Martin Pelletier fait parler son talent !

Les entrevues de la soirée sont disponibles ici : https://zone360.tv/2019/08/23/entrevues-soiree-ess-23-aout-2019

Vendredi 23 août 2019.

L’été tire déjà à sa fin. La rentrée des classes se pointe le bout du nez dans les prochains jours. On entend de plus en plus parler du Super Dirt Week à Oswego… Déjà, nous sommes sur les derniers miles de la saison de course sur terre battue 2019.

Mais ce n’est pas encore terminé, et j’espère que vous en profiterez autant que moi!

Ce soir, la foule et Dame Nature ont répondus à l’appel des impressionnants bolides Empire Super Sprints!

ESS

20 bolides Empire Super Sprint se sont présentés pour offrir un spectacle aux nombreux passionnés présents à l’Autodrome Granby. 
En séances de temps chronométrés, Billy Vanlnwegen, Steve Poirier et Jeff Cook se sont démarqués.

Durant les qualifications, quelques incidents ont eu lieu, renvoyant certains pilotes dans les puits. Alain Bergeron dans le #88, Jason Barney dans le #87 et Shawn Donath dans le #53 ont été nommés vainqueurs.

Finale: 25 tours à effectuer. Le top 3 au départ est constitué du #55 d’Alex Vigneault, le #87 de Jason Barney et du #55J de Bryan Cloutier.

Dès le départ une bataille se dessine entre le #55 de Vigneault et le #87 de Barney.

Le #23 Tyler Cartier perd le contrôle de son véhicule et percute le mur intérieur avec seulement 3 tours de faits. Barney est extrêmement rapide sur la relance!

Sur cette même relance, le #45 de Chuck Hebing, au bout du premier droit, s’est retrouvé sur le côté, heureusement pas de blessure. Ils ont effectués la relance à la file indienne.

Au 4e tour, Barney prend le dessus, le #10c de Paulie Colagiovanni se rapproche. Cloutier reste fort et se hisse derrière Vigneault. Au 9e tour, les pilotes de tête se présentent déjà dans les retardataires, cela a permis à Vigneault de reprendre le dessus sur Barney.

Les gars doivent travailler fort dans le trafic pour y trouver leur avantage!

Au 13e tour, Coligiovannu est tout près de Cloutier, mais ce dernier n’abandonne pas!

Catastrophe pour Vigneault! Voulant entré trop fort dans la 4e courbe, il a frotté le mur extérieur, a perdu le contrôle de sa voiture faisant un tonneau au ralenti et se retrouvant sur le côté, celui qui menait la course. Déception chez les visiteurs québécois dans les gradins!Cloutier reste bien placée en 2e place sur la relance! Quelle bagarre les pilotes en tête nous offrent!! Cloutier n’a pas dit son dernier mot il travaille très fort!!!

Les 3 premières positions se distancent… Retour dans les retardataires, ce n’est pas facile, quelques échanges inquiétants! Au 23e tour, quel dépassement de Colagiovanni sur le meneur, Jason Barney! Dernier tour extrêmement serré entre ses deux pilotes! Bryan Cloutier vient compléter le podium, premier podium en carrière pour Cloutier.

  • 1- 10 Paulie Colagiovanni
  • 2- 87 Jason Barney
  • 3- 55J Bryan Cloutier

Modifiés 40 tours

28 bolides se sont présentés ce soir du côté de Granby.

En qualification, le #53 de Jean-Nicolas Gareau est reparti avec la victoire. Josianne Plante a mené les 4 premiers tours de sa qualification, jusqu’à ce que sur une relance, François Adam vienne lui ravir sa place pour être vainqueur de son épreuve. Des ennuis pour Steve Bernier et JF Corriveau en qualification avec des crevaisons. Dès le premier tour de la dernière épreuve, un accrochage survient faisant en sorte que le #54 de Steve Bernard perd le contrôle de son bolide et reprend la course en fin de peloton.

Finale: 40 tours au compteur.  

Le ONE de David Hébert part en tête, mais Mathieu Boisvert a le dessus.

Alain Boisvert et Martin Pelletier travaillent fort pour la 3e place, Pelletier réussi à avoir le dessus. François Bernier effectue une belle remontée.
On peut dire qu’en début de peloton les véhicules sont distancés, mais c’est tout le contraire derrière eux, on s’échange les positions et on travaille très fort pour monter vers l’avant, jusqu’à 3 voitures de large! 

Les retardataires donne du pouvoir, le ONE réussit à dépasser le 73jr. La première neutralisation a lieu au 15e tour. À cette relance, François Bernier est 4e.
Bonne relance pour Pelletier à l’extérieur se retrouvant en bagarre pour la 2e position qu’il réussit à prendre au 73jr!

Steve Bernier tente d’améliorer son sort, il est parti loin derrière, il est rendu 9e au 20e tour en bagarre contre Mario Clair dans le #124. Au 21e tour, F. Bernier a le dessus sur Mathieu Boisvert. Gougeon dans le bolide de Boissonneault connaît une belle soirée.

Au 23e tour, Hébert qui menait la course est au ralenti… Il devra repartir en fin de peloton.

Un départ canon de Pelletier sur la relance, mais en fin de peloton on assiste a un tête à queue plusieurs pilotes impliqués, seulement le 64 de Nadeau a besoin d’assistance pour quitter le circuit.

Un autre accrochage sur la relance suivante implique plusieurs véhicules et davantage de dégâts! Dommages importants pour le 21 de Bussières ayant remporté la semaine passée.

Sur la relance, bon départ pour Pelletier mais F. Bernier reste fort et tente de le faire part l’intérieur. Pelletier ne veut rien savoir et réussi à se distancer! 
Steve Bernier a fait toute une remontée se retrouvant 4e suivi par Gougeon et Brouillard 

Hébert étant reparti de la queue est 10e au 29e tour.

J’ai vu un Martin Pelletier déçu en sortant de piste suite aux pratiques, il a connu une soirée décevante hier du côté de Cornwall ne faisant que 3 tours à la finale en raison d’un bris sur son bolide. Cette finale lui donne un souffle d’espoir, mais ce n’est pas fini, une autre neutralisation…

Bon départ pour Pelletier. Steve Bernier vient jouer les troubles fêtes comme à son habitude, il se bagarre avec son frère pour la 2e place.

François reste solide dans le haut et Steve travaille extrêmement fort mais François a le dessus. Au tour 38, le One de David Hébert est 8e.

Quelle victoire de la recrue Martin Pelletier!!!!!

  • 1- 92 Martin Pelletier
  • 2- François Bernier
  • 3- Steve Bernier

Sportsman 30 tours

28 pilotes se sont présentés pour la compétition ce soir. 

En qualification, le #9 de Jonathan Nadeau connaît des ennuis! Jeffrey Lapalme aremporté sa qualification, celui-ci faisant un retour en piste. On l’a vu en Sportsman en début de saison, ensuite en Modifiés et encore en Sportsman. Even Racine est présent, se présente à la fausse grille et retourne dans les puits, problème sous le capot. Souvenons nous qu’il a été impliqué dans un vilain accident la semaine dernière, cela n’a pas du être de tout repos dans le garage durant la semaine!!

Finale 30 tours en piste. Sportsman

Jeffrey Lapalme part en tête suivi d’Alexandre Salvas et de Moïse Pagé.

Jonathan Nadeau #9 est impliqué dans un accrochage, voiture endommagée, mais le pilote n’est pas blessé. Lapalme est en tête et est très rapide!

Le #3m de Richard fait une excellente remontée se hissant entre les bolides, il se retrouve en 4e. Picotin partie 5e a ravi la seconde place au 91 de Félix Roy.

23H sonne, c’est l’heure du couvre-feu! Soirée avec beaucoup de neutralisation ce qui a fait en sorte que la course Sportsman a été raccourci à 16 tours.
Lapalme est resté solide. Picotin se bat avec le #3m de Richard, ils offrent un bon spectacle!
Richard a le dessus sur Picotin. Salvas est 4e suivi de Pagé.

  • 1- 88x Jeffrey Lapalme
  • 2- 3M Michael Richard
  • 3- 48 Patrick Picotin

On se revoit dès demain du côté du RPM Speeway 2.0 avec une soirée de courses très chargée.

Paulie Colagiovanni tentera de remporté un 2 en 2 en sol québécois ?!

Mary Pier René
Chroniqueuse
À propos de l'auteur
 

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: