Crédit photo : Robin Harvey

Championnat NASCAR acquis par la créativité !

Communiqués Communication-360
Maxime Gauvreau ou le chemin d’un partenariat fructueux vers le succès

Automne 2016

En constante réflexion sur l’amélioration continue des activités de son complexe sport motorisé, Alan Labrosse de l’Autodrome St-Eustache souhaite mettre d’avantage en lumière sa série NASCAR Sportsman. Déjà supporté par un commanditaire majeur en Lucas Oil, la série fait figure de meneur face aux autres de la province. Et si un partenaire majeur s’impliquait avec un pilote de la série? Comment établir un partenariat satisfaisant entre un pilote local et une entreprise d’envergure nationale, voir internationale? À qui offrirait-on ce genre de commandite sur un plateau d’argent ? Labrosse contacte alors Sylvain Lacroix de Pièces d’auto Lacroix, impliqué de près dans l’industrie avec son fils Kevin en série NASCAR canadienne. Dès le départ, une stratégie marketing est mise sur pied ainsi qu’un processus de sélection du pilote récipiendaire très rigoureux. Ce pilote devrait au préalable confirmer son sérieux en commandant une voiture neuve du fabricant Morin Performance. Déjà en terrain connu avec Kevin Lacroix en série NASCAR Pinty’s,  Bumper to Bumper, Total lubrifiant et Lacroix tuning montent à bord de l’aventure.  Localement, WPND et Morin Performance s’ajoutent au groupe. Le programme de commandite de multinationales sur un plateau d’argent est mis en branle. La somme de 15000$ sera ainsi mise à la disposition d’un pilote NASCAR Sportsman en vue de la saison 2017. Dès l’annonce, plusieurs candidatures se présentent sur le bureau de Sylvain Lacroix, mandaté pour effectuer la sélection. Les postulants sont nombreux mais un pilote attire d’avantage l’attention. Avec en poche une mention de révélation de l’année 2012 à l’Autodrome St-Eustache, Maxime Gauvreau venait de compléter une première saison d’apprentissage en série NASCAR Sportsman. Épaulé dès le départ par un jeune homme d’affaire ambitieux en Benoit Lemieux-Ayotte, Maxime avait conduit la voiture de Lemieux-Ayotte à la 19e place parmi les 32 pilotes inscrits au championnat de la saison 2016. Aussitôt les détails du programme dévoilés, Benoit Lemieux-Ayotte plaçait une voiture en commande chez Morin Performance afin de rendre Maxime éligible au partenariat. À la fois calme et réservé, Maxime fait bonne impression à l’entrevue avec Sylvain Lacroix. L’attente de la confirmation sera de courte durée.

Printemps 2017

Maxime Gauvreau devient officiellement le porte-couleurs du programme de commandite et participe par la suite à toutes les épreuves de la saison 2017 en série NASCAR Sportsman Lucas Oil. S’étant fixé un objectif de terminer la saison parmi les 10 premiers, il atteindra haut la main ce plateau en terminant à la 5e position du championnat NASCAR Local. Participant à chaque épreuve avec une voiture impeccable aux couleurs de ses partenaires financiers, rédigeant de soigneux résumés de ses exploits en piste via son service de presse et représentant ses commanditaires avec professionnalisme à chaque sortie, Maxime convainc facilement ces derniers de récidiver pour la saison suivante. Crédit photo : JAG

Printemps 2018

Avec les partenaires de nouveau à ses côtés, Maxime Gauvreau compte tout mettre en œuvre pour être au sommet. Benoit Lemieux-Ayotte mets à la disposition de son pilote une voiture LMS pour courir à quelques occasions en série Late Model sur le circuit de Chaudière afin de récolter des points supplémentaires au championnat NASCAR Whelen All American Series provinciale. Multipliant les Top-5, Maxime Gauvreau connait une saison sous le signe de la constance. Le travail acharné lui permet de récolter le titre de champion NASCAR de la province du Québec. Le championnat local n’étant pas encore terminé, Maxime peut encore aspirer aux honneurs de sa ‘’home track’’ alors qu’il se retrouve au 4e rang avec une seule course à disputer à l’Autodrome St-Eustache.

8 septembre 2018

Alan Labrosse est souriant. D’abord, parce que les gradins de son complexe sont remplis à pleine capacité d’amateurs comblés pour la meilleure soirée de course de la saison au Québec. Aussi parce qu’il voit la voiture numéro 7 de Maxime Gauvreau aux couleurs de Bumper To Bumper, Lubrifiants Total, Lacroix Tuning, Carrossier Pro Color Beloeil terminer la course NASCAR Sportsman Lucas Oil à la 2e position de la 2e finale. Malgré que Gauvreau n’a pas remporté la course, Labrosse sait à ce moment que le jeune pilote de Terrebonne vient de décrocher le titre de champion NASCAR de la province. Il  est aussi conscient que tout le mérite revient à Maxime et son équipe pour cet accomplissement mais il connait plus que quiconque l’importance de l’apport financier pour la réussite dans ce sport. Il repense à ce jour d’automne 2016 ou il se questionnait sur la façon d’élever sa série et ses pilotes vers de nouveaux sommets. Alan Labrosse continue alors de sourire. Il aura assurément le même sourire lorsque Maxime foulera la scène du banquet des champions NASCAR à Charlotte Caroline du Nord en compagnie des meilleurs pilotes d’Amérique du nord en décembre prochain. Crédit photo : JAG Source : Justin Beaudin ASE