Michael Parent l’emporte au RPM Speedway !

Pour voir les entrevues de la soirée : https://zone360.tv/2019/06/08/entrevues-grande-ouverture-du-rpm-speedway-2-0

Ouverture officielle du RPM Speedway 2.0!

Qu’elle ne fût pas ma surprise de constater toutes les modifications apportées au stade de courses! Des modifications sous le signe de la sécurité et du professionnalisme! Des estrades solides, l’allée pour se rendre au circuit où tout au retrouve; restaurants, toilette, inscription des pilotes,etc. Je lève mon chapeau a l’organisation du RPM, ça fait du bien à voir!

La configuration des puits a également quelque peu changé, mais ce que l’on a pu remarquer ce soir, c’est qu’il était bien rempli!!! Un total de 6 classes en piste, avec bon nombre de pilotes ayant répondu à l’appel! Les nouvelles estrades sont également bien garnies, plusieurs adeptes attendaient cette ouverture d’un pied ferme!!!

L’horaire de la soirée était bien occupée, voir un peu trop… Il y a eu de nombreux incidents en piste ralentissant la progression de l’événement. Des drapeaux jaunes nécessitant les remorqueuses et leur demandant beaucoup de travail et quelques drapeaux rouges, laissant les spectateurs estomaqués! Tous les pilotes impliqués se portent, heureusement bien!

La dernière finale en piste, soit les Mod Lite ont fait leur apparition en piste à 00h25! Et ils en sont sortis à 00h46…

Une soirée très longue, des ajustements seront à prévoir… La piste ne semblait pas dans les meilleures conditions et les pilotes ont dû travailler très fort.

Slingshot JR

Autant en qualification que durant leur finale, les jeunes se bousculent. Il y en a qui rentre trop fort et se tourne amenant plusieurs jaunes en piste. Nous réussissons tout de même à voir de beaux échanges et un podium serré. Le 49 de Samuel St-Hilaire était en tête jusqu’à ce que le 32 de Chloé Grondin se présente et prenne l’avantage lorsque St-Hilaire l’échappe! Mais ce dernier n’avait pas dit son dernier mot! Il a réussit à reprendre les dessus et terminer sur la pôle.

1: 49 Samuel St-Hilaire
2: 32 Chloé Grondin
3: 32X Mathis Raymond

Slingshot SR

Cette classe est de retour en force cette année avec 10 voitures en piste. Certains juniors sont maintenant en seniors, c’est une classe bien variée. Durant les qualifications, les pilotes travaillent fort, on a droit a de beaux échanges. Quelques contacts et sorties de piste, mais le 36 de Jérémy St-Louis et le 04 de Normand Gilbert réussisent à rester en tête de leur qualifications t de l’emporter.

25 tours: Normand Gilbert part le bal en 1ere position et y restera pendant plusieurs tours. Derrière lui, se retrouve la recrue, #51 Bryan Préville, impressionnant pilote qui a fait le saut de JR à SR cette année. Le suivant le 3KL de Keven Letendre qui a connu une belle qualifications ayant été tout de près de l’emporter sur le 04 de Gilbert. Durant la finale, il y a eu bon nombre de sorties de piste, certains entraient trop fort, d’autre ne faisaient que l’échapper. Le 8KL de Karl Letendre fait partie du nombre qui a subit plusieurs sorties de piste. Il avait également connu une qualification décevante devant abandonner en raison d’une bris sur son bolide. Par contre, malgré ses 3 sorties de piste, il a réussit à se forger une place sur le podium profitant de certains incidents se déroulant devant lui. Le 29 d’Aryane Imbeault fait partie du portrait livrant son combat contre le 3KL pour lui ravir la pôle position, mais ce ne fut pas suffisant.

Un podium sous le signe de la famille pour les frères Letendre, ce qui en rendu plusieurs plus que fiers!

1: 3KL Keven Letendre
2: 29 Aryane Imbeault
3: 8KL Karl Letendre

Mini Mods

Très longue finale!! Il est difficile de compter le nombre de neutralisations tellement il y en a eu!

