La bannière NASCAR à ICAR confirmée !

Crédit photo : Denis Lecours

01 décembre 2019- C’était jour de réunion au Circuit ICAR samedi après-midi pour la toute première rencontre avec les pilotes « transfuges » de l’Autodrome St-Eustache. Une impressionnante assistance pour cette première. Près de 125 personnes présentes, dont une douzaine de pilote Sportsman Lucas Oil. Pour la majorité il s’agissait d’une toute première visite à ce qui est maintenant le « Home Track » Nascar dans l’Ouest de la province.

Justin Beaudin, animateur confirmé pour la prochaine saison, Howard Romanado, responsable de la bannière Nascar, Élie Arsenault membre de la famille propriétaire du circuit et Jason Labrosse, le directeur des opérations publiques, étaient sur place pour présenter les grandes lignes de ce que sera la tenue des courses de stock-car en 2020. Ils ont également profité de l’occasion pour distribuer le tout premier calendrier préliminaire de la prochaine saison. Elle s’amorcera le 26 avril et avec, à ce moment-ci, 12 dates d’activités. La dernière épreuve de la saison est prévue le 11 octobre. À part une seule fois il n’y aura pas de stock-car à toutes les semaines, mais à première vue ce type de calendrier semble faire l’unanimité. Nous sommes loin des 25 à 30 programmes par année, mais bon, c’est la nouvelle réalité des années 2000, du moins pour les courses de stock-car sur l’asphalte.

La plus grande annonce de la journée, plusieurs attendaient cette confirmation avant de prendre une décision, c’est sous la bannière Nascar que seront présentées les courses de stock-car à ICAR. L’accord du puissant organisme ayant été obtenu par monsieur Romanado lors du récent week end de fin de saison à Charlotte. Sans pouvoir l’annoncé officiellement (!), même si l’entente est déjà signée pour plus d’une saison, la série Nascar Pinty’s sera de retour à ICAR, en circuit routier pour 2020. La course aurait lieu au mois de septembre (12) et, fait intéressant, les quatre classes « locales » seraient aussi de la partie, mais eux seraient en compétition sur l’ovale. Le nouvel aménagement en cours permettra cette possibilité.

Le contenu des événements est cependant toujours en progression, car en sus des quatre classes Nascar régulières il pourrait y avoir des séries invitées en cours de saison. Des négociations en ce sens sont en cours et il semble y avoir une étroite collaboration avec les pistes de Montmagny et Vallée Jonction afin d’éviter de se faire mutuellement compétition, du moins pour les programmes majeurs.

Concernant les travaux d’aménagement du nouvel ovale il a été possible de « visualiser » ce que sera le futur tracé de 1/3 de milles. Ça représente +/- 352 pieds de piste en moins qu’à St-Eustache, mais les lignes droites sont en apparence plus longue et les virages plus étroit. Les temps au tour seront-ils comparables ? Selon plusieurs il est difficile de comparer maintenant malgré les récents essais, car c’est vraiment en configuration de piste finale qui pourront confirmer le tout. D’ailleurs les essais s’étaient déroulés avant l’élargissement de la ligne droite principale. Ne faut pas oublier non plus que la surface est en béton. Ce ne sera définitivement pas le même type d’adhérence, possiblement supérieur ce qui « éliminera » peut-être l’impression de plusieurs qu’il faut absolument qu’il y ait inclinaison dans les courbes pour avoir des performances supérieures et surtout un spectacle de qualité.

Reste du travail à faire certes, mais l’aménagement final, qui ne requiert aucune excavation, sera rapidement réalisé au printemps. Tous ont pu également voir à quel point ils auront des paddocks conviviaux avec beaucoup d’espace et entièrement asphalté. Même les spectateurs seront choyés, car en plus des estrades disponibles ils pourront également regarder les compétitions à l’intérieur. Un peu comme c’était possible à St-Eustache au 2e étage !

Il a été question de règlementation, mais tous le comprendront, l’année 2020 sera une année de transition. Il risque donc d’y avoir de très nombreux amendements au cours de la saison. À la base toutes les règles demeurent les mêmes, toutefois, une décision a déjà été prise concernant le ratio de pont arrière (gear) pour les voitures Sportsman. Elle sera désormais imposée et uniforme à 5.83 pour tout le monde. Je ne savais pas personnellement qu’il était possible d’imposer cet aspect, mais bon, faut croire qu’il est possible d’en apprendre à tous les jours.

