Enfin… le haut du podium pour Aubin

Crédit photo : Crack-Shaft

Enfin… le haut du podium pour Aubin

Les amateurs de courses auront été nombreux à envahir les gradins de l’Autodrome St-Eustache samedi dernier, et si la soirée de pleine lune n’était que dimanche… peut-être aurait-il été sage d’en avertir les pilotes, puisque 70 minutes furent tout de même nécessaires afin de compléter l’épreuve principale de la série Nascar Sportsman Lucas Oil.

Série Nascar Sportsman Lucas Oil

Un impressionnant plateau de 23 voitures prenaient le départ de ce qui était le plat de résistance de la soirée. Une épreuve de 50 tours de la Division-1 des séries Nascar de l’ASE. Stéphane Aubin #26 s’élançait de l’intérieur de la deuxième et prendra les commandes dès le 4e passage. Malgré une épreuve hachée de six ralentissements, dont certain causés par de spectaculaires incidents de course qui auront certainement plu à certain amateurs, mais qui donneront des heures de travail aux différents équipiers des pilotes impliqués. Le pilote de Boisbriand se sera avéré, malgré toutes ces relances, intraitable et aura résisté à un Joe Mayer #18, aux prises avec une voiture à la direction défaillante.

Au final, c’est nul autre que le « shérif » et multiple champion de la série, Jean-François Bouvrette #38, qui aura suffisamment bouchonné en fin d’épreuve pour monter sur la dernière marche du podium. Steve Côté, qui faisait une apparition au volant d’une voiture #64 empruntée, question de se refamiliariser avec la piste en vue du « Lucas Oil 250 », ainsi que Dave Coursol #51 auront complété le « Top-5 ». Plus tôt en début de soirée, Mayer #18, Steve Lagacé #99 et Martin Fauteux #10 l’avaient emporté lors des qualifications.

Crédit photo : Crack-Shaft

Après une disette de deux saisons, Stéphane Aubin #26 aura bénéficié, selon ses dires, de l’une des meilleures voitures à sa disposition depuis longtemps. Voiture qui lui aura permis de finalement remonter sur la plus haute marche du podium. Joe Mayer #18 termine deuxième, alors Jean-François Bouvrette #38, dont le matériel à déjà vu de meilleurs jours, complète le podium.

Crédit photo : Crack-Shaft

Avec encore deux programmes à compléter avant de connaître le champion 2018 de la Division-1 des séries Nascar de l’Autodrome St-Eustache, cinq pilotes sont encore mathématiquement dans la course. Dave Coursol #51, ainsi que Stéphane Aubin #26 trônent présentement au sommet du classement et doivent être établis comme les favoris, mais, les Maxime Gauvreau #7, Joe Mayer #18, tout comme Alexandre Jeannotte #23, pourraient, avec un peu d’aide de la chance causer certaines surprises. Une seule façon de le savoir, assister aux dernières épreuves de la saison.

Crédit photo : Crack-Shaft

Alors que les malchances ne cessent de s’abattre sur la sympathique et combien populaire équipe de course « Fauteux Motorsports », particulièrement concernant la jeune recrue Cédrick #52, l’oncle de celui-ci, Maxime Fauteux avait revêtu, l’espace d’un instant, ses habits « ça sert d’auto ». Dans la « vraie vie », « mon’oncle Max » est habilité à célébrer des mariages et aura bien tenté de chasser les nuages noirs qui planent au-dessus de la tête de son neveu. Malheureusement, la voiture #52 et son pilote seront une fois de plus impliqués dans un incident de course avec seulement dix tours à compléter. Encore une fois, c’est une voiture des plus endommagées qui retourne dans les ateliers de l’équipe.

Après une autre soirée décevante, Martin Fauteux, paternel et pilote de la #10 en étaient à remettre en question leurs participations aux dernières épreuves de la saison. Connaissant leur fierté et l’énergie dont ils font preuve depuis le début du présent calendrier, il est fort à parier que la voiture est déjà démontée et prête à être remontée au moment d’écrire ces lignes. Ils seront possiblementde retour en piste pour le « Gros Show Nascar » du 8 septembre prochain… « Head’s Up les boys ».

Série Nascar légende Modifié Thérien Performance

Alors qu’il croyait ses déveines des deux derniers programmes derrière lui, Stéphane Caron #99, qui avait pourtant dominé les 30 passages de l’épreuve de sa série, en plus de remporter sa vague de préliminaire, sera reparti le l’autodrome avec une autre déception dans son baluchon, idem pour celui qui le talonne au championnat, Sébastien Lapolice #11. Les deux pilotes auront vu leurs voitures jugées non conformes suite à des inspections approfondies d’après courses.

Si les victoires ne sont pas toujours acquises avec toute la gloire souhaitée, c’est tout de même de plein droit que Michael Grandmont #77 aura été crédité de son premier gain en Division-2 des séries Nascar. Mathieu Gauthier #52, et Yannick Thibeault #73 auraient eu droit de monter sur le podium. Alexandre T. Piché #46, et Jean-Maxime Lefebvre #17, auront complété le « Top-5 ». Ces mêmes Thibeault #73, Grandmont #77 ainsi que Lefebvre #17 auront été au final, aussi crédités des victoires en préliminaires.

Crédit photo : Crack-Shaft

Si le jeune Michael Grandmont #77 n’a pas eu droit à son moment de gloire avec le drapeau à damier, c’est de plein droit qu’il récolte sa première victoire en série Nascar Légende Modifiée.

Série Nascar Sport-Compacte MRQ

C’est tout près d’une quinzaine de pilotes qui prenaient le départ de cette épreuve de 30 passages de la Division-3 des séries Nascar de l’ASE et sans contredit, Gabriel Jeannotte #49 sera celui qui se souviendra le plus longtemps de cette course. D’entrée de jeux, le pilote de St-Edouard remporte sa vague de qualification, qui plus est, il prendra le départ de la pole. Celui que plusieurs soupçonnent maintenant de vouloir chiper le volant de la #23 de son grand-frère Alexandre en Division-1 n’avait aucunement l’intention de rater sa chance d’impressionner. Jeannotte aura imposé le rythme et dominé de bout en bout une épreuve courue sans aucun ralentissement.

Seuls les frères Miron l’auront vraiment menacé, particulièrement le #22 Frédéric, qui, l’espace d’un demi-tour, lui aura temporairement emprunté les commandes. Au final, Gabriel Jeannotte #49 monte sur la plus haute marche du podium pour la première fois en série Nascar Sport-Compacte, Frédéric Miron #22, ainsi que son frère et champion en titre, Yannick Miron #90 auront complété ce même podium. Jean-Phillippe Laberge #24, et le vétéran Steve Ladouceur #52, qui l’avait emporté lors de la deuxième qualification, auront complété le « Top-5 ».

Crédit photo : Crack-Shaft

Gabriel Jeannotte #49 signe enfin une première victoire en Division-3 des séries Nascar de l’ASE. Les frères Miron, Frédéric #22, ainsi que Yannick #90 auront célébré avec lui sur le podium. Claude Dessureault, officiel à l’Autodrome St-Eustache depuis plus de 10 ans, aura remis les trophées d’usage.

Série Mini-Stock Perry performance:

Après s’être vu privé de sa dernière victoire en série de développement de l’ASE parce qu’impossible de vérifier la conformité de l’ordinateur de sa voiture, Dany « Le Marteau » Pilon #48 aura sans contredit fait taire la majorité de ses détracteurs lors de la finale de 25 tours courue en ouverture de programme de l’ASE samedi dernier. Prenant le départ de la 7e place d’une grille de 12 participants, le pilote de Ste-Sophie aura une fois de plus été dans l’obligation de remonter une bonne partie du plateau, et finalement, « travailler » avec son maintenant coéquipier, Patrick Mayo #51, avant de pouvoir prendre les commandes de l’épreuve au 20e passage.

Les semaines se suivent, les ordinateurs changent, mais les résultats restent les mêmes. Au final, un copier-coller du dernier programme, Patrick Mayo #51 termine deuxième et Frédéryk Robitaille #62, monte sur la dernière marche du podium. Tommy Pizzardi #94 et Johnny Pacheco #68 complètent le « Top-5 », alors qu’en préliminaires, ces mêmes Mayo #51, ainsi que Pacheco #68 l’avaient au préalable emporté.

Crédit photo : Crack-Shaft

Pour un deuxième programme consécutif, les Dany Pilon #48, Patrick Mayo #51 et Frédéryk Robitaille #62 auront occupé exactement les mêmes positions sur le podium. C’est aussi Serge Drolet des Entreprises Mécanique SGR qui leur aura encore remis les trophées d’usage.

Le prochain rendez-vous en sera un de taille pour les amateurs de courses, puisque ce sera la présentation du « Lucas Oil 250 », à coup sûr, l’événement Nascar 2018 de la grande région métropolitaine. En piste ce samedi 8 septembre, la série nationale Nascar Pinty’s, les trois séries Nascar locales de l’ASE, en plus de la présence des pilotes LMS de la série CSCC. Au total, plus de 450 tours d’action, définitivement à mettre dans votre agenda. À noter que les billets en prévente pour le « Lucas Oil 250 », sont encore présentement disponibles à prix avantageux, mais en quantité de plus en plus limitée.

Pour plus d’informations sur cet événement, ou pour consulter les résultats complets, tout comme les classements des différentes séries qui seront mis à jour sous peu, consultez la page Facebook « Stock car Montréal« . Pour toutes autres informations concernant les activités de l’Autodrome St-Eustache, visitez le site web www.autodrome.ca.

Source :
Dominic « Crack-Shaft » Beaulieu
Pour autodrome St-Eustache

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: