0

La prestigieuse classe Grand Prix.

Crédit photo : Marc-André Rhéaume

Bonjour amateurs de courses.  Cette semaine, je termine ma tournée des inscrits au championnat HRL avec une présentation de nos participants à la classe la plus prestigieuse, la classe Grand Prix.

Particulièrement à Valleyfield, c’est dans cette classe que les grands de notre sport ont établi leur renommée au fil des années.  Que ce soit Robert Théorêt, Howie Benns, Jules Leboeuf, Jean Théorêt ou plus récemment Pierre Maheu, Bert Henderson, Brandon Kennedy et Jimmy King, ils ont tous connu la gloire en Grand Prix à Valleyfield.

Vivre un départ en classe Grand Prix est tout simplement une expérience inoubliable.  Imaginez-vous un instant, 6 bateaux sur la même ligne, ayant 26 pieds de long, 12 pieds 6 pouces de large, pesant 3250, fonçant à vive allure vers le départ avec leurs moteurs 468 pouces cubes surcompressés alimentés au méthanol.  On parle ici de 6 bateaux propulsés par des moteurs développant aux alentours de 1350 hp.  Ces embarcations atteignent des vitesses environnant 225 km/h.  Si vous n’avez jamais vu ça en direct, vous devez vivre ça.

Cette année, onze inscrits tenteront de remporter la catégorie reine de la HRL. Selon les experts, plusieurs de ces pilotes peuvent aspirer aux grands honneurs.  En plus de Valleyfield, les Grand Prix seront présents à Cambridge au Maryland, Beauharnois et Sorel-Tracy au Québec ainsi que North Tonawanda en banlieue de Buffalo et Owensboro au Kentucky.  Voici donc nos participants à la classe Grand Prix HRL en 2022.

Brandon Kennedy.

Tout d’abord, Brandon Kennedy.  Après plusieurs saisons au volant du GP-25, Kennedy fait maintenant équipe avec Hearn Motorsport.  Après quelques années décevantes, le GP-14 fait partie des favoris cette année avec Kennedy au volant du GP-14.  Kennedy a participé à quelques événements aux États-Unis l’été dernier.  Après avoir remporter à plusieurs reprises les régates de Valleyfield et ce, dans plusieurs classes ainsi que quelques championnats en classe Grand Prix, tous ont hâte de voir si Kennedy pourra répéter ses exploits à bord de sa nouvelle machine.

Yannick Léger

Yannick Léger (GP-21) fera ses débuts en classe Grand Prix cette année.  Après plusieurs saisons en classe Hydro350, Léger était supposé faire ses débuts avec un moteur expérimental.  Suite aux essais de l’été dernier, le projet a été abandonné et Léger s’est associé à Éric Langevin, ancien pilote Grand Prix, et ainsi être propulsé par un moteur surcompressé (blower).  Léger devra passer un certain nombre de restrictions, mais dès qu’il aura le feu vert des officiels, il sera certainement à surveiller.

Jack Lupton

Avec nous depuis quelques saisons déjà, Jack Lupton (GP-33) de la Nouvelle-Zélande sera de retour au volant d’une embarcation flambant neuve sortant des ateliers de Bert Henderson.  Il semble que la famille Lupton mettra le paquet en 2022 pour remporter les régates de Valleyfield ainsi que le championnat.

Mike Monahan / Bobby Kennedy

L’équipe TBR Racing (GP-35) sera de retour une saison plus en HRL.  Cette année, le Canadien Mike Monahan et l’américain Bobby Kennedy vont partager le volant.  Seule équipe ayant une coque de type « Bergeron », Kennedy et Monahan tenteront de brouiller les cartes face aux équipes possédant les rapides coques Henderson.  Avec Serge Blanchette comme motoriste, tout est possible.

Jimmy Shane

L’équipe GP-39 de Justin et Maryann Schaller du Michigan est une nouvelle équipe dans notre série.  Ils ont fait une apparition à Detroit en 2019 alors qu’ils venaient tout juste de faire l’acquisition du bateau de la famille Kennedy.  2021 a été une année de préparation alors qu’ils ont fait des modifications sur le bateau, le cockpit entres autres.  Pour cette année, ils ont décidé de confier le volant à Jimmy Shane qui pilote également en classe Unlimited aux États-Unis.  Honnêtement, c’est difficile pour moi de prédire où ils vont se situer dans le groupe.

Ken Brodie Jr

L’équipe du Intensity (GP-50) de Ken Brodie Jr. est la seule équipe qui est là depuis les débuts de la HRL.  Comme la plupart de nos équipes, le GP-50 a toujours été présent à chacune de nos courses, peu importe l’emplacement.  Brodie a remporté la dernière finale Grand Prix officielle lors des régates de Beauharnois en 2019.  Il pourrait causer des surprises cette année.  2022 sera spéciale pour l’équipe alors que ce sera une tournée en honneur de Ken Brodie Sr décédé en janvier 2020.

Marc Lecompte

2022 sera également une année spéciale pour le GP-104, piloté par Marc Lecompte de Valleyfield.  L’équipe du GP-104 est la même équipe qui était le GP-9 jusqu’en 2019 alors que leur pilote, Mathieu Daoust, est décédé en course à Brockville.  L’embarcation a été complètement réparée aux ateliers de Claude Bergeron et la propriétaire Lyne Mayer a choisi Marc Lecompte pour mener son bolide à bon port.  On s’attend à de bonnes performances de la part du Miss Cléopâtre.

Tom Thompson

Le prochain pilote est Tom Thompson de Cambridge au Maryland.  Le pilote du GP-525 a terminé au neuvième rang en 2019 et il entend améliorer son sort en 2022.  Fait important concernant cette équipe.  C’est la seule équipe de la HRL, toutes classes confondues, possédant un bateau fait en bois.  Au coup d’oeil, l’embarcation détonne par rapport aux autres mais, à chaque année, Thompson y va de petites modifications ici et là pour améliorer ses performances.

Ken Lupton

Ken Lupton (GP-577), le frère de Jack, évidemment lui aussi de la Nouvelle-Zélande sera de retour en 2022 avec une nouvelle embarcation. 2019 a été une saison décevante pour le Néo-Zélandais, mais il a quand même pu démontrer qu’il était rapide aux Régates de Détroit.  Une pénalité pour avoir devancé le départ, l’a privé d’une première victoire en HRL.  Si ses performances en 2022 sont à l’image de celles qu’il a fait l’hiver dernier chez lui, nos pilotes Nord-Américains ont besoin d’être prêts.

Mario Blain et Robin Demers

Mario Blain et Robin Demers (GP-757) seront de retour en 2022 après une absence de 4 ans, leur dernière saison étant en 2017.  Tel qu’il a été communiqué il y a quelques semaines, le duo s’est récemment porté acquéreur des équipements de Frank Richardson.  Il sera intéressant de voir ce bateau qui n’a jamais été mis à l’eau à ce jour.  Ils auront beaucoup de pain sur la planche pour être prêt pour l’ouverture de la saison.

Andrew Tate

Finalement, le fameux Steeler GP-777.  Champion défendant de la dernière saison, champion des dernières régates de Valleyfield, le Steeler aura un nouveau pilote cette année au nom de Andrew Tate.  Tate est un pilote de troisième génération.  Son père Mark et son grand-père Joe ont tour à tour marqué l’histoire des courses d’hydroplane.  Il est maintenant au tour de Andrew d’entrer dans la légende de la classe Grand Prix, lui qui est déjà champion de la Gold Cup en classe Unlimited.  Cette saison sera dédiée à Mike Endres, leur chef d’équipe décédé subitement en 2020.  Si tout se passe comme prévu, Tate et le Steeler seront définitivement l’équipe à battre cet été. C’est ce qui termine ma présentation des participants au championnat HRL en 2022.  Je vous rappelle que notre saison débute les 21 et 22 mai prochain à Cambridge au Maryland.  Notre première course au Québec sera à Beauharnois les 4-5 juin.  Nos cinq classes seront au programme.  Venez nous voir en grand nombre.

Laisser un commentaire

Scroll to top