Steve Bernier… Invincible !

Les entrevues de la soirée ici : https://zone360.tv/2019/07/26/entrevues-soiree-sail-panel-a-granby

26 juillet 2019

Soirée intronisation Lindor Potvin & Soirée Sail Panels Modifiés.

Intronisation Lindor Potvin.

De nombreux fanatiques se sont présentés pour célébrer cet homme important dans le monde des courses sur terre battue. Nous avons pu voir défiler des chandails des années 80-90, de beaux souvenirs pour le LP2.

Une très belle cérémonie pour honorer un bâtisseur important dans le monde de la terre battue, le premier qui est intronisé. Lindor Potvin, une cérémonie haute en émotion pour la famille Potvin!

Place à la 2e ronde de la série Sail Panels du côté de Granby. La dernière ronde s’est déroulée le 7 juin, le gagnant fut le #73JR de Mathieu Boisvert suivi du #49 de François Bernier et du #25p de Michaël Parent.

Dans les temps chronométrés, le meilleur temps appartient à Steve Bernier avec 18,71 suivi du #21 de Yan Bussière.

En qualification, le #35 de François Bellemare a connu du succès avec un départ canon. Le #One de David Hébert a tenté de le joindre, il s’y est approché sans réussir à prendre sa place. En 3e position, le #97 de Josianne Plante.

Dans la seconde qualification, Steve Bernier connaît un excellent départ laissant une bonne distance derrière lui avec le second. Alain Boisvert et Francois Bernier travaillent fort pour la 3e place, la guerre est serrée, mais propre. François Bernier finit par prendre le dessus de Boisvert. Avec près d’une courbe d’avance, Steve Bernier l’emporte sur Dominic Dufault qui lui est suivi de François Bernier.

Dans la troisième et dernière qualification Bussière part en tête et réussit à y rester suivi de Pelletier et de Bernard.

Modifiés 50 tours

Steve Bernier part de la pole suivi du #73 d’Alain Boisvert et du #54 de Steve Bernard. Le #25x prend une bonne avance suivi à une bonne distance du #ONE de Hébert. Bernard est également bien installé 3e.

Alain Boisvert et Yan Bussière complètent le top 5. Dès le 10e tour, le meneur rejoint les pilotes en queue de peloton. C’est souvent un moment qui permet au top 3 de se rapprocher. Quelques secondes plus tard, un jaune survient en piste. Cela nous permet de replacer les pilotes et de reclarifier les positions actuelles. Quel spectacle sur la relance pour les 6 premiers pilotes en piste! Steve Bernier réussit à se pousser loin devant gardant la pole, le suivant, aisément en 2e position, le #ONE. En 3e position, Bernard commençait à se faire chauffer les fesses par le #21 de Bussière.

Jaune en piste, le #25p de Parent rentre dans les puits et le #79 de Maxime Plante s’arrête en piste. Le #54 de Bernard connaissait un excellent début de course, mais lors de la neutralisation sa voiture boucane blanc. Il prend donc la route des puits… Saison qui n’est pas facile pour Bernard.

Relance au tour 21, François Bernier se mêle de la partie et est maintenant 3e. Son frère Steve, reste fort en tête avec Hébert qui le poursuit, avec une bonne distance les séparant. Bagarre entre deux vétérans pour la 5e et 6e position! Alain Boisvert et Claude Brouillard offrent un excellent spectacle. Brouillard gagne l’échange et se retrouve 5e, tout juste derrière Bussière.

Steve Bernier a une voiture extrêmement rapide ce soir. La distance ne cesse de se créer entre lui et le second, Hébert. Bernier est dans les retardataires et tente de dépasser le #61 de Boissonneault qui lui laisse peu de chance et nous donne quelque peu la frousse. Mais avec le talent qu’il a, il réussit à le dépasser. Quel spectacle! Steve Bernier repart avec la victoire avec plus de 7 secondes d’avance sur le second, David Hébert. En 3e, François Bernier.

1-25* Steve Bernier
2-ONE David Hébert
3- 49 François Bernier
4- 21 Yan Bussière
5- 3 Claude Brouillard

Chez les Sport Compact, le #47 de Claude Cournoyer mène le championnat suivi du #9s de Danick Sylvestre et du #45 de Dominik Blais. Alexis Charbonneau ne laisse pas sa place, il se situe 4e au classement!

La dernière finale a été remportée par le #9s de Danick Sylvestre.

Sylvestre a obtenu le meilleur temps dans son groupe de Time-Trials. Le #30 de Cyrille Farley fait le meilleur temps de son groupe.

En qualification, Sylvestre a remporté la première qualification suivi de Charbonneau et de Cournoyer. Dans la seconde, Goyette l’a emporté sur Marcoux et Delisle.

Pour la finale de 25 tours, le #49 d’Alexis Charbonneau a une bonne position de départ. Sylvestre pour sa part est davantage en milieu de peloton. En 2e position Biron et ensuite Marcoux.

Problème pour Delisle! Marcoux prend le devant sur Biron. Une relance se produit au 14e tour, Charbonneau garde toujours la tête, seul devant. Le vétéran Claude Cournoyer n’a pas dit son dernier mot, il se présente rapidement en 2e position. Derrière lui, Sylvestre se bagarre contre le #44 de Marcoux, Sylvestre étant parti en milieu de peloton. Au jaune, revirement de situation, Sylvestre retourne en tête, Race Monitor ne lui indique que 3 tours de complétés… Un problème de transpondeur?

Tour 17, une relance; ce qui offre la chance à Cournoyer de se battre pour la pole, mais Charbonneau y tient fort et reste solide.  Sylvestre est de retour dans le top 3, il a pris le dessus sur le #47 de Cournoyer. Dans les derniers tours, Sylvestre travaille extrêmement fort contre Charbonneau. Et sur le dernier tour, Sylvestre prend sa mesure. Direction du podium, Sylvestre n’est pas présent. C’est plutôt Charbonneau, Cournoyer et Marcoux qui s’y présentent.

Chez les Sportsman, la mi-saison est dépassée et le pilote en tête est le #48 de Patrick Picotin suivi du #33x d’Alex Lajoie et du 8* d’Alexandre Salvas. Evan Racine n’est pas à oublier, car il connaît une excellente saison et se situe en 4e position au classement.

La course de vendredi dernier a été remportée par Even Racine et ce jeudi, ce fut le #90JR de Jérémy Roy.

En qualification, Murray a fait un spectacle deux roues presque dans les airs, heureusement il est retombé sur ses pattes sans dégât, mais a vécu des difficultés en présence de Raymond, un incident de course. Evan Racine a également eu des difficultés faisant tomber le drapeau jaune. William Racine est fort en tête laissant derrière lui le #29 de Steve Turcotte et le #38x de Julien Raymond.

Dans la seconde qualification, le départ est serré entre Poliquin et Lajoie, mais le 33x réussit à prendre le dessus du #49. On travaille fort pour la 3e position alors que Nadeau et Pagé tentent de dépasser le #99 de Steven Lajoie. Pagé s’y frotte mais parvient tout de même à le dépasser, par la suite il reprend les devants de Jonathan Nadeau pour terminer 3e.

Dans la dernière qualification, Éric Lefebvre prend la tête du début à la fin suivi du #35 de Manny et du #91 de Félix Roy.

Finale Sportsman 30 tours

Moïse Pagé part en tête suivi de Raymond et de Manny. Le #49 de Poliquin. Au 6e tour, Picotin a dû prendre le chemin des puits en raison d’un possible « flat ». Soirée plus difficile pour le jeune Evan Racine qui tourne en fin de peloton. Pagé est toujours bien installé en tête suivi du #49 de Poliquin qui tente de se rapprocher, car derrière lui, Manny et Lajoie sont présents. Evan Racine a réussi à se ramener vers la 10e position.

Le grand gagnant de l’épreuve, qui l’a mené d’un bout à l’autre, est le #66 de Moïse Pagé suivi du #49 de Kaven Poliquin et du #35 d’André Manny. Pagé célèbre sa première victoire du côté de Granby!

1-66 Moïse Pagé
2- 49 Kaven Poliquin
3- 35 André Manny
4- 33x Alex Lajoie
5- 91 Félix Roy

Chez les Pro Stock, la recrue 2018 connaît une saison de feu, Pierre-Olivier Breault #20 est le meneur dans les points. Pascal Payeur #338 le suit dans les points suivi du #11 de Stéphane Larivière.

La dernière finale a été remportée par le #29 de Dany Voghel qui est actuellement en 4e position au classement.

Le meilleur temps en pratique appartient au #338 de Payeur.

Dans la première qualification, des noms que l’on voit moins souvent se sont illustrés, le gagnant fut le #17 de Jocelyn Chicoine suivi du #15 de Guy Viens et du #194 de Yves Hamel.

Dans la seconde qualification, un incident survient dans lequel le #38 de Justin Chaput est impliqué. Sur la relance, le #33 de Bruno Cyr prend l’avantage sur les autres pilotes derrière lui qui se livrent la bataille, presque 4 de large! Payeur, Jonathan Viens et Voghel se donnent en spectacle. Cyr, Payeur et Voghel forment le top 3.

Finale Pro stock 20 tours.

Départ canon pour le #20 de P-O Breault, mais rapidement, le #11 de Larivière prend le dessus. Pascal Payeur travaille fort derrière Breault pour lui ravir la seconde place. Payeur fait un tête‑à‑queue il recule donc dans le peloton.

À la relance du 6e tour, Larivière part de travers et Breault lui ravit la pole. Derrière lui, le #194 de Hamel. Une bagarre a lieu pour la 3e position entre le #11 de Larivière, le #29 de Voghel et le #33 de Cyr. Larivière réussit à se distancer avec la 3e place. Payeur dans le #338, revient dans la course, étant reparti de l’arrière. On joue fort entre Payeur, Cyr et Voghel, des petits coups de pare-choc.

Breault n’est plus seul en tête, le #194 d’Hamel est de plus en plus près de lui. Larivière en 3e place tente d’améliorer son sort et se rapproche du #194. Payeur a le dessus sur Cyr pour la 4e place.

Payeur arrive en surprise derrière Larivière, il veut jouer les trouble-fêtes pour la 3e place. Contact en tête avec 3 tours à faire… Tout est à refaire pour le meneur P-O Breault.

Sur la relance, le pire a été évité. On jouait fort pour une bonne position, la voiture de Bruno Cyr a glissé en sortant de la deux, heureusement cela c’est fait d’une bonne façon sans causer d’accrochage. Breault s’élance seul en tête, mais derrière lui, ce n’est pas la même chose. Hamel est 2e, très près de Breault accompagné de Payeur.

Mais QUELLE finale! Payeur a surpris la foule en s’immisçant au large! WOW!

1- 338 Pascal Payeur
2- 20 P-O Breault
3- 194 Yves Hamel
4- 29 Dany Voghel
5- 11 Stéphane Larivière

Slingshot JR & SR

Slingshot SR

Aryanne Imbault part en tête suivi de Karl Letendre et de Keven Letendre. 7 bolides en piste. On joue du coude dans le peloton! Gamache, Gougeon et Keven Letendre travaillent fort mais Letendre perd du gallon. Une belle bagarre entre Gougeon et Gamache de laquelle Gougeon reste en tête.

Un accroché survient entre le #29 et le #8kl, ce qui donne avantage au #44 de Gougeon qui prend la tête. Gamache est 3e et Karl Letendre travaille fort pour le dépasser ce qu’il réussit.  Il s’essaie sur le #29, mais sans succès.

#44 Gougeon
#29 Imbeault
#8kl Karl Letendre.

Slingshot JR

Yohan Nault a gagné suivi de Loïc Messier et de Desrosiers en 3e.

Ce fut une soirée de course collante… Mais oh combien intéressante! Les Pro Stock ont, à mon avis, donné le spectacle de la soirée! J’en suis encore sans mot!!!

Mary Pier René
Chroniqueuse
À propos de l'auteur
 

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: