place au championnat de Drummond.

Pour la saison 2019, Mario a été ajouté à la célèbre équipe du ONE, qui sont dans les courses depuis plus de 40 ans. Mario a rejoint David Hébert, principal pilote de l’équipe ONE depuis de nombreuses années. Les deux apporteront une grande expérience dans les écuries de Paillé. Clair course au RPM Speedway dans la voiture 22 GM Paillé.

Mario pilote également sa voiture à Drummond et pilote la voiture 24 de Daoust au Cornwall Motor Speedway – un horaire chargé, à coup sûr.

Jusqu’à présent cette saison, Mario a vu le cercle des vainqueurs à deux reprises et huit fois parmi les cinq premiers. Les ajustements avec l’équipe de course Paillé ONE ne fera que se renforcer à mesure que Mario va s’installer dans ses nouvelles fonctions.

L’histoire ne s’arrête pas là puisque Mario a déjà compilé 67 victoires en Modifié 358, ainsi que 297 tops 5 et il a encore de nombreuses années de course à venir. Le flambeau passe lentement au fils de Mario, Gorden, et au fils de Gino, Keven, le nom Clair résonnera pendant encore de nombreuses années.

Un merci spécial à Dave Paryzo pour son aide concernant certaines des données présentées dans cet article.

Don Simpson
Chroniqueur / Photographe
À propos de l'auteur
Archives de Don Simpson

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: