Williamson détrône les Bernier.

Covid Mania 40

            En ce samedi soir chaud et ensoleillé du 18 juillet 2020, les puits étaient bien garnis avec 38 bolides Modifiés, 25 Sportsman, 16 Pro Stock et 14 Sport Compact. En plus de cela, les Slingshot Junior & Senior ainsi que les Go Kart étaient de la partie.

Toujours une soirée version Coronavirus, ce qui veut dire; gradins vides & courses de façon virtuelle.

De nombreux pilotes ontariens étaient présents dans les puits. La Covid-19 a transformé la saison 2020 pour les courses sur terre battue, autant en sol québécois et ontarien. Dès que l’opportunité se présente, les pilotes répondent positivement à l’appel.

Mat Williamson, no 6 champion défendant en 2019 de la Super Dirt Car Series, Carey Terrance dans le no 66x, Brian McDonald pilote du bolide no 151, Fred Carleton à bord du véhicule no 96C et Gary Lindberg dans le bolide no 37 étaient présents pour une première fois sur la piste de l’Autodrome Granby.

Sport Compact

Chez les Sport Compact, 14 pilotes étaient de la partie. Raphaël Dupont et Taylor Bolduc-Bourgeois furent deux nouveaux pilotes à s’ajouter au peloton habituel. Les qualifications ont été remportées par le no 9s Danick Sylvestre et le no 115 de Jean-Philippe Guay.

Finale 20 tours :

Dès le départ, les Sports Compact nous ont offert un excellent spectacle! Beaucoup de trafic bagarre à 5 de large dès le premier tour. Mathieu Voghell dans le bolide no 0 a rapidement pris les commandes, suivi de Jean-Philippe Guay et Alexis Charbonneau. De belles bagarres pour les positions 2 à 6. Christopher Cordeau dans le bolide no 50 a connu des ennuis en qualification et en finale, ce qui a amené à une neutralisation. Problème également pour le no 10 de Mathieu Deschamps, une fumée blanche est présente, ce qui laisse croire à un problème au niveau du moteur qui a terminé sa soirée de course.

Voghell a connu une relance plus difficile et un léger contact avec le no 9s de Danick Sylvestre. Cette relance a donné l’avantage au no 49 d’Alexis Charbonneau. Voghell a reculé dans le peloton, mais a tout de même réussi à remonter dans le top 3!

1- no 49 Alexis Charbonneau
2- no 9s Danick Sylvestre
3- no 0 Mathieu Voghell
4- no 115 Jean-Philippe Guay
5- no 83 Sébastien R.-Beauregard

Slingshot JR & SR

Chez les Juniors, les 3 pilotes habituels étaient présents soit Loïk Messier, Charlotte Morin et Olivier Desrosiers.

Dès les premiers tours lors de la finale, Desrosiers et Morin sont entrés en contact .ce qui a été avantageux pour Messier sur la relance. Messier a poursuivi le reste de l’épreuve en tête avec une belle avance.

1- Loïk Messier
2- Olivier Desrosiers
3- Charlotte Morin

Chez les Seniors, 7 bolides ont pris part à la finale. Dès les premiers tours, Aryane Imbeault dans le bolide no 29 a connu des difficultés l’amenant à abandonner l’épreuve. Finale qui s’est déroulée sans trop d’accrochages avec Elliot Gamache en tête.

1- no 15 Elliot Gamache
2- no 44 Raphaël Gougeon
3- no 49 Allen Carrier

Modifiés 

Un record a été battu ce soir pour le nombre de pilotes inscrits dans la classe Modifiés pour la soirée de la Covid-Mania 40. 38 bolides se sont inscrits dont plusieurs ontariens, de très bons pilotes, ce qui nous a donné la chance d’avoir tout qu’un spectacle!

Steve Bernard, Jean-François Corriveau, Steve Bernier et Mat Williamson ont été victorieux lors de leur qualification. La famille Plante a connu un bon début de soirée avec de bons temps en pratique et en terminant 3e et 4e en qualification pour Josianne et Maxime!

Finale 40 tours :

La pige a été bonne pour le vétéran Claude Brouillard! Ce dernier détient un record à ce jour, soit le pilote ayant pris part au plus grand nombre de départs, soit 525. Il est impressionnant de voir autant de véhicules ensemble sur la piste, un vrai spectacle!

Avec 3 tours de complétés, Chantal Provencher a connu des ennuis. Quelques tours plus tard, Mathieu Boisvert a connu le même sort. Brouillard réussit à tenir la tête, mais Steve Bernier dans le bolide no 25X ne compte pas le laisser seul bien longtemps. Ce dernier a débuté la course en 4e position et réussi à ravir la seconde place à J-F Corriveau avec 5 tours de fait. Au 6e tour, Steve Bernier est devenu le meneur. Steve Bernard a été très rapide, à ce moment, il se situait en 3e position!

Au 14e tour, neutralisation en piste, Brian Mc Donald a pris le chemin des puits de ravitaillement. Du même coup, problème mécanique pour le no 91 de Matthieu Laramée et abandon du no 37 de Paul St-Sauveur.

Claude Brouillard a connu une bonne relance, mais Steve Bernier réussit à garder la tête. Mat Williamson, étant partie de la 7e position, s’est retrouvé 2e sur cette relance.

Au 16e tour, une autre neutralisation a lieu en piste, Martin Hébert dans le no 43 a connu des ennuis, suite à un accrochage survenu avec le no 66x de Carey Terrance qui a très féroce durant cette épreuve.

François Bernier qui a pris le départ plus loin dans le peloton connaît, encore une fois, une excellente performance! Il s’est faufilé dans le peloton pour se retrouver en 3e position aux dépens de Brouillard et de Bernard!

À la mi-course, Steve Bernier se retrouvait toujours en tête jusqu’à ce qu’une neutralisation ait lieu.

Lors de la relance, Mat Williamson a connu un excellent départ, mais Steve Bernier est resté fortement agrippé à la position de tête. David Hébert, pilote du ONE Paillé Chevrolet a débuté l’épreuve en 18e position et s’est retrouvé 6e à la mi-course. Belle remontée également pour le pilote de Yamaska, Mathieu Desjardins à bord du bolide no 37M. Il a débuté l’épreuve en 14e position et se retrouvait 5e avec 20 tours de complétés.

Avec 16 tours à faire à l’épreuve, un accident est survenu. Contact entre le no 25p de Michaël Parent et le no 96 de JF Corriveau. Parent a perdu le contrôle de son véhicule et quelques pilotes n’ont pu l’éviter, tels que Bellemare, Martin Gagné et Fred Carleton.

Sur la relance, Mat Williamson a fait une «Slide Job» à Steve Bernier et a ravi la position de tête. Williamson s’est éloigné en avant et a pris une bonne avance. Nous avons eu droit à de belles luttes dans le top 12. Une autre neutralisation en piste ce qui aurait pu permettre à Steve Bernier de reprendre les rênes. Malheureusement pour lui, Williamson était très confortable et habile au large et s’est emparé de la victoire.

1- no 6 Mat Williamson
2- no 25X Steve Bernier
3- no 49 François Bernier
4- ONE David Hébert
5- 54 Steve Bernard

Sportsman

25 pilotes Sportsman se sont présenté ce soir avec de nouveaux visages et des visages connus qui n’avaient pas été présents lors des deux premiers programmes! Maxime Blain dans le bolide no 24 et Jonathan Nadeau à bord du no 9.

Kevin Parenteau pilote connu dans la classe Mod Lite a fait sa première sortie dans la classe Sportsman. Même chose pour le jeune pilote Benjamin Boissonneault dans le bolide no 61, il progresse actuellement dans la classe Slingshot SR et en était à sa première expérience ce soir dans la grande classe, Benjamin suit les traces de son père Jean Boissonneault.

Lors des périodes de qualification, Alex Lajoie, William Racine et Jonathan Nadeau sont repartis avec les honneurs.

Finale 30 tours

Steve Turcotte, dans le bolide no 49, s’est élancé de la première position, suivi de Thomas Cook.

Dès le deuxième tour, lors d’une relance, un incident s’est produit en piste. Des véhicules se sont touchés lors de la relance, Steven Lajoie et Junior Maillhot ont perdu le contrôle de leur bolide! Steven Lajoie a percuté de plein fouet le muret à la sortie de la courbe no 4. Pour ce qui est de Maillhot, son bolide s’est retrouvé sur le toit.

Par la suite, nous avons droit à de belles bagarres dans le peloton. Felix Murray a travaillé fort pour une place sur le podium. Alex Lajoie a un très bon véhicule ce soir. Il a remporté sa qualification et se bat pour la position de tête auprès du no 29 de Steve Turcotte. Tranquillement, mais sûrement, le no 66 de Moïse Pagé a fait sa place sur le podium. En seulement 1 tour, il a réussi à s’emparer de la tête de l’épreuve!

1- no 66 Moïse Pagé
2- no 33 Alex Lajoie
3- no 54 Even Racine
4- no 95 Félix Murray
5- no 29 Steve Turcotte.

Donavan Lussier a remporté le titre de meilleure recrue de l’épreuve, celui-ci ayant terminé au 10e rang.


Pro Stock

16 pilotes de la classe Pro Stock ont répondu à l’appel en cette soirée de Covid-Mania 40. Le pilote connu dans différentes classes, François Adam a fait un retour ce soir en Pro Stock dans le bolide no 32. De plus, Pascal Payeur dans le véhicule no 338 s’est présenté ce soir pour la première fois cette saison.

En qualification, Bruno Richard et CD Beauchamp ont remportés leur épreuve.

Finale 25 tours :

Alain Brochu a pris la première position au départ. Rapidement, Pascal Payeur, pilote du bolide no 338, a pris le contrôle de l’épreuve, il était extrêmement rapide et en contrôle de son véhicule. Bruno Richard dans le no 72 a été également très rapide. Les Pro Stock nous ont livré un excellent spectacle.

Avec seulement 4 tours à faire, une neutralisation est survenue en piste, la première de l’épreuve. Sur la relance, Alain Brochu se dirigeait en tête, malheureusement un accrochage est survenu avec CD Beauchamp et Bruno Richard y est également impliqué. Payeur a connu un fort départ sur la relance, Yves Hamel a été également très rapide!

1- no 338 Pascal Payeur
2- no 194 Yves Hamel
3- no 33 Bruno Cyr

            Nous avons eu droit ce soir à d’excellentes épreuves, toutes classes confondues. Bien sûr, pour la plupart d’entre nous, nous les avons écoutés à distance, derrière l’écran. Tous les grands fans des courses sur terre battue ont hâte de pouvoir y aller en VRAI!

D’ici là, continuons d’encourager les promoteurs qui tentent de leur mieux de nous en faire vivre avec toutes les règles de distanciation sociale qui doivent être appliquées.

On se dit à la prochaine, pour une autre soirée de course du côté de Granby, à suivre…

0 0 votes
Article Rating
Chroniqueuse
À propos de l'auteur
 
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x