ÉCHOS DE LA RENCONTRE

  • Intéressant aussi d’apprendre que les bolides Sportsman Québec seront désormais acceptés avec les Sportsman Nascar de ICAR. Depuis l’année dernière l’inverse est aussi vrai, mais qu’elles seront les « règles » de participation, pas un mot à ce propos….peut-être peut-ont conclure à chacun ses propres règles et tous ensemble donnons un show ! C’est une bonne nouvelle et souhaitons seulement, pour le bien du stock-car, que nous pourrons éventuellement nous diriger vers une seule et unique série Sportsman au Québec dans le futur.
  • Plusieurs officiels ont également été confirmé dans leur fonction pour la prochaine saison et c’est notamment le cas pour Donald Forté qui sera de retour comme directeur de course Nascar. Dany Mayrand, confirmé à son poste de signaleur depuis un bon moment, avait aussi été pressentit à ce poste au cas où Forté n’aurait pas « suivi » le transfert, mais pour l’année de transition il s’est dit finalement très heureux de retrouver ses drapeaux. Forté était absent pour la rencontre, mais son nom était bien évidence sur la table officielle et non, Jonathan Côté n’aspire pas à ce poste ! Ce dernier se consacrera plutôt à préparer de nouveau la voiture de son frère Steve, la champion Nascar provincial 2019 qui ne pouvait être présent à la rencontre.
📷 Denis Lecours
  • Le complexe ICAR, pour ceux qui en étaient à une première visite, est un véritable labyrinthe, mais tous les responsables ont affirmés que la signalisation sur le site sera plus claire dès l’ouverture.
  • Le complexe est tellement vaste qu’il pourrait arriver, en cours de saison que « d’autres » activités, comme du Drag en exemple, puissent se dérouler en même temps sur le complexe
  • Bonne nouvelle aussi pour les amateurs de camping, car oui il sera possible sur le complexe. Incroyable, mais vrai il y a quelques espaces vert (gazon) près du nouveau circuit.
  • De l’avis de plusieurs l’éclairage, pour les courses en soirée est vraiment appoint à ICAR.
  • André Coursol, présent sur place avec Dave (pilote Sportsman Nascar) et sa conjointe Josianne Plante (pilote Modifiée sur la terre était de ceux qui attendait la confirmation de la bannière Nascar avant de confirmer le retour de Dave au championnat. D’ailleurs l’équipe Coursol sera en quête du titre Nascar provincial l’an prochain puisqu’une voiture LMS est aussi en préparation et quelques courses à Vallée-Jonction seront à leur calendrier pour l’an prochain.
  • Même si le calendrier de la série Nascar Pinty’s n’est pas encore officiel, ni publié, il semble que nous aurons de nouveau droit à trois courses Pinty’s au Québec en 2020. Vallée-Jonction en juin, le GP3R en août et ICAR au mois de septembre.
  • Par contre selon une source digne de confiance il semblerait que deux courses seront retirées du calendrier 2020, celle de Loundon au New-Hampshire et l’autre dans l’Est (Nouvelle-Écosse). Ces deux épreuves feraient place à un retour à la piste Sunset (près de Toronto) et….une toute première sur la terre-battue à la piste Ohsweken Speedway en Ontario. Nous avons posé la question à quelques personnes sur place, surtout parmi ceux qui se sont déplacés à Charlotte récemment, mais personne n’a voulu confirmé cette rumeur. À suivre.
  • Si c’est vraiment le cas, l’Autodrome Granby devra passer son tour…pour le moment. Depuis nombre d’années nous entendons parler de cette possibilité, mais il semble que ce ne soit pas dans les plans Nascar en 2020.
  • La piste Ohsweken Speedway est un site est très populaire et en pleine croissance. D’ailleurs MAV-Tv, maintenant disponible au Canada et propriété de Lucas Oil, y diffusent des courses de façon régulière. Comme TSN a les droits Nascar au Canada, bien hâte de voir comment ce dossier se finalisera. L’idéal sera une double diffusion, car Nascar veut faire « percer » Pinty’s au States et avec le retrait de la course à Loudon ce serait peut-être une nouvelle façon « d’exporter » le produit de l’autre côté de la frontière !
  • Des échos également de la réunion Procam qui s’est déroulé en matinée la même journée è Drummondville. À ce jour 17 pilotes ont confirmé leur présence en 2020 pour les 11 courses au calendrier, tous disputées à Vallée-Jonction.
  • Chantal Lamontagne ajoutera maintenant la série Procam à sa liste de tâche comme directeur technique. Les représentants des pilotes pour la prochaine saison seront Lyne Valiquette, Steve Lavigne et Stéphane Lecours et Sylvain Doyon en sera toujours le directeur de course, le tout sous la tutelle de la directrice Ginette Carbonneau…fortement appuyé par Rhèal Carpentier…toujours aussi présent !
  • Bien hâte de voir si une 12e épreuve pourra être ajoutée au calendrier Procam….à ICAR….ça discute encore !
  • L’hiver sera long pour plusieurs, mais ce sera intéressant de voir l’évolution de tout ça au cours des prochains mois et ça nous fera de beaux sujets de discussions à notre émission hebdomadaire FLASH INFO 360…..tu ne veux pas manquer ça !!!
Denis Lecours
Animateur / Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Denis Lecours

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: