Pourquoi je fais de la moto?

Crédit photo : Claude Prud'homme

On me demande souvent pourquoi je fais de la course de motocross. Pourquoi est-ce que je dépense des milliers de dollars dans quelque chose qui ne me rapporte rien. Pourquoi je vais risquer de me blesser à tous les weekends pour ne gagner qu’une plaque de plastique. À quoi ça sert d’investir autant dans un hobby alors que je pourrais mettre tout cet argent dans des trucs biens plus importants? Car tout le monde sait qu’il y a des choses bien plus importantes que notre bonheur…..NON ?

C’est bien simple. En fait, la moto c’est une passion! C’est ça qui me rend heureuse et qui fait que j’ai toujours hâte au prochain weekend, avant même que celui du moment présent ne soit terminé. Pour ma part, je le fais pour l’adrénaline, le dépassement de soi, pour prouver à tous ceux qui m’ont dit que ce n’était pas pour moi qu’ils avaient tort. C’est pour évacuer tout le stress de la semaine, d’être sur ma moto, ne penser à rien d’autre et savourer le plaisir que j’ai à l’instant même. Un passionné de moto c’est intense, ça en mange. Oui c’est un sport demandant. Ça demande beaucoup de temps, de préparation, et d’entraînement. Mais le résultat est tellement satisfaisant à la fin quand nos objectifs sont atteints.

Quand on me dit que ça coûte cher, ma réponse est toujours la même : Ouain pis…? Qui ne serait pas prêt à investir dans quelque chose qu’il adore? Pour certains, c’est leur enfant ou une collection de lego. Pour nous ce sont les courses de moto. Mais il faut se le dire, on n’est pas obligés d’avoir la grosse roulotte de 40 pieds, le gros pickup de l’année ou 4 motos flambant neuves à chaque été pour pouvoir aller aux courses. Ça reste assez accessible pour monsieur ou madame tout le monde qui veut commencer. En ce qui me concerne, j’ai toujours eu une moto usagée et dormi dans ma voiture ou dans une tente. Et j’apprécie autant sinon même plus mon expérience en moto que n’importe qui avec un gros «setup». On se déplace à travers le Québec. Chaque weekend on est partis. Mais, ce n’est pas seulement un sport, c’est une deuxième famille. Ce sont des gens qu’on côtoie tout l’été, chaque année. Ce sont de nouvelles amitiés, des gens qu’on a hâte de voir à la prochaine course. C’est aussi de visiter des coins de pays qu’on ne connaissait pas. C’est comme faire du camping…de luxe chaque weekend, mais dans des endroits différents.

5 2 votes
Article Rating
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x