Crédit photo : Don Simpson

Une soirée qui s'est déroulée à un train d'enfer !

Cornwall Motor Speedway Steve Brillant
Pas moins de 7 finales au Cornwall Motor Speedway Les spectateurs en ont eu pour leur argent. En plus d’un programme régulier, on devait reprendre 3 finales du dimanche 3 juin. C’est donc dire que les 358 Modifiés, Sportsman ainsi que les Pro-Stock avait droit à deux finales chacun. Ma soirée de course s’est déroulée à un train d’enfer. Vers 21 h 30, l’action était terminée et j’ai pu retourner chez moi à une heure respectable. Chapeau à toute l’équipe! Il y avait un total de 62 voitures dans les puits. Les 358 Modifiés en comptaient 18, Sportsman 23, Pro-Stock 13 et les Mini-Stock 8. La piste est devenue sèche rapidement et les pilotes devaient faire avec. Après l’intermission on a arrosé la piste et les pilotes avaient de meilleurs ajustements et on a eu droit à de belles finales avec deux lignes de course. C’est dans la classe maîtresse 358 Modifié que ça a brassé le plus avec plusieurs jaunes. Les pilotes ne se faisaient pas de quartier. Un mixte de jeunes loups qui font leur place et de vieux renards qu’ils ne veulent pas céder un pouce. Tyler Givogue et Dany Gagné ont dû se battre pour se faire respecter sur la piste. J’ai bien aimé ce que j’ai vu de ces 2 pilotes. Givogue a été le meilleur des deux en terminant à deux reprises à la 4e place. Louie Jackson Jr est un autre jeune pilote qui a la chance d’être bien entouré. C’était un père heureux au cercle des vainqueurs pour sa première victoire dans la classe 358 Modifié. Rappelons que son père Louie Jackson était un excellent pilote dans la classe Pro-Stock. Carrey Terrance adore rouler lorsque la piste est glissante. Terrance sera encore une fois le pilote à vaincre cette saison. Il termine premier et deuxième lors des deux finales. Il a une voiture toujours sur la coche! Ce fut une soirée difficile pour Chris Raabe avec une 11e place à la première finale et une 17e pour la deuxième finale. Je me suis entretenu avec JF Corriveau avant les finales. On a parlé de Gordon Clair le fils de Mario qui a terminé 2e à Brockville samedi soir dans la classe Novice Sportsman. Corriveau était fier de Gordon qui conduit une de ses voitures. Le jeune a dû repartir à deux reprises à l’arrière du peloton pour compétitionner avec le meneur côte à côte dans les derniers tours. Il a seulement 15 ans et on entendra souvent parler de lui pour ses performances. CD Beauchamp, avec ses 2 victoires en autant de sorties, sera un pilote à surveiller. En entrevue, Beauchamp a mentionné à Jocelyn Roy qu’il était tanné de terminer derrière lui. Ce soir à la première finale, le scénario avait effectivement changé et Beauchamp termine premier alors que Roy termine second. Kurtis Cayer a remporté sa première victoire en Sportsman. Pour ce faire, Cayer est parti 5e pour ensuite dépasser Justin Desrosiers au 15e tour et terminer bon premier au fil d’arrivée. Le Champion défendant Sportsman Justin Lalancette a retrouvé le chemin de la victoire. Parti 8e, Lalancette s’est retrouvé en avant du peloton au 8e tour et a maintenu cette position au terme des 25 tours qui n’ont pas nécessité d’arrêt, car il n’y a pas eu de drapeaux jaunes. La finale a duré 7 min et 1 sec. Une autre finale qui n’a pas pris de temps, c’est la finale de 25 tours Pro-Stock qui a pris 7 min 29 sec, alors que les 358 Modifiés ont parcouru les 30 tours de la première finale en 8 min 26 sec. Avec ces temps, on peut voir que la piste était glissante et qu’on ne pouvait pas trop peser sur le champignon. Si les Big Block avaient couru, les Small Block auraient eu autant de chance. Au dimanche 17 juin, une programmation complète avec le mémorial Danny Lefebvre 25 tours Mini-Stock ainsi que la présence des Lightning Sprints.