2

Les Bernier sont sérieux !

Crédit photo : Daniel Mailhot

Covid Destroyer 50

C’est sous un soleil plombant et des gradins vide qu’a eu lieu la première soirée de course 2020 sur la piste de l’autodrome Granby.

4 classes en plus des Slingshot étaient présentées ce soir à huis clos.

Écouter les courses dans le confort de sa maison est mieux que rien, mais avouons que cela est bien différent qu’à l’habitude!

Chez les Slingshot, les honneurs sont revenus à Aryanne Imbeault suivi de Mathis Caron et de Benjamin Boissonneault.

Selon ce que vous avons pu apprendre ce soir, il est possible que nous voyons ce dernier pilote à bord d’un sportsman d’ici la fin de la saison!

En effet, son père, Jean Boissonneault, pilote de la voiture no. 61 en Modifiés a annoncé sa retraite ce soir pour le laisser le volant à son poulin Benjamin! Les courses, souvent une histoire de famille!

Du côté des Sport Compact, 12 bolides ont déclaré présent pour un 20 tours en piste.

Le bolide no. 50 de Christopher Cordeau a mené la course la majeure partie de l’épreuve. Derrière lui, le no. 45 de Dominik Blais et le no. 49 d’Alexis Charbonneau se sont livré une belle bataille pour la 2e et la 3e marche du podium. À 7 tours de la fin, Cordeau vit des difficultés qui l’amène à regagner les puits. Le no. 49 de Charbonneau prend la tête, Dominik Blais joue le tout pour le tout en touchant le bolide de Charbonneau qui a tout de même réussi à garder le droit chemin. Le top 3 nous offre un bon spectacle sur le circuit!

Alexis Charbonneau dans le bolide no. 49 l’emporte suivi du no. 45 de Dominik Blais et du 115 de Jean-Philippe Guay. Le no. 50 de Christopher Cordeau réussi à ramener son bolide en 5e position suite à certaines difficultés.

Dans la classe Pro Stock, seulement 12 pilotes se sont inscrits. Dany Voghel et Steve Chaput ont remporté les honneurs dans leur épreuve de qualification.

La finale de 25 tours a eu lieu à la queue leu leu sans trop de dépassement. En début d’épreuve, le no. 72 de Bruno Richer s’empare de la tête. Il est suivi du no. 194 d’Yves Hamel et du no. 33 de Bruno Cyr. Au 5e tour, Richer ouvre la porte à Hamel. Dans le peloton, CD Beauchamp à bord du véhicule no.88 prend la deuxième place à ce moment détenu par le no. 12 d’Alain Brochu. Avec 16 tours à compléter, Yves Hamel s’empare de la première place, suivi de Bruno Cyr. CD Beauchamp complète le podium. Le no. 33 de Cyr connait des difficultés qui l’amènent à quitter l’épreuve ce qui profite au no. 88 de Beauchamp.

1- 194 Yves Hamel
2- 88 CD Beauchamp
3- 12 Alain Brochu

Chez les Modifiés, ce sont 35 pilotes qui se sont présentés sur le circuit pour la Covid Destroyer 50.

Remarquons que quelques pilotes brillent de leur absence tels que la famille Boisvert.

4 qualifications ont eu lieu où les 3 premiers se dirigeaient vers la pige! Cette pige s’est déroulé sur l’une des remorques de Remorquage Boissonneault devant les quelques passionnés qui se sont présentés sur les lieux avec l’option Ciné-Parc!

Lors de la première qualification, François Bernier l’emporte de façon dominante, il a un bolide très rapide! Il est suivi du no. 37m de Mathieu Desjardins qui a connu un départ de feu dans cette épreuve. La 3e place est complétée par le no. 47 de Simon Perreault.

Dans la seconde qualification, le no. 23 de Joey Ladouceur donne le départ! Le ONE de David Hébert connait un excellent départ étant parti de la 4e position. Il a tout tenté pour déloger Ladouceur de la pôle, en vain. Le no. 39x d’Alex Therrien vient clôturer le podium, celui-ci ayant connu une bonne épreuve de qualification.

Lors de la 3e qualification, nous avons pu voir en oeuvre le no. 90 de Dany Gagné, celui qui fait en retour piste du côté de Granby! Il connaît un début d’épreuve très rapide, gagnant plusieurs positions dans les premiers tours. Le no. 25x de Steve Bernier est tout de même resté fort en tête, suivi de Gagné et du no. 15b de Briana Ladouceur.

Lors de la dernière épreuve de qualification, le no. 25p de Michael Parent est fort en tête. Il est suivi de Martin Pelletier et de Mario Clair.

Lors de la pige, la première place est accordée au ONE de David Hébert suivi du no. 47 de Simon Perreault et du no. 49 de François Bernier, notre top 3 pour le départ d’une finale de 50 tours!

