François Bernier remporte haut la main !

Les entrevues de la soirée ici : https://zone360.tv/2019/07/05/entrevues-soiree-m-pro-stock

Soirée Monsieur Pro Stock

Depuis quelques semaines, c’est le couronnement des grands dans plusieurs classes! Cette semaine c’est au tour des Pro Stock. Plusieurs nouveaux noms avaient la chance d’être sacrés vainqueurs.

En qualification, Breault et Payeur l’ont remporté, deux pilotes n’ayant jamais mis la main sur le titre de Mr. Pro stock! Mentionnons que Breault en est à sa 2e année dans cette classe et termine toujours ses courses en bonne position.

Ils prendront part à une finale de 50 tours.

Une belle finale pour les Pro Stock.

Breault mène la course, suivent derrière lui Payeur et Voghel, un podium de sérieux prétendants au titre de Monsieur Pro Stock.

En 6e position se retrouve Bruno Cyr, ayant déjà remporté ce titre dans le passé. Dans les 5 derniers tours, Voghel prend les dessus sur Payeur pour tomber 2e. Complètent le top 5, Yves Hamel et Stéphane Larivière.

Un nouveau vainqueur s’inscrit dans l’histoire. En 2018, il a été nommé recrue de l’année. En 2019, il réussit à mettre la main sur le titre de Monsieur Pro Stock! C’est le #20 de Pierre-Olivier Breault.

Il a été suivi par deux autres excellents pilotes, le #29 de Dany Voghel et le #338 de Pascal Payeur.

Les Sport Compact sont en piste ce soir pour leur habituel 15 tours.

Alexis Charbonneau et Danick Sylvestre remportent leur qualification.

En finale, les honneurs sont revenus au #9s de Danick Sylvestre! Il reprend goût à la victoire cette semaine, ayant eu des ennuis lors du dernier programme. Il a été suivi par le #49 d’Alexis Charbonneau et le #47, le vétéran, Claude Cournoyer. Une constance pour ce pilote qui lui permet de rester solide au championnat.

En modifiés, le ONE de David Hébert est toujours meneur au championnat.

Dans les qualifications, Hébert et Bernard ont terminé en tête. Perreault et Steve Bernier seconds, Josianne Plante et Alain Boisvert troisième.

Ils ont offerts une finale de 40 tours.

C’était deux événements en un ce soir avec le concours d’arrêt aux puits. J’aime toujours voir un événement de la sorte, car cela permet de mettre en lumière le travail des équipiers, ces membres essentiels aux réussites de nos pilotes. C’est finalement le #47 Simon Perreault qui remporte le concours d’arrêt aux puits avec 47.207s, suivi du #ONE David Hébert (47.348s) et du #79 Maxime Plante (51.033s).

Les équipes qui se sont illustrées sont les suivantes:

Dans les 5 premiers tours, le lead est pris par le #49 de François Bernier. Il est suivi par Hébert et Bernard.

Au 15e tour, Hébert prend place en tête. Il est motivé à continuer sur sa lancée de victoires. Mais François Bernier n’a pas dit son dernier mot et retourne premier. Steve Bernier et Maxime Plante complètent le top 5.

Jaune au 26e tour, François Bernier, David Hébert et Steve Bernier complètent le top 3. Bernard et Perreault suivent derrière.

Six tours à faire, Bussière s’installe en 4e position, les 3 positions de tête ne changent pas. François Bernier s’accroche à la pole position. Hébert et Steve Bernier complètent le podium.

Chez les Sportsman, la jeunesse fait encore une fois bonne figure.

En qualification les frères Racine, William et Even remportent respectivement leur qualification. Yanick Ledoux s’est également illustré comme vainqueur de sa qualification.

Comme à chaque soirée, les Sportsman sont nombreux dans les puits.

Coucou sincère à Félix Murray et sa soeur Laurie pour l’initiative qu’ils ont eue de faire une soirée spéciale pour des jeunes enfants vivant avec un handicap. Je n’étais pas présente, mais j’aurais payé cher pour voir cette lueur de bonheur sur leur visage. Des gens comme vous les Murray, il en faut plus dans ce monde! Félicitations!

Pour 30 tours, Picotin, Nadeau et Poliquin s’élancent en tête. Dès le tour 3, Poliquin prend les devants sur Nadeau. Lajoie et Lefebvre complètent le top 5. Au tour 12, Manny et Murray sont 5 et 6.

Tour 15 sans arrêt avec Picotin qui tient la pôle. Le top 3 reste le même. Derrière eux, les bagarres sont belles. Tour 19, Lajoie s’installe 3e. Jaune en piste. Sur la relance, Manny devance Lajoie et Poliquin. Murray s’installe 4e. Un jaune survient avec 6 tours à faire. Les relances sont toujours importantes voyons voir à qui cette dernière profitera. Manny l’emporte sur le dernier tour suivi de Picotin et Murray.

Résultats (Race Monitor)

Qualifications Sport Compact :

Qualifications Pro Stock :

Qualifications Modifié :

Qualifications Sportsman :

Mary Pier René
Chroniqueuse
À propos de l'auteur
 

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: