Crédit photo : Don Simpson

Desjardins en TEO pour battre les meilleurs ?

Brillant le Fouineur Steve Brillant
Un Mathieu Desjardins renouvelé pour 2018 Pour sa 3e saison dans la classe 358 Modifié, Desjardins roulera en TEO. C’est une nouvelle étonnante lui qui n’a connu que la marque Bicknell depuis ses débuts aux courses. Pourquoi ce renversement majeur? Desjardins avait ceci à dire « C’est un choix personnel et j’ai eu un bon deal. Je ferais affaire avec Alain Léveillé LP Performance que j’aime bien. De plus Bobby Hearn le frère de Brett The Jet Hearn et son neveu Matt Hearn seront disponibles pour me conseiller ». Je lui ai demandé s’il était conscient que ce sera tout un changement en ce début de saison. « Pour moi, c’est un nouveau défi que je veux relever. C’est sûr que si je n’ai pas les résultats escomptés les gens vont dire que les TEO ne sont pas performants, mais j’ai une équipe dont leurs forces sont les ajustements ». Je lui ai demandé qu’elles sont tes intentions pour 2018? « Avant tout je veux courser sur les pistes du Québec soit Granby, RPM et Drummond et si tout va bien je vais me présenter à d’autres pistes lorsque le besoin se fera sentir ». Desjardins aura donc 2 TEO avec les mêmes couleurs vert et noir grâce à son commanditaire André Joyal chez Kawasaki et Motoneige. Pour ce qui est de ses deux moteurs, Desjardins fait confiance au motoriste Stéphane Michaud Honeywell et l’autre avec LJL Kevlar Racing Engines. Mine de rien Desjardins est à sa 8e saison comme pilote. L’année dernière Desjardins a remporté 4 victoires, 2 à Drummond, 1 à Granby et l’autre au RPM. De plus, Desjardins a connu une excellente saison en 2017 en terminant 2e au championnat au RPM et 3e à Drummond. 15 tops 5, 24 tops 10 un palmarès que plusieurs pilotes souhaiteraient avoir. Il sera intéressant de voir comment la transition va se faire. Bonne saison Mathieu!