Dès le départ Hébert et François Bernier se livre une bataille pour la première place

Un incident avec le bolide de Josianne Plante nous amène rapidement sur le jaune. Au 3e tour, le no. 25x de Steve Bernier est 3e. Dès le 4e tour, François Bernier est en tête de l’épreuve. Au 9e tour les deux frères Bernier mènent la course. Le no. 54 de Steve Bernard qui est parti plus loin dans le peloton se retrouve 4e avec 13 tours de complétés au compteur.

Remarquons que le ONE de Hébert perd quelques positions… Un jaune survient au 14e, le 3rs de Dalton Slack percute le mur, la course se termine à ce moment pour l’Ontarien.

Cette relance est favorable au no. 22 de Mario Clair qui se retrouve en 4e position.

Une belle bagarre se dessine en avant entre les frères Bernier, François restant toujours fort premier.

Hébert connait des ennuis au 20e tour l’amenant à se diriger vers les puits pour corriger le tir.

À la mi-course, Steve Bernard se retrouve en 2e place. À ce même moment, des problèmes se présentent pour le no. 91 de Matthieu Laramée qui se doit d’abandonner la course.

Relance chaotique au 25e tour, Alex Therrien, Jean-François Corriveau et Chantal Provencher sont impliqués. Lors de la relance, Desjardins et Therrien se sont pris l’un contre l’autre ce qui a ralenti la troupe.

Au 26e tour, Mario Clair est 3e, celui-ci s’étant élancé de la 9e position.

Plus l’épreuve se poursuit, il y a du trafic dans le peloton, ce qui complique les dépassements. François Bernier est le seul qui emprunte le circuit aussi haut dans la courbe 1 et 2.

François Bernier au volant du no. 49 remporte l’épreuve, suivi du no. 25x de son frère Steve Bernier et du no. 54 de Steve Bernard.

Michael Parent étant parti de la 12e position termine 5e. Le ONE de David Hébert complète le top 10, ce dernier étant reparti de la queue en raison d’un bris sur son bolide. Le no. 61 de Jean Boissonneault a terminé l’épreuve de la 11e place, celui-ci ayant annoncé sa retraite à la fin de cette soirée pour laisser place à la relève!

Chez les Sportsman, la famille Lajoie était présente avec Alex, son frère Sam, son père Mario et son cousin Steven! 3 d’entre eux faisaient partie de la première qualification. Le no. 54 d’Even Racine connait un départ canon, il est suivi du no. 101 de Junior Mailhot et du no. 33 d’Alex Lajoie.

Dans la seconde épreuve, le no. 27 de Dusseault fait un retour en piste en remportant son épreuve, suivi du no. 29 de Turcotte et du no. 35r de William Racine.

Pour la 3e épreuve de qualification, c’est le no. 95 de Félix Murray qui remporte l’épreuve suivi du no. 2x de Martin Lessard et du no. 95c de Christopher Cormier.

Notons que plusieurs pilotes habituels de cette classe sont également absents tels que les frères Roy, Jonathan Nadeau, Alexandre Salvas, Antoine Parent, etc.

La finale de 40 tours débute abruptement, le no. 27 de Dusseault l’échappe sur le premier tour ce qui laisse tomber le premier jaune de l’épreuve… MAIS hécatombe sur le droit avant!! De nombreux pilotes sont impliqués tels que Sam, Mario et Steven Lajoie, Ferguson, Gorden Clair, Patrick Bourgogne, Allan Beauregard et Donovan Lussier! De nombreuses minutes sont dépensées pour remorquer et tasser les véhicules de leurs fâcheuses postures. Tout un travail pour remorquage Boissonneault!

Par ce fait même, l’épreuve est raccourcie pour un total de 25 tours. Malgré l’accident le no. 44 de Ferguson reprendra part à la troupe. Even Racine s’empare de la pôle, suivi de Pagé et Alex Lajoie.

Le no. 54 d’Even Racine est bien installé en tête et obtient une belle avance sur Pagé.

Son frère William à bord du bolide no. 35r se bataille avec Alex Lajoie pour la 3e position. William frôle le muret intérieur dans la courbe no. 1 nous faisant craindre le pire, mais il rattrape bien la situation, se reprendra quelques tours plus tard pour ravir la 3e place, aux dépens d’Alex Lajoie.

1- 54 Even Racine
2- 66 Moïse Pagé
3- 35r William Racine

Ce fut une magnifique soirée de course, une soirée où plusieurs auraient voulu y être dans les gradins!

Gardons espoir! La prochaine course du côté de l’autodrome Granby aura lieu au début de mois de juillet. À huis clos, ou avec spectateurs? À suivre!

0 0 vote
Article Rating
Mary Pier René
Chroniqueuse
À propos de l'auteur
 
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
andre Paquin
andre Paquin
20 jours il y a

BRAVO les 2 freres

bert
21 jours il y a

lachez pas les bon reportages interessant

Scroll to top
error:
2
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x