Le ONE de Jean-Christophe Bolduc semblait connaître une belle soirée, il roulait de bonne cadence jusqu’à ce qu’il perde le contrôle pour une raison encore inconnue et qu’il percute, de plein fouet le mur dans l’entrée de la 3e courbe. Le choc fut important, le pilote semblait ok, mais selon mes sources il aurait subi une blessure au pied… Au 5e, un contact survient entre le #2 de Nikos Halikas (qui était 1er) et le #68 de Patrick Lapolice qui était 3e, celui-ci étant le champion 2018 au RPM. Le #9 d’Alex Sawyer connaissait une soirée en dent de scie où il était tout de même très performant! Il a quitté le circuit à deux reprises, mais a tout de même réussit a remonter dans le peloton jusqu’à ce qu’il rentre trop fort dans la courbe #1 et qu’il l’échappe. Le #216 de Jonathan Lapolice, celui ayant terminé 2e au championnat l’an dernier, est très rapide sur le circuit!! Étant plus loin dans le peloton il réussit à se hisser une place sur le podium. Le 18 d’André Gagné connaît une excellente soirée, et sera en mesure de remporter cette finale.

1: 18 André Gagné
2: 216 Jonathan Lapolice
3: 16 Daniel Demers

Modifiés Sail Panels

Le 25x de Steve Bernier connaît un départ canon dans sa qualification et prend les devants avec une bonne avance sur le 25P de Michaël Parent. Dans la seconde qualification, le 63 de Dufault part en tête et y restera jusqu’à la fin, le top 5 débutant restant le même a la fin. Le 49 de François Bernier, connaît pour sa part une soirée très difficile, et ne sera pas en mesure de faire la finale en entièreté. Dans la 3e qualification le 44 de Spiderman Sebastien Gougeon connaît un solide départ. Le 47 de Perreault connaît lui aussi une belle qualification.

Finale 50 tours.

Ils se font fait attendre, mais on réussit comme toujours à nous livrer un excellent spectacle. Dès le 1er tour, il y a un jaune en piste car deux voitures restent accrochés ensemble. Ce jaune a donné un « boost » aux pilotes et a permis a certains de quitter la piste question d’ajustements. Le 25p de Parent connaît tout qu’un départ s’installant confortablement en première place. Le 22 de Mario Clair dans la voiture Paillé Chevrolet navigue en 2e place. Dès le 6e tour, le trafic commence dans les retardataires. Le top 3 est près l’un de l’autre. C’est une course qui se déroule rapidement, mais qui nous demande d’avoir des yeux partout sur le circuit car de beaux échanges ont lieu pour toutes les positions du top 10. Au tour 22, Parent a repris du gallon pour sa pôle position, mais derrière lui la bagarre est serrée entre Clair et Bernier… Mais le Capitaine Simon Perreault ne se fait pas oublier! Au tour 31, belle bataille toujours entre Clair et Bernier pour la 2e place, c’est la pagaille dans les retardataires! 2e jaune de la soirée au 33e tour. Parent fait le choix de l’extérieur sur la relance et s’y accrochera solidement. Clair monte haut sur la relance et perd des positions ce qui profite au 25x et au 47. Le reste du top 10 a une belle mouvance avec de beaux échanges. Gougeon connaît une belle soirée, il est constant et travaille fort pour la 4e position! Au 44e tour, il y a un 3e jaune, c’est le 54 de Steve Bernard qui entre dans les puits…

Sur la 3e relance, le 25x est rapide derrière Parent, mais ce dernier conserve la pôle. Le 44 de Gougeon se rapprochait de Perreault pour la 3e place, mais c’est a ce moment que le 63 de Dufault, se pointe le bout du nez et lui ravit cette 4e place. La finale se termine sur un drapeau rouge, alors qu’un contact survient dans la courbe #3 entre le 91 de Matthieu Laramée et le 73JR de Mathieu Boisvert, ayant remporté la finale de la veille à Granby. Le 73JR a fait quelques tonneaux avant de s’effondrer lourdement sur le capot… Le pilote a eu de la difficulté a être extirper du véhicule, mais se porterait bien… Une finale fracassante, mais pas dans le sens attendu!

1: 25p Michaël Parent
2: 25x Steve Bernkert
3: 47 « Le capitaine » Simon Perreault

Pro Stock (50 tours)

Série spéciale pour les Pro Stock les amenant pour 50 tours en piste.

Le 98 de Pelletier connaît un excellent départ, mais derrière lui le 15 de Guy Viens n’est pas loin. Rappelons nous que ce dernier a été impliqué dans un important accident lors de la soirée d’ouverture a Granby. Le reste de sa saison a été compromis, mais il a été en mesure de trouver un nouveau bolide et est très compétitif ce soir! On a droit a de beaux échanges entre le 15 de Viens, le 8 de Lalonde et le 194 de Hamel. Le 88x de Beauchamp a débuté sa course plus loin derrière et a réussit a remonter deux fois plutôt qu’une. Au 38e tour, Yves Hamel connaît un départ canon! Au tour suivant, il monte haut dans la 2, Guy Viens se rapproche. Mais WOW, voila que le 88x de CD Beauchamp se présente pour la 2e place, il connaît une soirée extraordinaire. Au tour 42, Hamel monte trop haut dans la 4 et laissa la chance aux pilotes derrière lui, ce que Beauchamp fait et remporte cette course! Le gentil géant de Bruno Cyr connaît lui aussi une belle course ayant fait une jolie remontée pour terminer 4e.

1: 88x CD Beauchamp
2: 15 Guy Viens
3: 194 Yves Hamel

Sportsman

Durant la qualification, le 8* d’Alexandre Salvas a été impliqué dans un accrochage et s’est retrouvé sur le capot, aucune blessure pour le pilote. Son équipe a travaillé d’arrache pied pour lui permettre de prendre part a la finale, ce qu’ils ont réussis. Mention spéciale a ce dernier, ayant débuté 22e, il a terminé 12e!

C’est le 35 de Manny qui part le bal suivi de Murray et du vétéran Mario Lajoie! Murray connaît un bon départ. Le 54 d’Evan Racine part de la 4e position. Au 2e tour, Murray fait l’intérieur de Manny et au 7e s’est Racine qui travaille par l’extérieur. Il réussira au 10e tour a se positionner 2e. Au 11e tour, le 49 de Kaven Poliquin connaît des ennuis, lui qui naviguait pour la 5e position… Belles bagarres entre Murray, Manny et Racine. Encore ce soir, on peut voir le 66 de Pagé livrer toute une performance. Un retour en piste pour le vétéran Mario Lajoie qui n’a pas perdu le talent, il paraît très bien en piste! Ce n’est pas facile dans les retardataires!!! Au 23e tour, le 54 de Racine réussit a avoir l’avantage sur Murray et s’enfuit sur la pôle! Le 66 de Pagé placé en 3e position se rapproche rapidement de Murray!

Vers la fin de l’épreuve, Racine a eu chaud, il a monté très haut dans la 1 l’écchapant presque, mais par sa haute vitesse et son talent, réussit a garder la pôle! Le top 2 est le même que la veille avec le 66 de Moïse Pagé! Le 95 de Murray finit 3e, une soirée qui fait un baume sur le début de saison plus difficile!

1: 54 Evan Racine
2: Moïse Pagé
3: Félix Murray

Mod Lite

La finale débuté à 00h25, les gradins sont presque vides… Le 11 de Caron est 1er, le 72 de Jason Parent lui suit derrière, ce dernier connaissant une belle soirée. Plusieurs jaunes durant la course… La finale a pris fin à 00h46! Le 11 d’Éric Caron a garder la pôle suivi de l’impressionnant 91 de Kevin Burke et du 56 d’Allyson Prince, qui a connu une très belle soirée!!!

1: 11 Éric Caron
2: 91 Kevin Burke
3: 56 Allyson Prince

Bonne nuit les passionnés et ne soyez pas en reste, demain avant midi, vous aurez le résumé plus que complet de cette longue soirée durant laquelle nous avons tout de même eu la chance de voir de belles courses!

Résultats (Race Monitor)

Qualifications Slingshot Senior

Qualifications Mini Modifié

Qualifications Modifié

Qualifications Pro Stock

Qualifications Sportsman

Qualifications Mod Lite

Finale Slingshot Junior

Finale Slingshot Senior

Finale Mini Modifié

Finale Modifié

Finale Pro Stock

Finale Sportsman

Finale Mod Lite

Mary Pier René
Chroniqueuse
À propos de l'auteur
 

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: