Crédit photo : Richard Lampron

Rien de tel qu'une semaine de gars !

Courses Richard Lampron
USA en vrac Semaine de gars Début juin est toujours, pour moi, synonyme de semaine de courses entre gars et cette année ne fait pas exception à la règle. C'est donc accompagné de mes comparses Éric Messier, Rolland Courchesne et Robert Lacharité, que nous avons pris la route pour une semaine de courses chez nos voisins américains. Le samedi 2 juin, nous prenons la route en direction de Buffalo pour voir les super modifiés de la série ISMA. Ces derniers étaient en action du côté du Lancaster National Speedway et il y avait déjà un bout de temps que j'avais vu des super modifiés et des courses sur asphalte, c'était donc l'occasion idéale. Ce fut une très belle soirée, j'avais oublié à quel point les super modifiés étaient rapides et les classes de soutien étaient aussi intéressantes dont les midgets sur le 1/4 de mile intérieur. Le dimanche 3 juin, le plan d'origine était de prendre la route de la Pennsylvanie pour Bedford pour les All Star Sprints et Big Diamond pour la Short Track Super Series, mais Dame Nature est plus qu'incertaine dans cette région, nous changeons donc nos plans et ce fut une bonne décision, car ces deux courses seront annulées. C'est donc un départ vers 4 heures du matin en direction de Rossburg en Ohio afin de laisser la roulotte à la piste d'Eldora où notre terrain nous attend pour la semaine. Après avoir laissé la roulotte à Eldora, nous nous dirigeons vers l'Indiana pour voir la dernière course de l'Indiana Midget Week avec en vedette les midgets de la USAC. Cette dernière course se déroule sur le célèbre piste de Kokomo, un tracé parfait pour les sprints et les midgets. Dans mon cas, c'était ma 3e visite à Kokomo, mais une première pour y voir des midgets et comme d'habitude je n'ai pas été déçu. Kevin Thomas jr fut le gagnant, mais les vrais vainqueurs furent les spectateurs qui ont assisté aux dépassements à trois et quatre de larges ainsi que les nombreuses "slide jobs". Si vous passez par là. un endroit à voir pour l'action et l'Histoire que dégage l'endroit. Crédit photo : Richard Lampron Le lundi 4 juin, c'est plutôt une journée de repos après les deux dernières nuits qui furent assez courtes. Nous allons bien sûr, comme c'est la tradition, faire notre épicerie au IGA de St-Henry, magnifique village à une dizaine de minutes d'Eldora. C'est toujours différent de faire l'épicerie à quatre gars, disons que quelques fois le guide alimentaire n'est pas respecté à la lettre. En soirée, nous allons souper à The Whistle Stop Bar and Grill, un incontournable dans la région, situé dans le village voisin d'Ansonia. Le mardi 5 juin, journée différente alors que nous prenons la route pour Cincinnati afin d'assister à un match des Reds en soirée. Comme nous aimons le faire, nous prenons les routes secondaires pour s'y rendre, rien de mieux pour découvrir une région. Sur place, nous décidons d'aller manger de l'autre côté de la rivière Ohio donc dans l'état du Kentucky. La vue du restaurant était magnifique avec les nombreux ponts qui traversent la rivière et le centre-ville et les stades qui nous faisaient face. Juste avant le match, nous sommes allés dans un Bistro qui fait face au stade, il y avait là toute une ambiance. Éric me mentionnait qu'autrefois le quartier était peu fréquentable, mais depuis la venue du nouveau stade des Reds, il y a une quinzaine d'années, le quartier a connu un renouveau avec les restos, les terrasses et le Riverfront. Pour ce qui est du baseball, ce fut plaisant avec beaucoup de points comptés et presque une remontée des Reds en fin de 9e manche. Crédit photo : Richard Lampron Le mercredi 6 juin, dernière journée tranquille avant les 3 soirs de courses d'Eldora. Nos activités se résument à retourner à l'épicerie, faire une petite sieste au soleil en après-midi et un petit feu en soirée, vraiment pas facile le vie à Eldora. En fin de soirée, nous sommes allés faire notre petit tour à la traditionnelle soirée dansante d'Eldora et j'ai un message aux producteurs d'Hollywood qui seraient tentés de faire un remake de Saturday Night Fever, oubliez John Travolta, Rolland Courchesne est votre homme. Le jeudi 7 juin, début des compétitions à Eldora avec la présentation du Dream et de ses deux soirées préliminaires malheureusement Dame Nature a d'autres plans alors que la pluie est présente pour plusieurs jours dans les prédictions météo. Mais il ne faut jamais compter les dirigeants d'Eldora battu, car là-bas pas de problèmes de couvre-feu et la plupart des spectateurs sont toujours présents sur place, en camping pour la plupart. Crédit photo : Richard Lampron Ce soir-là, ce n'est que vers 11h00 du soir que les dirigeants ont décidé de remettre le tout au vendredi en après-midi. La soirée ne fut pas totalement perdu alors que nous avons pu écouter le dernier match de la coupe Stanley et voir les Capitals l'emporter. Le vendredi 8 juin, grosse journée alors qu'il y a deux programmes de courses prévus. En après-midi, les courses de la veille sont reprises avec beaucoup de succès, compte tenu que les courses de jour ne donnent pas toujours les meilleurs spectacles. Jonathan Davenport et Darrell Lanigan seront les gagnants de ce premier programme. Pour la portion de soirée, la pluie viendra encore se mettre de la partie, si bien que les courses débuteront à minuit pour se terminer vers 3h00 du matin avec autant de monde dans les estrades. La 1ere finale de la soirée sera la course de la semaine alors que pour cette finale de 25 tours, il y aura pas moins de 17 changements pour la 1ere place. C'est finalement Earl Pearson jr qui aura le dessus sur Davenport, McDowell, O'Neal et McCreadie. La 2e finale sera l'affaire de Chris Madden. Au cours de ce vendredi, nous avons aussi eu la visite très attendue d'Alain et Maurice, deux gars de Gatineau que nous croisons souvent lors de nos sorties aux États-Unis, ils sont d'ailleurs les seuls québécois que nous rencontrons à Eldora depuis des années. On ne s'ennuie jamais avec eux et les anecdotes sont nombreuses. À mon avis, ils sont surement les Québécois qui font le plus de route chaque année pour voir des courses, de vrais passionnés. Crédit photo : Richard Lampron Le samedi 9 juin, journée de la grande finale du Dream et il fait un temps superbe en après-midi, mais l'heure du souper s'annonce critique côté météo. Nous avons donc eu droit à une bonne frousse vers le souper alors que le ciel s'est complètement déchainé avec des couches de nuages noirs qui circulaient dans tous les sens avec de forts vents et de la pluie en quantité abondante. Malgré tout se cocktail météo, la soirée de courses a pu débuter vers 20h00, tout un exploit de la part des préparateurs de piste. Pour ce qui est de la finale du Dream, ce fut le Scott Bloomquist Show alors qu'il a remporté le Dream pour une 8e fois. Il faut savoir que les des soirs de préliminaires, les pilotes amassent des points qui déterminent leur position de départ pour les 6 qualifications du samedi. Bloomquist a du manqué les courses de vendredi soir en raison d'une blessure et par ce fait, il a du partir dernier de sa qualification, ce qui rend son exploit de remporter la finale encore plus impressionnant. Le dimanche 10 juin, c'est toujours le cœur gros que nous prenons le chemin du retour, mais nous en repartons encore avec la tête pleine de merveilleux souvenirs et de choses à raconter. Ce fut vraiment encore une semaine de rêve et c'est en grande partie grâce à vous les gars. Merci Éric, Rolland et Robert.