70 ans de passion à l’Autodrome Drummond

Crédit photo : Au fil du temps

70 ans de victoires, de remontées, de dépassements, d’accidents spectaculaires
70 ans d’émotions : de blessures, de deuil, de première fois, de filiation, de souvenirs et plus encore !
70 ans de nuits courtes à réparer le char de course brisé la veille pour être prêt 
70 ans à paqueter l’auto pour le samedi soir
70 ans à faire dix mille lavages de couvertures de course, de souliers, de casquette, de vêtements, mais à ne pas avoir le temps de les plier pour le samedi suivant. On les reprend dans le panier et c’est tout !
Dans le même ordre d’idées, pourquoi laver l’auto quand on la salira de nouveau demain ?

70 ans que ta famille te suit : tu sais où sont tes enfants que tu ne fais pas garder à longueur de semaine, qu’ils ne font pas de mauvais coups et qu’ils se droguent seulement à l’adrénaline de course avec toi
70 ans de cris d’encouragement pour ton pilote 
70 ans que tu maudis ses adversaires
70 ans d’absence aux événements autres (naissances, baptêmes, mariages, anniversaires, etc.) Tu te dis : si mes proches veulent me voir, ils viendront manger de la poussière aux courses.
70 ans d’arrogance de certains pilotes qui rient au fond d’eux-mêmes et qui sont gentils dans la vie de tous les jours
70 ans du contraire aussi
70 ans à oublier tes lunettes, les coquilles de ton petit, des mouchoirs, un manteau, etc. De toute façon quand les courses commencent tu n’as plus froid, faim,soif, etc..
Tu souffles tes 70 bougies mon Autodrome Drummond. Tu as survécu quand tes pistes sœurs mouraient toutes à la fin des années 1970 (Sorel, Saint-Grégroire,etc.). Tu as survécu à plus d’une crise économique. 

Pourquoi ? Parce que des gestionnaires comme Yan et des passionnés comme Jacqueline et Claude se sont battus, ont négocié pour ta survie et ta prospérité. Félicitations à leurs équipes : billetterie, restauration, médical, direction de course et son équipe de terrain, sécurité, vente de moitié-moitié, animation, marketing/relations publiques, média et plus encore… bénévoles ou non.
Merci aux pilotes, leur équipe et leurs commanditaires qui investissent temps et argent dans les courses. 

Longue vie à toi mon sport, ma passion et ma vie des 14 dernières années. 

2 1 vote
Article Rating
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x