Moïse Pagé défie ses compatriotes québécois

Crédit photo : Daniel Mailhot

-Rpm Speedway. Le Sportsman Moïse Pagé #66 dérange sur les pistes du Québec. Il a terminé deuxième en finale hier à Granby alors qu’avant cette saison il n’y avait couru que deux fois. Idem pour le RPM, mais s’il ne compte pas être régulier à Granby, il le sera ici. Voici le récit de sa soirée à la piste de Saint-Marcel-de-Richelieu dont la saison débutait en ce samedi 8 juin 2019.

D’abord en qualification, il démarre au côté du 84 de Normand Hamel, mais un contact fortuit entre les deux fait retourner Pagé. Alexandre Salvas #8 ne peut l’éviter et entre en capotage. Le 8 est remorqué alors que le 66 doit reprendre de la queue cette qualification qui n’a aucun tour d’enregistré. À la relance, il se fait cinquième sur 7. Au premier tour, il fait l’intérieur du 29J de Julien Raymond pour la 4ème place. Au quatrième tour, il fait de même au 35R de William Racine pour finir troisième.

En finale, Moïse Pagé #66 part septième. Il est fait huitième par Normand Hamel #84 au 3ème tour. Au 7ème tour, en dépassant le 101 de Junior Mailhot, il récupère sa 7ème place. Un carambolage survient alors. Pagé connaît alors une superbe relance où il contourne par le bas Hamel et Mailhot d’un seul trait. Moïse entre ainsi au top 5. Kaven Poliquin #49 quitte au tour 10 lui cédant la position 4. Félix Murray #95 mène alors la course devant le 54 d’Even Racine avec à leur suite le 35 d’André Manny. Celui-ci frôle le mur au 15ème et Pagé en profite pour le dépasser par l’intérieur. Racine prend la première place à l’intérieur de Murray au tour 24. Au tour 32, Moïse #66 dépasse aussi Félix. Pagé arrive à faire le bas d’Even à la reprise du 34ème tour, mais au 35ème tour Even revient premier et le demeure pour les 5 tours restants. Moïse termine donc deuxième derrière E. Racine pour le second soir consécutif.

Pourquoi Moïse dérange au Québec ? Parce qu’il y réussit bien et car il a un moteur ontarien. Les mauvaises langues feront tôt de se taire puisque Dominic Lussier lui échangera son moteur qui n’a que 6 courses pour lui en fournir un québécois et scellé. Ses détracteurs lui trouveront-ils d’autres puces ? Peut-être, mais cela ne lui enlèvera rien de sa confiance. Moïse a été longtemps régulier à Cornwall qu’il délaisse à présent parce qu’il calcule trop minces ses chances de championnat contre Shane Pecore #0.

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: