Qui sera couronné Monsieur Sportsman ?

Crédit photo : Daniel Mailhot

Soirée Mr. Sportsman!

Au moment d’écrire ces lignes la météo est incertaine pour le weekend… mais il est encore trop tôt pour s’affoler. De toute façon, c’est dame nature qui mène et personne d’autre.

Qui sera couronné Monsieur Sportsman cette année? Le récipiendaire de l’an dernier étant dans la classe modifié?!

J’ai eu envie de me prêter au jeu de vous ramener un peu dans l’histoire de ce classique! Les détails des années et des candidats ont été trouvés sur le site de l’Autodrome Granby, très complet pour voir l’évolution des classes et les changements qui s’opèrent! 

2019 sera la 32e édition de la Classique Monsieur Sportsman.

En 2018, celui qui a été couronné Champion est le 92P de Martin Pelletier. Maintenant dans la classe Modifié, il laissera la chance aux plus jeunes et autres vétérans de rafler ce titre… mais il n’y en aura qu’un. En 2017, c’est le 95 de Félix Murray qui avait la main sur ce titre, sera-t-il en mesure de le faire pour une seconde fois? Michael Richard avait passé bien proche de rafler le titre de Mr. Sportsman en 2017! Nous avons eu la confirmation du pilote mentionnant qu’il fera partie de la bagarre pour obtenir le titre en 2019. Il en sera a sa première sortie à l’Autodrome Granby!

Depuis les années 90, seulement 5 pilotes ont réussi cet exploit, soient : Robin David, Steve Bernier, Guy Ouellette, Mathieu Desjardins et Martin Pelletier. Le record appartient à Daniel Ruel qui a remporté 4 fois ce titre en 1988-1989-1990-1993. On fait tout un retour dans le temps, moi qui n’étais même pas de ce monde à ce moment-là. Tous les autres récipiendaires des années précédentes sont des visages que l’on peut maintenant voir évoluer en Modifié, tels que : Clément Therrien (1994), Mario Clair (1996), Sébastien Gougeon (2003), Steve Bernard (2004), Patrice Demers (2005), François Bernier (2007) et Martin Hébert (2010).

Ce petit retour dans l’histoire nous permet de voir que tout pilote commence à quelque part et il est beau de voir que la classe Sportsman est une belle classe où apprendre et performer pour faire l’ultime saut en Modifié.

En piste

Sportsman

Tel que discuté ci haut, la classe maîtresse de la soirée sera en piste pour un 50 tours, points de championnat. 

Lajoie sera à surveiller, celui-ci étant en tête du classement à ce jour. Le 54 d’Evan Racine risque de donner tout un spectacle, ce dernier ayant eu un weekend parfait la semaine dernière avec deux victoires en autant de départs.

De la même cuvée de pilotes, le 90JR de Jérémy Roy est deuxième au championnat, il est performant et surtout constant semaine après semaine. Il n’est qu’à un point de différence avec le vétéran Alexandre Salvas. Ce dernier, ayant subi un capotage en qualification samedi dernier au RPM Speedway 2.0, a été en mesure de se joindre à la finale et de passer de la 22e à la 12e position. Il est un sérieux candidat au titre de Monsieur Sportsman 2019.

La semaine dernière, #14 Manuel Piette était absent en raison d’un carambolage vécu à Drummondville. Sera-t-il en mesure de prendre part à ce classique ?

Lee #66 de Moïse Pagé est un visiteur occasionnel en piste québécoise, mais lorsqu’il y est, il connaît d’excellents résultats. Il a terminé 2e les 2 soirs la semaine dernière. Je crois qu.il sera un pilote à surveiller pour l’obtention du titre de Mr Sportsman.

Le 88x de Jeffrey Lapalme a terminé sa soirée de vendredi dernier contre le mur dans le virage 3… il y aura beaucoup de travail à faire sur cette voiture. Dimanche passé, il était tout de même présent au St-Guillaume Super Speedway avec sa seconde voiture, mais il a fait ses tours avec les modifiés. Qu’en sera-t-il pour cette semaine? Restez à l’affût!

Modifiés 40 tours 

Le ONE de David Hébert est toujours premier au championnat, il fait preuve d’une belle constance et démontre tout son talent même lorsqu’il prend place au départ plus en fin de peloton. 

Le 73JR de Mathieu Boisvert a remporté la soirée Sail Panels à Granby vendredi dernier. Malheureusement, le lendemain du côté du RPM Speedway, il n’a pas subi le même sort. Il a été impliqué dans un important carambolage, faisant plusieurs tonneaux. Nous avons pu lire en début de semaine, sur la page Facebook de l’équipe du 73JR que le pilote se portait bien, et que toute l’équipe allait travailler très fort pour permettre à Mathieu de retourner en piste le plus rapidement possible. Souhaitons-lui d’être présent ce vendredi, car il est un excellent pilote qui nous livre de bons spectacles.

Le 49 de François Bernier a eu une soirée plus difficile samedi dernier au RPM Speedway, il n’a pas pris part au départ de la finale, il est venu faire quelques tours, mais ne l’a pas complété. Son équipe aura un travail à faire cette semaine pour ramener la voiture compétitive en piste, ce que l’on est habitué de voir, lui qui a terminé 2e vendredi soir. Le 25x de Steve Bernier, pour sa part, a connu une meilleure fin de semaine, il a terminé 8e à Granby, second à St-Marcel et encore second au St-Guillaume Super Speedway.

Le #25P de Michaël Parent connaît aussi un excellent début de saison. Il a terminé 3e vendredi passé à Granby et nous pensions tous que la plus haute marche du podium serait bientôt atteinte, car il est très rapide en piste et livre de belles bagarres. Aussitôt souhaité, aussitôt arrivé! Dès le lendemain, Parent est venu rafler la victoire au RPM Speedway 2.0.

Pro Stock 30 tours

La semaine dernière nous avons eu droit à un excellent spectacle dans la classe Pro Stock avec une finale sans aucune neutralisation.

Le #29 de Dany Voghel a été victorieux la semaine passée suivi du #20 de Breault, qui livre de très bonnes performances depuis le début de la saison du côté de Granby. Le #15 de Guy Viens ayant été impliqué dans un important carambolage lors du premier spectacle à Granby a fait un retour en piste au RPM pour terminer second.

Sport Compact 15 tours

Danick Sylvestre a remporté les honneurs la semaine dernière livrant une impressionnante performance aux côtés du Champion 2018, Claude Cournoyer.

Syvestre, #9S est maintenant en tête du championnat à ce jour, suivi de près par Cournoyer, #47.

Le #49 d’Alexis Charbonneau a connu un bon début de soirée vendredi dernier, il a perdu quelque peu des positions étant parti 1er, mais a tout de même livré une belle performance.

Peu de jaunes dans la finale, de beaux échanges en tous points du peloton, nous avons eu droit à une très belle course de la part des Sport Compact.

Nous avons l’habitude les voir en piste en début de soirée avec un 25 tours, mais voilà que selon l’horaire de cette semaine, ils n’y seront que pour 15 tours. Les Sport Compact sont considérés comme une classe de soutien, mais n’oublions pas qu’ils nous donnent de bons spectacles et que les équipes travaillent aussi fort pour préparer leurs voitures durant la semaine…

Bon week-end les passionnés!

Mary Pier René
Chroniqueuse
À propos de l'auteur
 

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: