Kiopini fait bien à ses débuts en Monoplace

Alors que plusieurs se questionnaient sur l’avenir de Raphael Kiopini au niveau du Karting, celui-ci a su en épater plus d’un lors du dernier week-end au Shannonville Motorsport Park.

En effet, le jeune pilote de 19 ans avait au programme, une première journée d’essais dans une Formule 1200. Des monoplaces atteignant les 200KH/H. D’ailleurs, certaines équipes professionnelles  étaient du week-end avec plusieurs pilotes en essais. « La fermeture des douanes a chamboulé beaucoup d’enjeu dans mes démarches. Je me suis impressionné moi-même! J’ai su être en mesure de pousser la machine après le deuxième tour. »  Mentionne Raphael

Kiopini nous mentionne également qu’il avait une très bonne voiture entre les mains, celle-ci qui avait été préparée par l’équipe Torontoise Vallis Motor Sport lors de la dernière semaine. « C’est sur qu’avec la température ressentie, je devais pousser la machine de manière intelligente, et non la surtaxer. J’ai aussi été impressionné sur le fait que j’étais capable de ressentir la voiture dès mes premiers tours. À la fin de la première séance, j’avais déjà des recommandations pour l’ajustement de la voiture en fonction de mon pilotage.  Lance-t-il

Si l’espoir québécois était fébrile avant d’arriver à la piste la veille du jour de son baptême en monoplace, le jeune s’est senti en plein contrôle de ses moyens derrière son volant. « Quand je me suis assis dans la voiture, je savais que j’étais à la bonne place et prêt pour ce nouveau défi à relevé. J’ai eu un très bon feeling. Et, disons que plus la journée avançait, plus je me sentais confiant, mes points de freinages étaient beaucoup plus tard. Je fessais un avec la voiture. » Mentionne Kiopini

Ayant des résultats plus qu’impressionnants lors de ses débuts en monoplace, le jeune athlète du volant continue de rêver concernant son avenir en sport automobile. « Pour une première, j’ai fait une très belle prestation, le mieux dans tout ça, c’est que j’en suis ressorti grandit, j’ai appris énormément. Je sais maintenant mon potentiel et je compte continuer à faire bouger les portes qui s’ouvriront à moi dans le futur. » Conclut Raphael Kiopini

Source : MarkeTech

0 0 vote
Article Rating
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x