Monsieur NASCAR confirmé à ICAR !

Crédit photo : JAG Photo

7 octobre 2019 – C’est dimanche prochain que se fermeront définitivement les livres à l’Autodrome St-Eustache. Pour l’occasion près d’une centaine de voitures (4-6-8 cylindres) sont attendues pour « l’ultime » Enduro de l’histoire. Ce sera également, pour bon nombre de personnes, une journée encore plus émotive que les derniers événements des dernières semaines. C’est le cas de celui que l’on surnomme maintenant « Monsieur Nascar », Howard Romanado.

Nombre de souvenirs s’envoleront avec cette dernière journée, mais pour l’ami Howard ce sera la fin d’une époque certes, mais aussi le début d’une nouvelle ère… au circuit ICAR de Mirabel. Il avait annoncé la nouvelle, à la surprise de tous incluant l’auteur de ces lignes. C’était moins de 48 heures après le dernier programme « officiel » de stock-car, il y a deux semaines, à St-Eustache. Les choses se sont précisées encore plus au cours des derniers jours.

Au départ, lors de notre dernier reportage à St-Eustache, nous avions appris et écrit qu’il était en sérieuse négociation avec la direction de l’Autodrome Montmagny, afin d’y amener entre autres la bannière Nascar. Nous avions également appris qu’il avait été approché par la direction de Vallée-Jonction. Ils voulaient entreprendre des discussions avec lui en prévision de la prochaine saison, mais il n’y a pas eu de rencontre à cet effet.

« Lors du dernier programme officiel à St-Eustache, Élie Arsenault du Circuit ICAR était sur place et il m’a convié, et surtout convaincu d’avoir une rencontre dès le mardi matin. Nous avons eu une très enrichissante discussion. J’avais établi des paramètres précis et il s’est dit qu’il était prêt à les respecter en tout point. Pour ces raisons, mais également pour des raisons personnelles et aussi pour mon attachement profond au groupe de pilotes de la région, j’ai accepté de relever ce nouveau défi sur le champ. Le défi à Montmagny était intéressant aussi et je remercie sincèrement Kenny Thériault de m’avoir considéré, mais cette décision était la meilleure pour ma conjointe et pour moi actuellement. Je demeurerai actif près de la maison, ce qui ne m’empêchera pas toutefois de poursuivre certaines discussions avec les pistes dans l’Est du Québec. Surtout pour la préparation du calendrier 2020 afin que nous puissions tous ensemble être sur la même longueur d’onde et puissions travailler en harmonie. », déclarait l’humble Howard lorsque rejoint au téléphone au lendemain de la présentation de l’Enduro 4 cylindres à St-Eustache.

Il a d’ailleurs profité de cet événement, remporté par Maxime Pelletier, pour annoncer aux pilotes présents que oui, il y aura des épreuves Enduro à la programmation ICAR en 2020. Une annonce qui a été chaudement applaudie dans les garages avant le début de l’épreuve disputée devant une foule nombreuse malgré l’annonce de mauvaises conditions météo.

Pour le plus grand défi de son nouveau mandat et bien Howard parle de croyances en ce qu’il compte mettre en place. Croyance en lui d’abord et avant tout, mais croyance aussi dans les possibilités de le faire. Considérant que le projet part de zéro, il compte bien multiplier les rencontres avec les pilotes dans les prochaines semaines. Il tient même à procéder à des essais privés avant le début des premières neiges puisque l’objectif est de ne pas obliger les pilotes, toutes catégories confondues, à devoir effectuer des changements majeurs sur les voitures. Des travaux d’aménagement s’entament déjà dans les prochains jours. Une autre bonne nouvelle dans le dossier ICAR, même s’ils ne veulent pas tomber dans l’exagération, ils ont des couvre-feux pas mal moins exigeants!

Et comme les installations en place le permettent, l’auteur de ces lignes a même suggéré que soit de retour le système de paiements des bourses à la fin de la journée et/ou de la soirée, le meilleur moyen pour réunir et tisser les liens entre les pilotes, les équipes…et même les spectateurs. À l’époque du 2e étage à St-Eustache du temps de Claude Aubin et même à l’époque de l’autodrome Laval, cette politique était chaudement appréciée par les pilotes… à suivre !!

LA PISTE… UN AUTRE DÉFI !

Photos courtoisie de Howard Romanado

La question que tout le monde se pose depuis longtemps, en fait depuis l’annonce de ICAR d’assurer la suite des choses, quelle sera la configuration de la piste? Dans un monde « parfait », tout le monde abonde dans le même sens, ce devrait être une piste avec inclinaison dans les virages, mais il faut aussi être bien conscient de l’ampleur… et des coûts pour de tels travaux. « Ce serait génial de pouvoir compter sur de tels investissements majeurs, mais je suis entrepreneur moi-même, et dans les circonstances je peux très bien comprendre que, du moins pour 2020, ce sera une configuration sans inclinaison. Le tout à partir des installations actuelles. Déjà, le réaménagement des lieux est évalué à près de 150 000 $. Disons que pour une première année, sans un seul tout de la nouvelle piste qui sera aménagée ne soit complétée, c’est un énorme investissement. Penser à y aller tout de suite avec des courbes inclinées, les investissements se chiffreraient à plus d’un demi-million de dollars, ce serait tout simplement suicidaire. Je pense qu’il faut apprendre à marcher avant de courir… sans jeu de mots. », concluait l’éternel optimiste, humoriste à ses heures, Howard « Monsieur Nascar » Romanado.

Dans les faits je suis plutôt d’accord avec cette décision, et si ça peut « enlever » le mythe qu’il faut absolument qu’une piste soit inclinée pour être spectaculaire, eh bien tant mieux. Après tout, les plus vieux se souviendront, le petit ovale de SANAIR, avec zéro inclinaison, a offert, dans les années 70, des courses spectaculaires comme nous en voyons rarement de nos jours. Il faut aussi voir les choses positivement, à ICAR tous les paddocks seront en béton!

Finalement, nous devions lui poser la question, est-ce que le circuit ICAR sera sous la bannière Nascar dès 2020? La demande est faite, une rencontre est prévue au début novembre pour finaliser et rendre le tout officiel, mais déjà, nous sommes en mesure de confirmer qu’il y aura une course Nascar Pinty’s en circuit routier pour 2020 et ce, à la date laissée vacante par la fermeture de St-Eustache, nous a confirmé Howard en guise de conclusion.

Il est également de son intention de « ramener » ou « inviter » les classes de camionnettes (Procam) et Vintages à ICAR au moins une fois et ce, dès 2020. Ils discutent également, déjà avec André Poulin afin que soient admises les voitures Sportman Québec lors des événements Sportsman Lucas Oil. Il fait mention aussi, sans pour autant s’avancer davantage, que de nouvelles catégories de stock-car pourraient faire l’objet d’invitation!

Un automne-hiver 2019-2020 qui sera chaud pour la suite des choses à ICAR. L’élaboration du premier calendrier stock-car est déjà en cours, sans compter que Jason Labrosse sera également de la partie à ICAR avec ses événements Dark Horse dès l’an prochain.

Espérons seulement que tout ce beau monde n’oubliera pas les médias, car souvent seul ça semble allez plus vite, mais ensemble tout le monde ira bien plus loin!

Bon succès à ICAR… Monsieur Nascar !

Denis Lecours
Animateur / Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Denis Lecours

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: