Crédit photo : instagram

Hamilton prend le large

Formule 1 Marc "Enzo" Tessier
Grand-Prix du Japon Hamilton prend le large   C'était un rendez-vous important pour Vettel, la chance de reprendre des points perdus dans le premier tour du Grand-Prix précédent en Malaisie. En qualification, Hamilton fracasse le record de piste appartenant à Michael Schummacher datant de 2006. Vettel, son rival pour le championnat, réussit à partir sur la première ligne grâce aux nombreuses pénalités qui bousillent la grille suite aux qualifications. Stroll ne peut passer la Q1 et se qualifie 18e, mais il n'est pas totalement responsable de ses malheurs. À la fin de la Q1, il est en piste pour un tour rapide, mais un drapeau rouge vient briser ses ambitions. Cette course ne passera pas à l'histoire, mais Hamilton est sans faille et engrange le plus de points possible avec une victoire. Par contre là où on devrait trouver des Ferraris, il y a des Red Bul en net progrès. Même que lorsqu'il ne se retrouve pas en de malheureuses situations, Verstappen prouve son immense talent. Il est passé très près de la victoire en fin de course, menaçant très sérieusement Hamilton. L'autre Red Bull, Ricciardo monte sur la troisième marche du podium. Imaginez si Verstappen avait été épargné de tous les malheurs, incidents et fiabilités qu'il a connus en début de saison. Il serait un sérieux prétendant au titre et peut-être même meneur au championnat.

De choses et d'autres :

Ocon ne cesse d'impressionner avec une belle 6e place. Raïkkönen, seul Ferrari en piste suite à l'abandon de Vettel, ne peut faire mieux que la 6e place, derrière les Mercedes et les Red Bull. Le public japonais est des plus colorés. Le manque de puissance de Vettel serait-il une conséquence de l'accrochage avec Stroll après la course de Malaisie. J'aime la combativité de Verstappen. Prochain Grand-Prix : États-Unis, sur le superbe circuit d'Austin, Texas le 22 octobre.