Crédit photo :Crack-Shaft

Challenge 200, les réguliers aux avant-postes

Autodrome St-Eustache Communication-360
Communiqué Autodrome St-Eustache, 7 octobre 2018 Challenge 200, les réguliers aux avant-postes Journée grise et mercure de saison pour la première des deux traditionnelles fêtes automnales de l'Autodrome St-Eustache, le "Challenge 200", épreuve de type "Enduro", réservée aux voitures de 4 cylindres. Nul ne sait si c'est en raison du temps légèrement maussade, mais "seulement" 54 participants auront pris le départ de cette première de deux épreuves de type "Enduro" qui sont maintenant devenues une tradition de fin de saison pour les amateurs de courses de la région métropolitaine. Un plateau peut-être moins garni qu'en certaines autres occasions certes, mais qui aura eu l'avantage de laisser plus de place aux pilotes pour s'exprimer, et faire valoir leurs talents. Courue à un train d'enfer, la course aura été complétée en un peu moins d'une heure trente, et n'aura nécessité que quatre drapeaux rouges pour libérer les pilotes et leurs montures alors en perdition. Les amateurs ne seront toutefois pas restés sur leurs appétits, puisque tous les réguliers et habitués de la discipline étaient en piste pour la fête. Dès le drapeau vert agité, et favorisé par une position de départ avantageuse sur la grille de départ, Maxime "Max la Menace" Pelletier #166, et qui n'a certainement plus besoin de présentation, s'emparera des commandes de l'épreuve en quelques tours. Le pilote de Mascouche en a déjà vu d'autres, conduit sa Cavalier avec aisance et domine les 150 premiers tours de l'épreuve. Alors qu'il semble voguer vers une victoire presque certaine, la voiture du #166 de Pelletier se dégrade rapidement lors des 50 derniers tours. S'étant élancé de la 33e place, le champion 2018 de la série "Mini-Stock" de l'ASE, Dany Pilon #48 qui avait quant à lui remonté le plateau et trônait parmi le "Top-5" depuis déjà un certain temps, ira ravir les commandes de l'épreuve au #166 de Pelletier avec moins de 50 passages à compléter. Ayant été aux prises avec des problèmes de freins depuis pratiquement le début de l'épreuve, et par le fait même, ayant moins sollicité sa monture, et surtout ses pneumatiques, le #48 de Pilon jouissait à son tour d'une monture beaucoup plus "fraîche", et profitera de ce dernier quart d'épreuve pour littéralement coller un tour à tous ses poursuivants. Franchissant le fil d'arrivée le premier, Dany Pilon #48 aura offert un superbe "Show de Boucane" à une foule qui le croyait gagnant... Crédit photo : Crack-Shaft Comme c'est maintenant presque aussi traditionnelles que ces fêtes automnales, les inspections d'après-courses s'avèreront impitoyables et sans pardon pour quatre des pilotes ayant terminé dans le "Top-10", dont le #48 que tous croyaient vainqueur. Les règlements son clairs, mis à part quelques pièces bien spécifiques, et tout autant spécifiées par règlementation, les voitures doivent être "complètes"... Comme le disait mon grand-père, "La louwà, c'est la louwà". Une déception de plus dans le baluchon du #48 de Pilon en 2018. Ce dernier assure qu'il sera cependant de retour la semaine prochaine pour remporter l'Enduro 250 et il ré-installera le mécanisme de ses essuie-glaces sur sa Cavalier... Ne vous surprenez pas si vous voyez un Cavalier bleu tourner 250 tours avec des essuie-glaces en marche la semaine prochaine. Une fois les inspections d'usage complétées, ce fut donc celui qui, au final, aura réalisé une performance remarquable, qui sera remonté de la 43e place sur la grille, pour franchir le fil d'arrivée en deuxième et ainsi se retrouver couronné. Du haut de ses 23 ans, le "jeune vétéran" Jason Morand #59, remporte ainsi un 6e titre dans ce type d'épreuve. Les habitués de l'Autodrome St-Eustache se souviendront peut-être qu'en 2015, le pilote de Ste-Marthe-sur-le-Lac avait remporté les deux épreuves de type "Enduro" de l'automne. Pourrait-il en faire de même cette année? Le talent y est certainement, la voiture n'a subi aucun dommage majeur, Jason Morand et sa Sunfire #59 seront donc à surveiller la semaine prochaine. Crédit photo : Crack-Shaft Auront accompagné le vainqueur Morand sur le podium et repartent avec un autre trophée à déposer sur le rebord de la cheminé, ou quelque part dans l'atelier, d'autres réguliers et/ou habitués des courses de l'ASE. Phillippe "La chicane mobile" Laporte #01, un fier compétiteur et régulier de la Division-3 des séries Nascar de l'ASE, termine deuxième, alors que Raymond Jr. Potvin #7, un autre pilote aux innombrables victoires en Enduro termine sur la troisième marche du podium. Crédit photo : Crack-Shaft Toujours après les cruelles, mais nécessaires inspections d'après-courses, Johnny Pachero #168, un régulier de la série Mini-Stock, ainsi que celui qui avait dominé les premiers 150 tours de l'épreuve, Maxime "Max la Menace" Pelletier #166, complètent quant à eux le "Top-5". Un ultime et dernier rendez-vous, avant d'entrer dans nos tanières, attend les amateurs de courses de la région, à savoir l'Enduro 250. Une course catégories ouverte aux véhicules de 4, 6 et 8 cylindres qui se tiendra dimanche prochain, le 14 octobre. Pour toutes informations concernant cet événement, ou pour les résultats complets du Challenge 200, visitez la page Facebook, Stock-Car Montréal. Pour toutes autres informations concernant les activités de l'autodrome, consultez le site web www.autodrome.ca. Source : Dominic "Crack-Shaft" Beaulieu Pour Autodrome St-Eustache